Soleil Royal 1692

Page 37 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Neko le Mar 23 Avr 2013 - 10:44

Salut Michel,
j'avais remarqué cette particularité il y a longtemps, et constaté que sur les plus beaux modèles les herpes sont vrillées avec en plus une cale comme le dit Eric lorsque la vrille n'est pas suffisante pour plaquer la herpe contre la muraille. Celles réalisées dans un seul plan m'ont toujours un peu surpris par le décalage énorme avec la muraille, et c'est vrai que c'est moins esthétique. A voir le superbe travail de notre ami dont le nom m'échappe qui réalise l'Ambitieux avec des sculptures en résine, ses herpes sont fantastiques, bien au dessus de celles de B.Frolich.
D'ailleurs je m'en vais me remettre ses photos sous les yeux pour le plaisir!



Edit: Zakimor bien sûr! Et ses photos, quelle claque...

Neko

Messages : 1661
Date d'inscription : 24/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  gérard 2 le Mar 23 Avr 2013 - 11:10

Bonjour,
à mon avis, les herpes ne sont pas vrillées, mais chacune vient s'appuyer sur la muraille, ce qui fait qu'elles ne sont pas dans un même plan vertical. Vouloir les avoir dans un même plan vertical doit être une erreur de maquettiste qui travaille à plat, ou une erreur de dessin.
Gérard
avatar
gérard 2

Messages : 3116
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Saint Memmie 51470

https://chenivessemaquettes.shost.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Mar 23 Avr 2013 - 11:44

Marc
Je viens de revoir l'Ambitieux de Zakimor et c'est vrai que les herpes sont bien plaquées contre la muraille...et sont exceptionnelles.
Je n'aurais qu'une prétention, faire au mieux.
En fait, Gérard a raison, elles ne sont pas vrillées mais courbées dans le plan vertical vers l'intérieur et celui horizontal se fermant vers la figure de proue. Cela ne va pas être de la tarte pour la mise en place. J'ai découpé un modèle sans précision et vais tenter cette mise en place. Il va falloir un échafaudage Shocked
avatar
Michel Saunier

Messages : 5395
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Ven 26 Avr 2013 - 10:44

Bonjour Chef, votre avis sur ces herpes ?
Merci d'avance
avatar
Michel Saunier

Messages : 5395
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  G. Delacroix le Sam 27 Avr 2013 - 9:04

Les herpes sont inscrites dans un plan, aucun texte ne fait référence à un vrillage qui rabattrait le "gros bout" contre la joue du vaisseau.
La confusion provient surement de la réalisation de l'ornement plaqué ou non sur la coque mais là, on ne parle plus des herpes. Il est également certain que l’implantation décalée des différentes extrémités donne cette impression de vrillage.

_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6454
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Sam 27 Avr 2013 - 13:21

Merci Gérard
En fait je pense que les herpes dans leur corps principal peuvent être dans un plan vertical, mais la tête et l'amorce des herpes peuvent être plaquées sur la muraille. Il faut que je fasse des cartons pour voir ce que cela donne.
avatar
Michel Saunier

Messages : 5395
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Lun 29 Avr 2013 - 19:24

Le SR n'avance plus, cause: poulies, poulies
Mes doigts n'ont plus d'empreintes, mais au moins les canons pourront avoir leurs palans.
À bientôt à Pithiviers.
avatar
Michel Saunier

Messages : 5395
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Lun 20 Mai 2013 - 10:10

Reprise du travail par la finition de bâbord. Sciage des membrures en partie basse, on verra l'intérieur sous le premier pont, mais c'est un peu a contre-cœur. Crying or Very sad
avatar
Michel Saunier

Messages : 5395
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Mar 18 Juin 2013 - 17:36

Reprise du travail depuis Pithiviers avec les ouvertures coté bâbord. 
Vous ne serez pa sans remarquer que la quille est affaissée à la poupe et la proue comme les vrais après usage. Ce n'est pas rattrapable et m'apprendra a fixer la quille au chantier.
Reste pas mal de travail sur ce coté au niveau des liaisons membrures rablure. Le défonçage de l'endroit des pompes, le canal des anguilliers, etc. 
Une fois fini je pourrais m'attaquer à la mise en place de l'artillerie du premier pont qui est en attente, puis au deuxième pont.
avatar
Michel Saunier

Messages : 5395
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Francis Jonet le Mar 18 Juin 2013 - 17:48

Michel, cet affaissement c'est produit à quel moment ?
avatar
Francis Jonet

Messages : 5574
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Moulin-Neuf - Ariège

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Mar 18 Juin 2013 - 18:05

Je crois que c'est aux premières Franciliades car la structure a subi le soleil très longtemps avant que l'on ne ferme les stores.
Et je n'ai pas fais gaffe à ce défaut.
Quand je m'en suis aperçu, quasiment toute la membrure était en place, j'ai eu beau chercher a récupérer ce soulèvement central avec des éclisses vissées, mais trop tard.
Mais ce défaut sera comme sur les vrais, donc authentique 
avatar
Michel Saunier

Messages : 5395
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Francis Jonet le Mar 18 Juin 2013 - 18:28

Ce ne serait pas plutôt les calages entre membrures qui auraient mis en tension la charpente ? Si je me souviens bien les préceintes n'étaient pas en place aux premières Franciliades.
avatar
Francis Jonet

Messages : 5574
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Moulin-Neuf - Ariège

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Pierre Rouanne le Mar 18 Juin 2013 - 18:55

De la à dire que tu n'as pas tenu compte des recommandations de Coulomb il n'y a pas loin, le mùilieu de la quille reopsant à terre doit être plus bas que les extrémités.
Il aurait fallut au moment où tu as commencé ta quille  que tu trace une ligne droite A B de la longueur de la partie de la quille reposant à terre, au milieu de cette ligne descendre une perpendiculaire de longueur égale à l'épaisseur de la quille C' C ensuite ton bouge ou tonture aurait été donné par une courbe A B passant par C.

Je t'avais préparé un schéma mais je ne puis l'héberger.


Pierre
avatar
Pierre Rouanne

Messages : 4711
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Le Roc St André 56460

http://pagesperso-orange.fr/pierre.rouanne/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  EricLem le Mar 18 Juin 2013 - 19:31

c'est le souci avec les membrures jointives, qui forcent sur la quille en gonflant.
avatar
EricLem

Messages : 2278
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : Quimper

http://pagesperso-orange.fr/maquettes-marine/Index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Mar 18 Juin 2013 - 19:42

Je cois que c'est Éric qui a raison. Si la quille n'est pas fixée, le montage des membrures jointives a tendance à augmenter la longueur surtout si l'on s'attache a être bien jointif, et la bingo, le tour est joué. Mais au XVIII eme pas de problème.
avatar
Michel Saunier

Messages : 5395
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  g.besson le Mar 18 Juin 2013 - 20:04

Michel Saunier a écrit:

Je crois que c'est aux premières Franciliades car la structure a subi le soleil très longtemps avant que l'on ne ferme les stores.


Michel, rassures moi, tu ne vas pas nous faire un procès j'espère
avatar
g.besson

Messages : 1644
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Saint Hilaire d'Estissac 24140

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Mar 18 Juin 2013 - 21:21

E n effet, ce serait une occasion de te faire un procès, mais seulement de bonnes intentions, rassure-toi !
De toutes manières, chacun est responsable de son modèle, a lui de veiller à sa santé.
avatar
Michel Saunier

Messages : 5395
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  a.pichenet le Mar 18 Juin 2013 - 22:48

Bonjour

C'est curieux parce que pour mon GV, je n'ai jamais fixé la quille au chantier et il n'y a aucune déformation et j'ai toujours pensé ( à tort ou à raison ) que ce genre d'avatar était plus le fait d'une construction faite sous la contrainte et qui dans des expositions peu favorables pour nos modèles, cette contrainte produisait son oeuvre....Mais çà reste qu'une hypothèse....
alain p

a.pichenet

Messages : 768
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : troyes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Francis Jonet le Mar 18 Juin 2013 - 22:57

Alain,
Ce n'est pas comparable, le G.V. est sur couples avec une maille, le S.R. est sur membrures qui se joignent en plusieurs points, d'où les contraintes.
avatar
Francis Jonet

Messages : 5574
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Moulin-Neuf - Ariège

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Pierre Rouanne le Mer 19 Juin 2013 - 10:31

Je ne pense pas que les membrures jointives soient la cause du désagrément qui arrive à Michel, ni le fait de la quille non fixée, la quille de Colbert reste parfaitement rectiligne bien que n'ayant pasz appliqué la recette de Coulomb. J'opterais plutôt pour un bois pas suffisamment sec et des différences hydrométriques. 

Pierre
avatar
Pierre Rouanne

Messages : 4711
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Le Roc St André 56460

http://pagesperso-orange.fr/pierre.rouanne/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Mer 19 Juin 2013 - 13:17

Le montage des membrures à été fait avec un bois très sec, mais avec un boisage serré, peut-être trop par souci de perfection des remplissages (on a meme tendance a entrer ces remplissages serres ce qui conforte le defaut). 
Avec une quille non fixée, la dilatation au niveau supérieure des genoux du aussi à des variations hygrométriques a fait se soulever la partie centrale. C'est Un phénomène qui n'a rien a voir avec Coulomb Pierre. 
Bernard Frolich souligne dans son ouvrage ce phénomène sur l'Ambitieux.
Bon, la cause est entendue, le SR restera avec cette caractéristique originale, sauf à coller une fausse quille dégressive par souci d'esthétique.
avatar
Michel Saunier

Messages : 5395
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Zakimor le Ven 28 Juin 2013 - 7:36

Michel Saunier a écrit:
Sur ces deux photos on voit nettement la différence de positionnement des herpes. C'est une question que je me pose depuis pas mal de temps.
Sur le Tanneron la tête de la herpe est plaquée contre la muraille provoquant avec son autre extrémité un vrillage de l'ensemble
Sur l'Ambitieux l'ensemble est dans le plan ce qui fait que la tête de la herpe est décollée de la muraille
Je pense, peut-être à tort que la solution Tanneron est beaucoup plus esthétique, voir logique

Qu'en pensez-vous
Merci à tous de vos avis

Michel


En fait,sur mon modèle de l'ambitieux j'ai modifié la tête de la herpe .......est plaquée contre la muraille





avatar
Zakimor

Messages : 53
Date d'inscription : 21/11/2011
Localisation : Italie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Ven 28 Juin 2013 - 8:46

C'est  effectivement comme cela que je pense faire
merci.
avatar
Michel Saunier

Messages : 5395
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Zakimor le Ven 28 Juin 2013 - 11:48

depuis que j'ai commencé à examiner les tables du projet Boudriot, ce détail ne m'a pas convaincu du tout.

du point de vue statique-structurelle la tête de la herpe décollée de la muraille est simplement absurde.
Vouloir les avoir dans un même plan vertical doit être une erreur de maquettiste qui travaille à plat, ou une erreur de dessin.

tous les autres modeleurs avaient fait leurs modèles sans se poser la question ...le seul modele ancienne avec ce genre de structure est le modèle de Tanneron ... datant du XIXe siècle.
il n'y a pas de plans originaux qui montrent le profil des herpes, de ce type des herpes, vu de dessus...
même ils n'existent pas modèles anciens datant du XVIIe siècle exactement avec cet herpes...à partir de laquelle nous pouvons nous inspirer.

également des modèles de la Capricieux, le agreable et le brillant, datant également du XIXe siècle., montrent la surface de la muraille qui s'incurve ..... de telle sorte que la tête de la herpe est plaquée contre la muraille......c'est tout ce que nous savons ... le reste n'est que pure conjecture.



avatar
Zakimor

Messages : 53
Date d'inscription : 21/11/2011
Localisation : Italie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Ven 28 Juin 2013 - 15:10

C'est bien aussi mon avis. D'ailleurs , comme le dit aussi Gérard Delacroix, sauf erreur, la tête des herpes est collée contre la muraille et c'est le corps des herpes qui est dans un plan vertical.
Effectivement on retrouve cette disposition sur le Tanneron et sur d'autres modèles.

avatar
Michel Saunier

Messages : 5395
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  csainc le Sam 29 Juin 2013 - 11:50

Bonjour,

La coque du Tanneron se referme sur l'avant, ce qui permet aux herpes de tangenter la muraille,
tandis que celle de l'Ambitieux semble s'évaser ce qui ne facilite pas le positionnement et donne cette effet un peu "oreilles décollées".

Cordialement,

csainc

Messages : 159
Date d'inscription : 14/12/2011
Localisation : GUIPAVAS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 37 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum