Monographie d'un navire 1860/1880

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  L'hermine le Lun 8 Oct 2012 - 19:30

Certes ,

Ouais , mais quel défis !!!! Passionnant et magnifique , et très intéressant pour le maitre "Gérard" et nous constructeurs ....

Ha !!!! Je crois que je rêve .....

L'hermine

Messages : 84
Date d'inscription : 04/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  L'hermine le Lun 8 Oct 2012 - 19:46


Je comprend votre point de vu Gérard .

Il est certains que pour mener un projet d'une tel ampleur , il faut avant tout autres choses en avoir " l'envie " être séduit par le navire en question .

L'Hermine .
avatar
L'hermine

Messages : 84
Date d'inscription : 04/08/2011
Localisation : En mer .

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  EricLem le Lun 8 Oct 2012 - 22:03

l'hermine a écrit:
Je comprend votre point de vu Gérard .

Il est certains que pour mener un projet d'une tel ampleur , il faut avant tout autres choses en avoir " l'envie " être séduit par le navire en question .

L'Hermine .
ce qui a l'air d'être ton cas ! lance-toi !
avatar
EricLem

Messages : 2282
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : Quimper

http://pagesperso-orange.fr/maquettes-marine/Index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  J-P Ducret le Mar 9 Oct 2012 - 10:48

[justify]Bonjour à tous,
Cette période de construction navale est , comme le dit Gérard Delacroix, une période extraordinaire. C'est la révolution dans les études des carènes, la révolution dans la construction des charpentes (charpentes métalliques, mixtes avec blindage etc...) la mixité des propulsions, la révolution dans les alliages , la révolution des appareils moteur , certes les moteurs eux-mêmes mais aussi des chaudières , c'est la révolution dans l'armement , bref tout cela est consigné dans de très nombreux atlas, dans de très gros dossiers répartis dans des archives dispersées au sens géographique du terme.Il va sans dire que la construction d'un modèle pose exactement les mêmes questions techniques que la recherche bibliographique proprement dite.
Je me suis intéressé à cette période grâce à Tola Ponedelnik qui est un grand spécialiste de l'Ingénieur Dupuy de Lôme et, depuis, je ne cesse d'accumuler des éléments ; mon prédécesseur à la présidence du club MER, Bruno Orsel, un rat des archives françaises et un modéliste hors pair, m'a confié que le problème d'une recherche bibliographique a certes ses propres difficultés mais pour ce qui est du SHM, il faut d'abord comprendre leur système d'archivage, si on ne "rentre" pas dans leur mode opératoire, on se perd, on s'égare bref on perd un temps fou qui finalement peut être préjudiciable au projet.
Le fait de décider de l'intérêt de tel modèle est une première conclusion de travaux de recherches antérieurs sur les techniques, sur l'évolution des contextes sociaux , sur les ingénieurs de l'époque, sur les décisions de construction de telle classe plutôt qu'une autre : il faut essayer et comprendre le cheminement des réflexions des instances décisionnaires de l'époque. Une fois ce contexte assimilé, il faut choisir (et choisir c'est renoncer) l' unité qui correspond à votre goût certes mais aussi aux capacités de construction modéliste. Seulement à ce moment là, vous allez pouvoir focaliser vos recherches puis les réorienter dans l'objectif d'une monographie qui n'est autre que la synthèse d'une période et de ses techniques résumée dans la construction d'un modèle particulier.
Pour la période qui nous concerne, je crois que le domaine est très vaste et qu'un travail de ce type ne peut être celui d'une seule personne si vous voulez aboutir dans un délai raisonnable.
Nous avons au Club MER cette démarche depuis très longtemps ainsi que cet "agréable défaut" de faire nos propres recherches mais aussi de réaliser nos modèles.

Bon courage

J-Pascal
avatar
J-P Ducret

Messages : 147
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : L'Hay les Roses

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  Alain Fosse le Mar 9 Oct 2012 - 12:24

J-P Ducret a écrit:un travail de ce type ne peut être celui d'une seule personne
Oui, Jean-Pascal Ducret.
lol!
avatar
Alain Fosse

Messages : 2119
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

http://alainfosse.com/Accueil/Des_bateaux.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  G. Delacroix le Mar 9 Oct 2012 - 14:44

Alain Fosse a écrit:
J-P Ducret a écrit:un travail de ce type ne peut être celui d'une seule personne
Oui, Jean-Pascal Ducret.
lol!
Z'avez pas bien lu là, non ?

_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6463
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  Bruno Orsel le Mar 9 Oct 2012 - 15:29

Bonjour,

Jean-Pascal a parfaitement bien résumé la situation et aussi la discussion que nous avons eue ensemble il y a pas moins d'une semaine.

Cette période, Napoléon III et post Napoléon II est d'une richesse inouïe, mal connue et je regrette qu'elle ne soit pas mieux représentée chez les modélistes. Mais comme le dis très bien Jean-Pascal, on ne se lance pas dans cette aventure les yeux fermés en choisissant un modèle au hasard en se disant on verra bien ; c'est là la meilleure façon de se "planter".
Pour réussir, il est très important de comprendre la construction navale de cette époque qui est très différente de la période précédente, mais aussi d'avoir de très bonnes connaissances dans le classement des archives et le sens des documents que l'on doit rechercher qui seront une source indispensable pour se constituer une banque de données pour aborder cette période et surtout si l'on envisage la réalisation d'une monographie.

Actuellement j'essaie de travailler dans ce sens avec un projet à terme. Pour aborder cette période étant donné qu'il n'existe pas de monographie il est préférable de travailler en équipe, non pas sur un même modèle, mais sur une même période. Le gros travail documentaire nécessaire devant servir de basse commune à plusieurs modélistes.

Pour en revenir au modèle proposé par L'hermine, la Jeanne d'Arc : il s'agit de la corvette cuirassée du type Alma, construite à Cherbourg sur les plans de Dupuy de l'Lôme. Le musée de la marine à Paris présente dans ses vitrines un magnifique modèle de cette corvette.
Pour ce qui est de la documentation, elle semble assez riche, mais cela reste à vérifier.
Le SHD de Cherbourg possède un important dossier de 105 plans et documents divers sous le cote 2G5 4. Vincennes également 2 dossiers 8DD1 73 pour ce qui est des plans.

Les archives sont riches aussi pour compléter ces plans. Pour les plans de l'artillerie par exemple vous avez l'Aide Mémoire de l'Artillerie Navale + les descriptifs avec les tables de construction des canons des affûts et autres attirails. Le traité de gréement de 1857 ; planches et descriptif. Le règlement de mâture de 1852, les règlements d'arment et beaucoup d'autres document qu'il faut apprendre à découvrir, mais aussi à maîtriser. C'est un gros travail.

Réaliser une monographie sur la Jeanne d'Arc serait effectivement un magnifique projet, mais aussi très un important travail qu'il serait passionnant d'entreprendre. Ce serait aussi une belle occasion d'apporter un peu de renouveau au modélisme.

Bruno
avatar
Bruno Orsel

Messages : 208
Date d'inscription : 31/05/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  J.C Dubreuil le Mer 10 Oct 2012 - 21:06

La période dont vous parlez est le sujet de toute mes attentions.
Je rêverais moi aussi d'une monographie complète sur un des navires de cette époque :
Les 4 Gloires à partir de 1860, puis, le Solférino et le Magenta (1861-1862). Les 9 Flandres (1864 et +), les 3 Océans (1867), sans oublier le "Trident" exposé à Rochefort, etc..
Cette période est riche, les navires sont nouveaux, souvent magnifiques. La France a été à cette époque l'égale des Anglais qui "couraient après les Français" Dixit le Prince consort,
les expériences, les progrès de l'époque sont du plus grand intérêt, nous étions à la "pointe", les Anglais nous ont suivi (et dépassé).
Depuis de longs mois maintenant, je ne cesse de fouiller le SHD pour fabriquer le navire adéquat.
Les navires français qui ont suivi la "Gloire" méritent plus. Je pense aux navires à éperons un peu oubliés, aux moteurs à vapeurs que les Français ont améliorés, ...
J'adore cette époque. Si seulement je pouvais réaliser une monographie d'un de ces bateaux (faut pas hésiter), aujourd'hui, je n'ai ni les compétences, ni la culture, mais j'y travaille..
Jacques
avatar
J.C Dubreuil

Messages : 39
Date d'inscription : 02/02/2012
Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  Bruno Orsel le Mer 10 Oct 2012 - 23:24

J.C Dubreuil a écrit:La période dont vous parlez est le sujet de toute mes attentions.

Les navires français qui ont suivi la "Gloire" méritent plus. Je pense aux navires à éperons un peu oubliés, aux moteurs à vapeurs que les Français ont améliorés, ...
J'adore cette époque. Si seulement je pouvais réaliser une monographie d'un de ces bateaux (faut pas hésiter), aujourd'hui, je n'ai ni les compétences, ni la culture, mais j'y travaille..
Jacques

Oh combien je vous comprends et je partage votre enthousiasme. Cette période est malheureusement pas assez bien connue, je devrais dire plus tôt trop ignorée.

Pour vous faire plaisir, je vous offre cette image.

Bruno

avatar
Bruno Orsel

Messages : 208
Date d'inscription : 31/05/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  J-P Ducret le Jeu 11 Oct 2012 - 0:25

Bonsoir à tous,bonsoir Bruno
Ne serait-il pas le " Rigault de Genouilly" ?
avatar
J-P Ducret

Messages : 147
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : L'Hay les Roses

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  J.C Dubreuil le Jeu 11 Oct 2012 - 8:58

Merci Bruno pour cette image
Cela ressemble à l'aviso "Le Renard", mais un renard des neiges (il est blanc) Smile
Jacques
avatar
J.C Dubreuil

Messages : 39
Date d'inscription : 02/02/2012
Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  Bruno Orsel le Jeu 11 Oct 2012 - 11:27

J-P Ducret a écrit:Bonsoir à tous,bonsoir Bruno
Ne serait-il pas le " Rigault de Genouilly" ?

Non ce n'est pas le croiseur Rigault de Genouilly, mais l'aviso de 1e classe Parseval. Aviso à hélice du type Bisson, mise à l'eau à Rochefort en 1872.

Bruno
avatar
Bruno Orsel

Messages : 208
Date d'inscription : 31/05/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  Bruno Orsel le Jeu 11 Oct 2012 - 11:37

J.C Dubreuil a écrit:Merci Bruno pour cette image
Cela ressemble à l'aviso "Le Renard", mais un renard des neiges (il est blanc) Smile
Jacques


Je vous montre ici une photo de l'aviso de 2e classe Renard, mis en chantier à Bordeaux en 1864.
Le Renard est reconnaissable à son éperon particulièrement long et bien visible sur la photo.
Egalement, le Parseval porte un gréement à phare carré alors que le Renard un gréement du type goélette.

Pour ce qui est de la couleur blanche de l'aviso Parseval, (message ci-dessus) cela correspond à une volonté bien précise. En effet, la couleur blanche réfléchit le rayonnement solaire alors que le noir l'absorbe. A cette époque, bien que la ventilation des navires fut déjà considérablement améliorée, il n'en reste pas moins vrai que l'atmosphère à l'intérieur devait être difficilement supportable et surtout dans les mers chaudes.

La période Napoléon III et début de la 3e République correspond à une forte expansion coloniale pour la France ; les missions et les stations lointaines se sont donc beaucoup développées. C'est donc à cette époque que la couleur blanche s'est affirmée pour la peinture des coques de nos navires affectés à des missions lointaines dans les régions chaudes, alors que la couleur noire était réglementaire pour les flottes du ponant.

Bruno




avatar
Bruno Orsel

Messages : 208
Date d'inscription : 31/05/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  koz bag le Jeu 11 Oct 2012 - 12:05


Non ce n'est pas le croiseur Rigault de Genouilly, mais l'aviso de 1e classe Parseval. Aviso à hélice du type Bisson, mise à l'eau à Rochefort en 1872.

Bruno

Bonjour ,

Le Parseval , ce n'est pas l'ex Boursaint sur plans de Vésignié et Marchegay ?

source ; Joël Pierre .

k b
avatar
koz bag

Messages : 1116
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Maine et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  pollux le Jeu 11 Oct 2012 - 13:16

Bonjour,

Ci-joint quatre peintures de F. Roux.

Le Renard - aviso à vapeur – 1846



L'Océan - frégate cuirassée à tourelles – 1865



La Thétis - corvette cuirassée – 1865



Le Tourville - croiseur 1er classe – 1874

avatar
pollux

Messages : 1203
Date d'inscription : 26/05/2010
Localisation : La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  J-P Ducret le Jeu 11 Oct 2012 - 13:19

Le Rigault de Genouilly( 1er du nom) dessiné et construit par Bienaymé en 1872/73,est aussi un aviso de 1ere classe de 450 CV,construction mixte et gréé en voilure réduite à phares abaissés ,avec pour port d'attache Brest ; il a été classé croiseur de 2éme classe en 1890 puis 3 éme classe en 1892 pour finir comme "charbonnière flottante" à Brest sous le nom de "Rumengol".
Très belle unité portant elle aussi un éperon imposant.
A construire...

J-Pascal
avatar
J-P Ducret

Messages : 147
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : L'Hay les Roses

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  Bruno Orsel le Jeu 11 Oct 2012 - 15:03

[quote="koz bag"]


Bonjour ,

Le Parseval , ce n'est pas l'ex Boursaint sur plans de Vésignié et Marchegay ?

source ; Joël Pierre .

k b

Sauf erreur de ma part, mais je ne pense pas. Le Boursaint serait un autre aviso construit également à Rochefort en 1868.
Le Parseval également construit sur les plans de Marchegay a effectivement changé de nom en 1895 pour s'appeler : Amiral Parseval. Tout comme à la même époque plusieurs bâtiments de la flotte française portant des nom d'amiraux sont devenus : Amiral ........ Ex: le Rigault de Genouilly est devenu Amiral Rigault de Genouilly en avril 1895.

Bruno
avatar
Bruno Orsel

Messages : 208
Date d'inscription : 31/05/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  Bruno Orsel le Jeu 11 Oct 2012 - 15:37

pollux a écrit:Bonjour,

Ci-joint quatre peintures de F. Roux.


Merci à Pollux pour ces magnifiques photos.
J'en profite pour dire que la corvette Thétis dont Pollux nous montre dans son message une représentation par Roux, est le sister-ship de la corvette Jeanne-d'Arc qui est à l'origine du sujet traité ici.

Pour Jean-Pascal, voici une photos du Rigault de Genouilly dont le musée de la marine de Toulon présente actuellement dans ses vitrines un très beau modèle de l'Eclaireur, sister-ship du Rigault.

Bruno



avatar
Bruno Orsel

Messages : 208
Date d'inscription : 31/05/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  L'hermine le Jeu 11 Oct 2012 - 16:15

Bonjour,

Je suis content d'avoir suscité autant d'intérêt et content de voir que cette "marine" intéresse d'autres personnes sur le forum . Smile Smile Smile

Ha !!! Si seulement ont pouvait obtenir la monographie de l'un de ces bijoux flottant ..... Crying or Very sad

Toujours est-il , je vous remercie de toutes ces réponses , qui malheureusement montrent qu'un tel travail ne s'improvise pas , et qu'il faudrait non pas un acteur , mais sans doute plusieurs pour espéré voir une mono sortir dans un délai acceptable ...

Qui c'est , je peut continué à rêvé , peut-être que ce fil de discussions aura raisons de notre désir et donnera des envies et idées au personnes compétente .

L'Hermine .
avatar
L'hermine

Messages : 84
Date d'inscription : 04/08/2011
Localisation : En mer .

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  J.C Dubreuil le Jeu 11 Oct 2012 - 21:20

Bonsoir à tous
Bon alors ! on la commence quand cette monographie ? Quel Bateau ? Pour un fait d'arme ? Une technologie avancée ? ou un ingénieur à mettre en valeur.
C'est quand vous voulez, je réalise les dessins sous Illustrator, je connais l'imprimerie, la mise en page et chacun apportant sa contribution avec ses connaissances et son savoir-faire.
Avec les conseils éclairés du boss, les bonnes feuilles pourraient voir le jour fin 2013 ? Non Question Exclamation
Réveillons-nous et... au boulot ! Wink
Jacques
avatar
J.C Dubreuil

Messages : 39
Date d'inscription : 02/02/2012
Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  Pierre Rouanne le Jeu 11 Oct 2012 - 21:23

Faire une vraie monographie en un an est une gageure.

Pierre
avatar
Pierre Rouanne

Messages : 4713
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Le Roc St André 56460

http://pagesperso-orange.fr/pierre.rouanne/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  Sophie MUFFAT le Jeu 11 Oct 2012 - 21:30

bonsoir et en effet je confirme; un an c'est quand on a déjà toute la doc, quand on travaille dessus à temps plein, qu'on n'a pas de problème de plans contradictoires et autres trucs. Un an à travailler tout seul sur une mono, pour qu'elle soit finie, c'est plus qu'un défi, c'est un record et honnêtement je ne sais pas si c'est possible.

Gérard, votre avis?

Sophie MUFFAT

Messages : 116
Date d'inscription : 17/09/2012
Localisation : alsace

http://bateaucanonnierdelan12.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  Fabio le Ven 12 Oct 2012 - 6:58

Terrible - Pirocorvette lancé en Février 1861 par Forges et Chantiers de la Mediterranée de Seyne (France) pour la marine sarde.

avatar
Fabio
Modérateur

Messages : 229
Date d'inscription : 29/05/2010
Localisation : Atina (FR) Italie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  G. Delacroix le Ven 12 Oct 2012 - 7:24

Une monographie de ce type demandera au moins deux ans à plein temps voire trois si tout doit être dessiné. Et c'est vraiment un minimum, planchez plutôt sur cinq.
Maintenant tout dépend du niveau de détail recherché. Pour une monographie avec le dessin de détail de toute la structure, des machines et des équipements, en admettant, comme l'a dit Sophie, d'avoir toutes les informations à disposition, il faut énormément de temps. Sans parler de la rédaction du texte par la suite, de la mise en page et des délais de publication.
Je ne connais pas bien Illustrator mais je pense qu'Autocad est plus adapté à ce type de dessin très technique.



_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6463
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  a.piot le Ven 12 Oct 2012 - 8:33

je pense que pour ce genre de dessin,il faut prendre Autocad, de plus des plans doivent exister.
avatar
a.piot

Messages : 2543
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : chatillon sur indre /oleron

https://sites.Google.com/site/voiliersanciens/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  Fabio le Ven 12 Oct 2012 - 8:50

Plans de La Terribile (Terrible)

avatar
Fabio
Modérateur

Messages : 229
Date d'inscription : 29/05/2010
Localisation : Atina (FR) Italie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Monographie d'un navire 1860/1880

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum