Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Page 3 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  Wpatrick le Lun 31 Déc 2012 - 19:17

Alain Fosse a écrit: Bonjour

Pas grave. J’ai un couple 3 AR et un couple 3 AV en rab, tous deux en parfait état de marche. Si cela intéresse quelqu’un je les cède au prix de 645,25 € pour le couple avant et de 548,60 € pour le couple AR.

Ben quoi ? Faut bien rentabiliser l’outillage.
Very Happy

Alain ,sur quels critères te bases tu pour les tarifs du couple Avant et AR ?

Wpatrick

Messages : 1912
Date d'inscription : 25/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  gérard 2 le Mar 1 Jan 2013 - 9:07

heureusement que les oeuvres d'art ne sont pas imposables
Gérard
avatar
gérard 2

Messages : 3194
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Saint Memmie 51470

https://chenivessemaquettes.shost.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  Pierre Rouanne le Mar 1 Jan 2013 - 9:44

En 2001 un couple du 74 était proposé sur un site : 1000frs soit 150€, avec le temps qui est passé Alain est dans les prix.

Pierre

avatar
Pierre Rouanne

Messages : 4754
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Le Roc St André 56460

http://pagesperso-orange.fr/pierre.rouanne/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  Alain Fosse le Mar 1 Jan 2013 - 10:11

Bonjour
Je suis en train de terminer le vaigrage intérieur (des photos incessamment sous peu) et, déjà, une question existentielle hante mes jours et perturbe mes nuits.

Clouter or not clouter ? Suivant la mono, les clous utilisés sont des clous de 3,5 pouces, pour le vaigrage et pour le bordage. Si j'en crois Morineau -et pourquoi ne le croirais-pas, je vous le demande- il s'agit-là, pile-poil, de la petite demy carvelle pour chaloupe de 3 pouces ½ [mesurant] 2 lignes ¾ de grosseur.

D'après mon très savant et très sophistiqué tableau Excel :

ça nous donne un diamètre de 0,15 mm. Ca fait pas un poil microscopique à représenter, ça ?
Ou alors, faut-il forcer le trait avec du 3/10 ème ?
scratch
avatar
Alain Fosse

Messages : 2119
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

http://alainfosse.com/Accueil/Des_bateaux.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  Alain Fosse le Lun 4 Fév 2013 - 9:36

Alain Fosse a écrit: ça nous donne un diamètre de 0,15 mm. Ca fait pas un poil microscopique à représenter, ça ?
Ou alors, faut-il forcer le trait avec du 3/10 ème ?
Bonjour
Qu'en pensent les spécialistes ? J'aimerais votre avis sur le sujet.
avatar
Alain Fosse

Messages : 2119
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

http://alainfosse.com/Accueil/Des_bateaux.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  G. Delacroix le Lun 4 Fév 2013 - 9:41

2 lignes 3/4 de grosseur c'est sous la tête, cette dernière étant deux fois plus grosse c'est donc presque 0,4 de tête au 1/36.

_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6551
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  Alain Fosse le Lun 4 Fév 2013 - 10:04

G. Delacroix a écrit:2 lignes 3/4 de grosseur c'est sous la tête, cette dernière étant deux fois plus grosse c'est donc presque 0,4 de tête au 1/36.
Merci de votre réponse.
avatar
Alain Fosse

Messages : 2119
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

http://alainfosse.com/Accueil/Des_bateaux.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  gérard 2 le Lun 4 Fév 2013 - 10:05

Bonjour,
il me semble, et les calculs le confirment, en bonnes approximation : la tête du clou, c'est environ 1/5 du bois cloué. Bonjour
Gérard
avatar
gérard 2

Messages : 3194
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Saint Memmie 51470

https://chenivessemaquettes.shost.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  Alain Fosse le Lun 4 Fév 2013 - 10:27

Bonjour
Le vaigrage intérieur

Le bâtiment est complètement vaigré de la poupe à la proue, ce qui ne fait pas mon affaire.



J'ai donc posé le vaigrage tribord et une partie du vaigrage bâbord. C'est bien sûr une opération basique, à la portée de tous, mais, dans la mesure où j'ai décidé de vous infliger un "pas-à-pas", voici donc, dans le spoiler, quelques étapes de cette fastidieuse opération.

Spoiler:


Avec la méthode bien connue des parallèles, l'emplacement des différentes vaigres est tracée sur les couples de levée.



Partant de là, il est ensuite facile de tracer le biseau de l'extrémité des vaigres.



Etant donnée la faible épaisseur du vaigrage, j'ai préféré utiliser la lime électrique plutôt que le rabot pour tailler les biseaux.
Et puis, c'est bien pratique, on se fait les ongles en même temps.



Un petit coup de manicraque chauffante du docteur Chenivesse.



Servez chaud et collez !



Prochaine étape : le bordage extérieur. Je souhaite, en effet, terminer au plus vite le travail sur la coque, qui est pour moi un pensum, afin de me régaler avec les aménagements, les apparaux, les pompes et autres fourbis, les accessoires, le gréement, les voiles, l'artillerie etc...
avatar
Alain Fosse

Messages : 2119
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

http://alainfosse.com/Accueil/Des_bateaux.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  Alain Fosse le Lun 1 Avr 2013 - 11:33

Le Bordage

J'ai déjà dû le dire plus haut dans ce topic, la confection de la coque proprement dite est un véritable pensum pour moi, aussi ai-je décidé de m’en débarrasser au plus vite.
Rien de plus basique que ce travail, aussi ne vais-je pas vous abreuver de photos, montrant l'acrobatique pose de chaque vaigre ou envoyer une illustration par clou planté. Une fois cette épreuve terminée, je posterai une photo de l’ensemble du monstre. Voici juste quelques photos de détails pour mieux montrer la méthode (tout ce qu’il y a de plus classique, je n’ai pas trop les moyens d’innover) que j’ai utilisée.

La première étape a consisté à improviser un chantier permettant de travailler facilement coque retournée, sans casser les extrémités des couples de remplissage. Ce qui ne m’a d’ailleurs pas empêché d’en « fusiller » quelques-uns. Pas grave, cela se refait facilement et puis, faire et défaire…

Spoiler:




Rien de plus simple que ce support : deux joues de CTP (et non pas deux tranches de pâté de foie comme on pourrait le penser), une base, deux coups de fraiseuse, un chouïa de colle , un peu de bourrelet pour calfeutrer les fenêtres et le tour est joué.


L’emplacement des préceintes d’abord été repéré le plus précisément possible.


Evidemment, j’ai utilisé la bonne vieille méthode des parallèles pour déterminer l’emplacement de chaque virure sur les couples de levée et sur les boisages avant et arrière.


Mauvaise pioche ! J’avais initialement prévu de réaliser les préceintes en poirier teinté. Finalement, après avoir utilisé un mordant à bois des Frères Nordin, j’ai été modérément satisfait de l’aspect et surtout je me suis aperçu que même sec, le bois déteignait sur les bordages voisins avec la colle. Je me suis donc rabattu sur l’ébène, vu qu’il m’en restait suffisamment. Pas bien sympa à travailler cette affaire-là !


Les lattes, assez peu nombreuses finalement, qui composent les bordées du milieu de la coque sont taillées sur la scie circulaire. Dans ces cas-là, la Chenivesse fait merveille : on calcule l’épaisseur de la latte, augmentée de l’épaisseur de la lame de scie ; à chaque trait de coupe on remet à zéro le lecteur du pied à coulisse puis on le re-déplace de la bonne valeur et on taille, on taille, on taille. Ca va si bien que je me suis laissé emporté par mon enthousiasme et que j’ai de quoi border la quasi totalité de la flotte de Boulogne . Bof, quand on aime, on ne compte pas.

En revanche, la majorité des vaigres réclament une découpe en forme. Là encore, rien que du très classique.


Repérage de la forme à l’aide d’un calque et d’un crayon ou de l’ongle du pouce (ou d’un autre doigt, c’est comme vous le sentez).


Le tracé obtenu est retravaillé au pistolet. On peut aussi scanner le calque et retravailler la courbe avec un logiciel de dessin et des courbes de Béziers. C’est ce que j’ai fait ici pour que la photo soit plus lisible (dans ce cas on fait une sortie papier que l’on colle directement sur la pièce, pas besoin de décalque).


Le tracé est ensuite décalqué sur la planche de poirier rabotée à la bonne épaisseur.
On va encore m’accuser de ne pas travailler en économie de bois, mais :
-1) cette planche présente de nombreux défauts.
-2 la vaigre, un fois découpée, servira, sur cette même planchette, de gabarit à la suivant, au moins d’un côté.
-3) c'est mon bois et je fais comme je veux. Na !


Une fois un côté découpé, un compas utilisé comme trusquin permet de mettre le bordage à la même largeur que les lattes découpées précédemment (et abondamment) sur la scie circulaire.

La pièce est ensuite chantournée avec des bords (presque) parallèles.


Le brochetage intervient ensuite en tenant compte du tracé effectué sur les couples et les boisages avant et arrière. Un p’tit coup de manicraque chauffante de qui-vous-savez pour mettre en forme et ça tient tout seul, ou presque.

La mise en place des supports de ber.

J’ai la manie de toujours essayer d’avoir le support le plus discret possible. Pour ce faire j’ai recours à l’Altuglas, ayant la chance d’avoir un atelier spécialisé à une portée de canon de .36 de chez moi. Ce sont donc deux joncs de cette matière qui soutiendront la coque sur son socle (un lance-rideaux de chez Bricotruc ferait aussi bien l’affaire).
Spoiler:

Dans un logement, percé parfaitement d’aplomb au moment de la confection de la quille, j’ai collé, à l’époxy, une barre de laiton, tournée à la bonne dimension, chambrée et dûment taraudée.


Les joncs d’Altuglas (ici protégés par du ruban de masquage à cause des mors du tour) sont décolletés et filetés d’un simple vieux coup de filière.


Yapluka. Ca tient. Evidemment, on peut faire la même chose avec des supports en laiton. Ca risque même d'être plus solide encore.


Dernière édition par Alain Fosse le Lun 1 Avr 2013 - 19:39, édité 4 fois
avatar
Alain Fosse

Messages : 2119
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

http://alainfosse.com/Accueil/Des_bateaux.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  Michel Saunier le Lun 1 Avr 2013 - 11:50

Beau travail Alain, vivement la suite
avatar
Michel Saunier

Messages : 5530
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  duc de brabant le Lun 1 Avr 2013 - 12:06

Bonjour,

toujours très instructif et d'un ton amusant.

Sympa aussi la figurine en tenu estivale, ça se vend où ? Smile
avatar
duc de brabant

Messages : 325
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Assenede (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  gérard 2 le Lun 1 Avr 2013 - 12:22

Bonjour,
Alain, avant que ça casse, remplace vite ta partie filetée en plexi, perce et taraude ton rond, et colle un bout de tige filetée. Du fait de la différence importante des diamètres, ça cassera au premier choc.
Gérard
avatar
gérard 2

Messages : 3194
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Saint Memmie 51470

https://chenivessemaquettes.shost.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  Alain Fosse le Lun 1 Avr 2013 - 12:33

gérard 2 a écrit:avant que ça casse, remplace vite ta partie filetée en plexi, perce et taraude ton rond, et colle un bout de tige filetée. Du fait de la différence importante des diamètres, ça cassera au premier choc.
Bonjour
J'y avais pensé, mais on va voir la tige fileté au travers du jonc. J'ai procédé ainsi pour le Lanvévé qui tient farpaitement en dépit de plusieurs allers-retours en Bretagne. Mais c'est vrai que le BC est plus imposant et plus lourd. Je vais revoir ma copie en ce sens.
Merci, ô mon bon Maître.
Very Happy
-----
Tiens une idée, qui me vient comme ça. Un bague en laiton pour cacher la tige filetée; ça peut le faire, non ?

avatar
Alain Fosse

Messages : 2119
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

http://alainfosse.com/Accueil/Des_bateaux.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  Michel Saunier le Lun 1 Avr 2013 - 13:20

J'avoue avoir pensé à ce système pour le SR, mais le poids est tel que j'ai crains la casse
avatar
Michel Saunier

Messages : 5530
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  gérard 2 le Lun 1 Avr 2013 - 14:04

oui Alain, ce serait une bonne idée Bonjour
Gérard
avatar
gérard 2

Messages : 3194
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Saint Memmie 51470

https://chenivessemaquettes.shost.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  Francis Jonet le Lun 1 Avr 2013 - 14:29

Un vrai chevronné notre ami Alain.
Bien beau travail !
avatar
Francis Jonet

Messages : 5674
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Moulin-Neuf - Ariège

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  Pierre Blanc le Lun 1 Avr 2013 - 14:41

Bonjour.
Un vrai reportage de pro. En plus des colonnes supports, ne faudrait-il pas une paire de béquilles pour stabiliser l'ensemble?
avatar
Pierre Blanc

Messages : 2560
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Juvignac (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  Alain Fosse le Lun 1 Avr 2013 - 19:35

Pierre Blanc a écrit: En plus des colonnes supports, ne faudrait-il pas une paire de béquilles pour stabiliser l'ensemble?
Bonjour
P'têtre ben... Je verrais à l'usage mais n'en suis, hélas, pas là.
Very Happy
avatar
Alain Fosse

Messages : 2119
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

http://alainfosse.com/Accueil/Des_bateaux.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  EricLem le Lun 1 Avr 2013 - 20:12

y a pas d'ptêt ben. A 2 supports, ça casse à tous les coups, à 4, ça casse pas.
avatar
EricLem

Messages : 2308
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : Quimper

http://pagesperso-orange.fr/maquettes-marine/Index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  Pierre Rouanne le Mar 2 Avr 2013 - 9:45

Très belle démonstration, simplement une petite question : à la place de ton compas pourquoi n'utilises-tu pas plutôt un balustre? le réglage étant plus facile, plus précis et ne risquant pas de bouger.

Pierre
avatar
Pierre Rouanne

Messages : 4754
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Le Roc St André 56460

http://pagesperso-orange.fr/pierre.rouanne/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  Alain Fosse le Mar 2 Avr 2013 - 10:13

Pierre Rouanne a écrit:à la place de ton compas pourquoi n'utilises-tu pas plutôt un balustre? le réglage étant plus facile, plus précis et ne risquant pas de bouger.
Bonjour
Mais, Pierre, oeuf corse, c'est un balustre !
Simplement la photo est-elle cadrée de telle sorte que l'on ne voit pas la vis de réglage des branches un tout petit poil plus haut.

Tu te doutes bien que j'ai aussi mis à sac le rayon "Arts Graphiques" du BHV. On ne se refait pas.

D'ailleurs j'ai même un compas à pompe, (rien à voir avec le balustre, car la pointe sèche coulisse) extrêmement pratique pour tracer des cercles de quelques millimètres de diamètre : voici l'objet.


avatar
Alain Fosse

Messages : 2119
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

http://alainfosse.com/Accueil/Des_bateaux.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  Pierre Rouanne le Mar 2 Avr 2013 - 11:16

C'est la meilleur solution, à pompe il ne faut pas le confier à un shadok.

Pierre
avatar
Pierre Rouanne

Messages : 4754
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Le Roc St André 56460

http://pagesperso-orange.fr/pierre.rouanne/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  EricLem le Mar 2 Avr 2013 - 14:29

bel exemple de technologie avancée, je ne connaissais pas la pointe coulissante. tu peux souffler dedans ?
avatar
EricLem

Messages : 2308
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : Quimper

http://pagesperso-orange.fr/maquettes-marine/Index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  Alain Fosse le Mar 2 Avr 2013 - 14:55

EricLem a écrit:tu peux souffler dedans ?
Bonjour
Oui, mais ça ne joue pas la Paimpolaise.
Very Happy
avatar
Alain Fosse

Messages : 2119
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

http://alainfosse.com/Accueil/Des_bateaux.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  Wpatrick le Mar 2 Avr 2013 - 16:02

Alain Fosse a écrit:
EricLem a écrit:tu peux souffler dedans ?
Bonjour
Oui, mais ça ne joue pas la Paimpolaise.
Very Happy

Et ,que dit la Paimpolaise au sujet du bateau canonnier ?

Concernant le ber du BC ,j'y verrais bien le p'tit chapeau bicorne en plexiglass Wink ... et la cocarde
avatar
Wpatrick

Messages : 1912
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bateau canonnier au 1/36éme - A. Fosse

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 21 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum