Valeurs métrique/décimale

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Valeurs métrique/décimale

Message  pollux le Mer 14 Nov 2012 - 16:19

L’un d’entre vous connaitrait les valeurs métriques d’une brasse, pied, pouce etc. en 1829 ?

Merci
avatar
pollux

Messages : 1198
Date d'inscription : 26/05/2010
Localisation : La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  G. Delacroix le Mer 14 Nov 2012 - 16:51

Ces valeurs n'ont pas changé (à ma connaissance. Pour Pierre R. )
Le pouce 27 mm et des broutilles négligeables, le pied 12 pouces, la brasse 5 pieds et la toise 6 pieds.

_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6454
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  pollux le Mer 14 Nov 2012 - 17:08

Merci, justement, je ne savais pas si en 1829, ou on utilisé en très grande majorité le métrique, le pouce était le même qu’en 1780 par exemple.
avatar
pollux

Messages : 1198
Date d'inscription : 26/05/2010
Localisation : La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  J.C Dubreuil le Mer 14 Nov 2012 - 17:58

L’un d’entre vous connaitrait les valeurs métriques d’une brasse, pied, pouce etc.
Dans l'imprimerie le pouce (inch) vaut 25,4 mm ou 2,5 cm, ou encore 72 pica

Jacques
avatar
J.C Dubreuil

Messages : 39
Date d'inscription : 02/02/2012
Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  G. Delacroix le Mer 14 Nov 2012 - 18:07

Parce qu'il est anglais. Le nôtre est plus grand

_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6454
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  J.C Dubreuil le Mer 14 Nov 2012 - 18:17

G. Delacroix a écrit:Parce qu'il est anglais. Le nôtre est plus grand
En imprimerie toujours, il existe deux mesures, ou plutôt 2 points :
Le point Didot (français) et le point Pica (anglais)
Le point Didot mesure exactement 0,3759 mm
et le point Pica : 0,35135 mm
En informatique aujourd'hui, quand vous choisissez une taille de corps 12 (12 points), c'est le point Pica,
car les mesures informatiques sont anglo-saxonnes.

Jacques
avatar
J.C Dubreuil

Messages : 39
Date d'inscription : 02/02/2012
Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  Sophie MUFFAT le Mer 14 Nov 2012 - 18:26

Le pied de roy = 12 pouces soit 0,325 m
un pouce = 12 lignes soit 2,707 cm
une toise à 6 pieds de roi: 1,949 m

Une brasse = 5 pieds, ne pas confondre avec la brasse anglaise qui vaut 6 pieds anglais.
une encablure: 120 brasses

Voilà. Même si le système métrique est adopté, les mesures anciennes sont encore en usage courant, mais pourquoi précisément en 1829?

Sophie MUFFAT

Messages : 116
Date d'inscription : 17/09/2012
Localisation : alsace

http://bateaucanonnierdelan12.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  Alain Fosse le Mer 14 Nov 2012 - 18:52

J.C Dubreuil a écrit: En imprimerie toujours, il existe deux mesures, ou plutôt 2 points :
Le point Didot (français) et le point Pica (anglais)
Le point Didot mesure exactement 0,3759 mm
et le point Pica : 0,35135 mm
En informatique aujourd'hui, quand vous choisissez une taille de corps 12 (12 points), c'est le point Pica,
car les mesures informatiques sont anglo-saxonnes.
Bonjour
Bof ! Le point Didot doit avoir du plomb dans l'aile (c'est le cas de le dire) et n'être plus guère employé.
avatar
Alain Fosse

Messages : 2119
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

http://alainfosse.com/Accueil/Des_bateaux.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  G. Delacroix le Mer 14 Nov 2012 - 18:59

Le pouce français fait exactement 27,069 mm, précision importante car ça nous fait un pied à 32,48 cm. C'est important d'être précis car sur un navire de 150 pieds, on a facilement quelques centimètres de différence.

_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6454
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  pollux le Mer 14 Nov 2012 - 20:36

Sophie MUFFAT a écrit:

Voilà. Même si le système métrique est adopté, les mesures anciennes sont encore en usage courant, mais pourquoi précisément en 1829?

1829 car je lis un manuscrit sur le gréement des vaisseaux de cette date et les tableaux de longueurs et autre sont exprimés en pouce pieds brasses.c'est donc pour avoir un ordre d'idée.

Merci pour les reponses.
avatar
pollux

Messages : 1198
Date d'inscription : 26/05/2010
Localisation : La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  Carrick le Jeu 15 Nov 2012 - 11:22


Bonjour

L'application d'un règlement ne date pas du jour de sa parution au public ... et c'était vrai pour le système métrique comme pour le reste.

Dans ma jeunesse des années 50, 1950, encore bien des instruments, des surfaces de terrain, des temps de travail se mesuraient en cotes Ancien Régime ! Et comme, de plus, çà se disait en breton, certaines "parités" se mesuraient, et le font encore, en mesures celtiques !!!
Je pense, par exemple à la corde de bois de chauffage que je viens de rentrer la semaine dernière, elle mesure, en France, quatre stères. En Bretagne, la corde, restée à la mesure celtique, c'est trois M3.
avatar
Carrick

Messages : 3191
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Plougastel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  cornic le Jeu 15 Nov 2012 - 12:18

Carrick a écrit: Je pense, par exemple à la corde de bois de chauffage que je viens de rentrer la semaine dernière, elle mesure, en France, quatre stères. En Bretagne, la corde, restée à la mesure celtique, c'est trois M3.

Cela m'a vallu quelques discussion quand je me suis installé dans le Loir et Cher quand j'ai passé ma première commande de bois de chauffage ...

" bonjour monsieur le marchand, je voudrais une corde de bois "
" bonsoir -même si c'est le matin on te répond bonsoir - , une corde ??? 4 stères alors !!! "
" ben non, j'en veux que 3 stères "
" bah, ça fait pas une corde "
" mais si, ça fait une corde, y a pas 4 stères dans une corde, quand mêm' !!! "
Bonjour
avatar
cornic

Messages : 556
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Selommes (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  Sophie MUFFAT le Jeu 15 Nov 2012 - 18:29

Pareil pour moi, dans l'Ouest on achète le bois en cordes et pas en stères, (3 stères, pas d'intérêt de dire ça, autant dire une corde), et dans l'est, on ne connaît que le stère...

Sophie MUFFAT

Messages : 116
Date d'inscription : 17/09/2012
Localisation : alsace

http://bateaucanonnierdelan12.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  Alain Fosse le Jeu 15 Nov 2012 - 18:45

cornic a écrit:elle mesure, en France, quatre stères. En Bretagne, la corde, restée à la mesure celtique, c'est trois M3.
Bonjour
Allez, encore un autonomiste !
Very Happy
avatar
Alain Fosse

Messages : 2119
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

http://alainfosse.com/Accueil/Des_bateaux.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  Wpatrick le Jeu 15 Nov 2012 - 19:12

lol!

Alain ,tu vas te faire plein d'amis ...
avatar
Wpatrick

Messages : 1889
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  cornic le Jeu 15 Nov 2012 - 22:55

Alain Fosse a écrit:
cornic a écrit:elle mesure, en France, quatre stères. En Bretagne, la corde, restée à la mesure celtique, c'est trois M3.
Bonjour
Allez, encore un autonomiste !
Very Happy

On commence a être hors-sujet, mais je ne peux que répondre : cette phrase est une citation du message d'André, et honnêtement, quand j'ai écris mon commentaire, j'ai failli mettre d'abord "...quand je me suis installé en France ...", mais je me suis retenu. En fait je n'aurais pas dû lol!
avatar
cornic

Messages : 556
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Selommes (41)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  Francis Jonet le Jeu 15 Nov 2012 - 23:38

Matthieu, depuis peu je suis ariégeois ou midi-pyrénéen si l'on peu dire, en pays cathare plus exactement.
Je commence à apprendre cette région et ses gens. C'est un plaisir tout autant que connaître la Bretagne, la Normandie ou tout autre culture de France.
Partout où je suis je me sent chez moi geek

Bof, Ch'sais pas pourquoi je dis ça.
avatar
Francis Jonet

Messages : 5574
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Moulin-Neuf - Ariège

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  Pierre Rouanne le Ven 16 Nov 2012 - 7:13

Francis,
Il y a des gens bien partout dans le monde.

Pierre
avatar
Pierre Rouanne

Messages : 4712
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Le Roc St André 56460

http://pagesperso-orange.fr/pierre.rouanne/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  Grandvilliers le Ven 16 Nov 2012 - 9:03

Pourtant je suis en Bretagne, mais ni stère ni corde, j’achète mon bois en palette d’une tonne, livré en carton standard, touts les buches rigoureusement semblables et toutes en bois densifié. C’est moderne, c’est pratique et ça ne fait quasiment pas de déchet. Ne me dites pas que ça manque de charme et de poésie, le vrai bois d’arbre, j’ai connu quand j’habitais en Bourgogne. Il y était gratuit sous réserve qu’on aille en foret l’abattre, le débiter, le débarder et enfin l’amener chez soi. On se lasse vite de cette sorte de poésie


Dernière édition par Grandvilliers le Ven 16 Nov 2012 - 10:25, édité 1 fois

Grandvilliers

Messages : 232
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Bretagne Crozon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  cornic le Ven 16 Nov 2012 - 9:26

Pierre Rouanne a écrit:Francis, Il y a des gens bien partout dans le monde.

Oui Pierre, des bretons !!! lol!

avatar
cornic

Messages : 556
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Selommes (41)

Revenir en haut Aller en bas

Système d'unités pifométriques

Message  J.C Dubreuil le Ven 16 Nov 2012 - 18:35

Normalisation française. Système d'unités pifométriques
Norme interne, totalement expérimentale et non éditable par l'AFNOR.
Ce document est libre de tout droit. Sa diffusion par quelque moyen que ce soit, y compris la menace, est vivement encouragée.

Unités de quantité
la palanquée : unité de grande quantité, parfois dénombrable avec une bonne dose (voir plus bas) de courage. Exemple: J'ai une palanquée de dossiers en retard.
la tapée : unité de grande quantité, avec une connotation de dégoût. Exemple: J'ai encore une tapée de dossiers à me farcir.
la flopée : unité de grande quantité, avec une connotation d’excès. Exemple: À la dernière réunion, il y avait une flopée de directeurs.
la tripotée : unité de grande quantité, avec une connotation de mépris. Exemple: Dans cette boîte, il y a une tripotée de bons-à-rien.
la chiée : unité générique très populaire, voire triviale, de grande quantité pouvant avantageusement sinon élégamment se substituer à chacune des unités précédentes (c’est vrai, essayez !). Dans sa grande universalité, elle connote naturellement à la fois le dégoût, l’excès et le mépris. Aucun exemple n'est cité pour conserver à ce document une certaine dignité. Signalons toutefois les multiples bien connus : la mégachiée et surtout la tétrachiée, qui permet d’accéder à l’ampleur galactique.
la ribambelle : unité désignant une longue suite d'objets ou de personnes, généralement ennuyeux et sans intérêt. Exemple : La réunion s’est éternisée à cause d’une ribambelle de questions.
le max : unité de très grande quantité situant la mesure aux limites du raisonnable, voire même au-delà. Exemple: Au pot de Machin, le chef a torché un max.
le fifrelin : unité de petite quantité qui admet une forme adjective, fifrelinesque, qualifiant une quantité infinitésimale. Son synonyme immigré est le chouïa. Dans le Sud-Ouest, on lui préfère son équivalent, le brinborion, qui a l’avantage de rimer avec le substantif monosyllabique ponctuant, traditionnellement, chaque fin de phrase. Exemple : Mon salaire a augmenté d'un fifrelin, ou d’un chouïa (dans certaines entreprises), ou d’un brinborion, con.
la lichette : unité de petite quantité souvent associée à une notion de minceur. Exemple : Ma prime ? Une lichette !
L’iota : unité de quantité nulle qui marque une constance désespérante. Exemple : Ma situation financière n'a pas bougé d'un iota.
bézef : unité adverbiale synonyme de "beaucoup" mais toujours utilisée dans la forme négative. Exemple: Je travaille un max, pour pas bézef.

Pour le moins tangible, les unités suivantes sont préconisées :
la dose : unité de grande quantité souvent associée à des valeurs humaines ou intellectuelles. Les multiples sont la bonne dose et la sacrée dose (à ne pas confondre avec la sacrée couche). Exemple : Pour supporter Machin, il faut une bonne dose de patience !
la ration : unité de grande quantité synonyme de dose, mais évoquant, étymologiquement parlant, une certaine idée de rationalité ou de perfection parfaitement inaccessible. Les multiples sont la bonne ration et la sacrée ration. Exemple : Si on ne glande pas on pourra peut-être tenir les délais, avec une bonne ration d’optimisme.
NOTE : la sacrée ration implique un dangereux voisinage de l'excès. Exemple: On a un peu glandé mais on pourra peut-être tenir les délais, avec une sacrée ration d’optimisme.
la couche : unité de grande quantité. Bizarrement, la grandeur à laquelle s’applique cette unité est rarement précisée. Parfois, l’unité elle-même est omise (cas unique de licence pifométrique). Les multiples sont la bonne couche et la sacrée couche. Au pluriel, l’unité s’exprime en de ces couches. Exemple 1 : Machin en tient une (de ces) couche(s) !
Exemple 2 : Celui qui a pris cette décision en tient une sacrée.

la tonne : unité de très grande quantité toujours utilisée au pluriel pour renforcer l’idée de lourdeur ostentatoire inhérente à la mesure. Exemple : La secrétaire en fait des tonnes avec le nouveau chef.

Mais encore (autres unités) :

Le grain, le soupçon, le doigt, la goutte, une larme, un nuage, une pointe, une débauche, une orgie, un monceau, une nuée, un arsenal, la myriade, la kyrielle, l’avalanche, tripette, la roupie de sansonnet, la crotte de bique, la crotte de nez

Unités d'estimation et d’ajustage : au pif, à vue de nez, le cheval près, le poil près, le poil de cuisse de grenouille près, la poussière, la broutille, le pouième

Unités de longueur et de distance : le bout de chemin, la trotte, "comme ça", le pétaouchnock
Unités de temps : le bout de temps, l'éternité, l'instant, le laps de temps, le bail, la paye, la minute, l'heure
Unités monétaires : la pincée, la poignée, le paquet
Unités diverses : Perpette, la giclée, la noix, le coup, le peu, la raclé, la châtaigne, la bourre, la chandelle

Unités maritimes
Ces quelques pittoresques unités sont exclusivement en usage dans le milieu maritime et n’évoquent probablement rien pour le terrien moyen. Mais ce document ne pouvait s’achever sans un hommage au pionnier de la pifométrie, Jean Blanchard, Capitaine de Vaisseau Honoraire dans la Royale.
La trouée : unité de longueur
La moque : unité de volume
Le corne-cul : unité de vent
Le foutro : unité de mauvais temps

Annexe bibliographique
Jacques Perret : Rôle de plaisance (quelques pages, profondes au demeurant, livrent les fondements de la pifométrie)
Jean Blanchard : Le système pifométrique (Marine - vol. 16 n° 1 - janvier-février 1972).


avatar
J.C Dubreuil

Messages : 39
Date d'inscription : 02/02/2012
Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  Carrick le Ven 16 Nov 2012 - 19:09



Bonjour

Une merveille, JC, merci ! sunny
avatar
Carrick

Messages : 3191
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Plougastel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  a.piot le Ven 16 Nov 2012 - 19:28

super!!
avatar
a.piot

Messages : 2538
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : chatillon sur indre /oleron

https://sites.Google.com/site/voiliersanciens/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  Sophie MUFFAT le Ven 16 Nov 2012 - 19:48

Je rajoute :

En BTP on a aussi "la charrette", unité qui indique beaucoup de travail subitement, pour dans pas longtemps: j'ai une charrette à tirer pour ce soir.
Unité de temps variable: "l'autre jour": n'importe quand dans le passé à partir d'hier (dans l'ouest)
"C'tantôt": dans l'ouest: cet après-midi, ou plus tard dans la journée, ou en fait n'importe quand dans le futur assez proche. Si on vous donne un RDV pour c'tantôt, faites-vous préciser quand même l'heure.
Unité de temps biblique:"depuis Mathusalem": alors ça c'est très très loin dans le passé, voir les ancêtres de Pierre Grandvilliers, qui datent de Mathusalem.

Sophie MUFFAT

Messages : 116
Date d'inscription : 17/09/2012
Localisation : alsace

http://bateaucanonnierdelan12.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  Grandvilliers le Ven 16 Nov 2012 - 21:51

Que nenni, mais beaucoup plus simplement du temps du bon roi Saint Louis
Molière utilisait une expression qui a perdu de son sens. Je vais vous l'expliquer tout à l'heure. C'est à dire maintenant

Grandvilliers

Messages : 232
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Bretagne Crozon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Valeurs métrique/décimale

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum