Bitton de grand hunier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bitton de grand hunier

Message  g, bordeleau le Mer 30 Jan 2013 - 18:51



Voici comment je vois cette pièce. Lorsque Jean Boudriot a représenté ce genre de pièces, il la montrait souvent dans son ensemble, sans en montrer le détail. Dans cet exemple, je ne crois pas que la ligne de centre coupe cette pièce en 2. On pourrait par exemple penser que l' assemblage de 2 pièces comporte un adent à la jonction des branches.

g, bordeleau

Messages : 55
Date d'inscription : 26/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bitton de grand hunier

Message  EricLem le Mer 30 Jan 2013 - 19:12

je découpe habituellement les bittons comme le fait Matiz, cela semble plus solide sur la longueur que ta proposition. l'idéal, pour le charpentier était peut-être de trouver un arbre en fourche pour y découper la pièce.
avatar
EricLem

Messages : 2332
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : Quimper

http://pagesperso-orange.fr/maquettes-marine/Index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bitton de grand hunier

Message  g.besson le Mer 30 Jan 2013 - 19:17

g, bordeleau a écrit:

Voici comment je vois cette pièce. Lorsque Jean Boudriot a représenté ce genre de pièces, il la montrait souvent dans son ensemble, sans en montrer le détail. Dans cet exemple, je ne crois pas que la ligne de centre coupe cette pièce en 2. On pourrait par exemple penser que l' assemblage de 2 pièces comporte un adent à la jonction des branches.


Bonsoir bordeleau,

Cette assemblage ne tiendrait pas longtemps aux vues des efforts à supporter. La bonne solution est celle adoptée par Matiz.
avatar
g.besson

Messages : 1644
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Saint Hilaire d'Estissac 24140

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bitton de grand hunier

Message  g, bordeleau le Ven 1 Fév 2013 - 4:46

Le Tome 3 p. 120, Boudriot décrit l’assemblage ainsi; ‘’le bitton du grand hunier est constitué de 2 montants verticaux qui se réunissent en fourche dans la hauteur de l’entrepont.
On peut tout aussi bien faire descendre directement chaque montant au lieu de cette disposition en fourche.’’

Il existerait donc plusieurs dispositions!

g, bordeleau

Messages : 55
Date d'inscription : 26/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bitton de grand hunier

Message  matiz le Ven 1 Fév 2013 - 7:32

Votre configuration, n'est pas bonne, pour les efforces, ami, une partie est bonne, l'autre, n'est pas bonne, comme à dit Gerard Delacroix, j'ai suivi ce que à ecrit Boudriot, simplement, et je suis absolutement d'accord

g, bordeleau a écrit:Le Tome 3 p. 120, Boudriot décrit l’assemblage ainsi; ‘’le bitton du grand hunier est constitué de 2 montants verticaux qui se réunissent en fourche dans la hauteur de l’entrepont.
On peut tout aussi bien faire descendre directement chaque montant au lieu de cette disposition en fourche.’’

Il existerait donc plusieurs dispositions!
avatar
matiz

Messages : 2064
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Pisa

http://www.modarsenaval.com/Vascello%20da%2074%20cannini-%20Tizi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bitton de grand hunier

Message  Pierre Rouanne le Ven 1 Fév 2013 - 18:12

J'aimerai bien être comme vous parfait et ne jamais me tromper.

Pierre
avatar
Pierre Rouanne

Messages : 4800
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Le Roc St André 56460

http://pagesperso-orange.fr/pierre.rouanne/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bitton de grand hunier

Message  g, bordeleau le Ven 1 Fév 2013 - 19:51

Pour les assemblages, Gérard a souvent montré plus de détails que Boudriot. La description de règles de physique statique ne change en rien le contour extérieur du bitton du grand hunier. Si Gérard avance que cette se construit ainsi, probablement qu’il en a vu une image au cours de ses recherches, même s’il ne dit pas ou, et probablement que cette pièce se construit ainsi.
En assemblage de charpente traditionnelle, voici 2 méthodes parmi les plus communes, tenon et mortaise et une seconde dont j’ignore le nom.
En assemblage de charpente navale, aurait-t-on dans ce cas, une anomalie maritime?



g, bordeleau

Messages : 55
Date d'inscription : 26/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bitton de grand hunier

Message  a.piot le Ven 1 Fév 2013 - 20:40

la deuxieme est la meme avec talon .
avatar
a.piot

Messages : 2599
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : chatillon sur indre /oleron

https://sites.Google.com/site/voiliersanciens/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bitton de grand hunier

Message  matiz le Sam 2 Fév 2013 - 20:17

Merci, Pierre

Pierre Rouanne a écrit:J'aimerai bien être comme vous parfait et ne jamais me tromper.

Pierre
avatar
matiz

Messages : 2064
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Pisa

http://www.modarsenaval.com/Vascello%20da%2074%20cannini-%20Tizi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bitton de grand hunier

Message  matiz le Sam 2 Fév 2013 - 20:33


cher ami, la bitte du navire doit résister à la tension, ce que vous avez posté, supporte la compression, vous devriez étudier un peu mieux, la mécanique et les forces

g, bordeleau a écrit:Pour les assemblages, Gérard a souvent montré plus de détails que Boudriot. La description de règles de physique statique ne change en rien le contour extérieur du bitton du grand hunier. Si Gérard avance que cette se construit ainsi, probablement qu’il en a vu une image au cours de ses recherches, même s’il ne dit pas ou, et probablement que cette pièce se construit ainsi.
En assemblage de charpente traditionnelle, voici 2 méthodes parmi les plus communes, tenon et mortaise et une seconde dont j’ignore le nom.
En assemblage de charpente navale, aurait-t-on dans ce cas, une anomalie maritime?
avatar
matiz

Messages : 2064
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Pisa

http://www.modarsenaval.com/Vascello%20da%2074%20cannini-%20Tizi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bitton de grand hunier

Message  g, bordeleau le Sam 2 Fév 2013 - 22:27

Bonjour Matiz,

Une tension exercée sur la bitte va faire lever le bau mais l’aspect mécanique n’est pas le sujet traitée, le seul point d’intérêt ici est de savoir pourquoi ils ont choisi une telle méthode d’assemblage angulaire qui diffère d’un assemblage traditionnel.

g, bordeleau

Messages : 55
Date d'inscription : 26/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bitton de grand hunier

Message  matiz le Dim 3 Fév 2013 - 9:35

L'aspect mécanique, est traitè, maintenant, et il est d'interet, la bitte en question, supporte una force vectoriale vers l'haut, le montant que vous avez postè, supporte une force vectoriale vers le bas, un concept tellment simple, mais, si vous n'ètes pas convencu, vous pouves ouvrir un votre topic, ou pouvez expliquer mieux votre nouveau methode
g, bordeleau a écrit:Bonjour Matiz,

Une tension exercée sur la bitte va faire lever le bau mais l’aspect mécanique n’est pas le sujet traitée, le seul point d’intérêt ici est de savoir pourquoi ils ont choisi une telle méthode d’assemblage angulaire qui diffère d’un assemblage traditionnel.
avatar
matiz

Messages : 2064
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Pisa

http://www.modarsenaval.com/Vascello%20da%2074%20cannini-%20Tizi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bitton de grand hunier

Message  didier08 le Dim 3 Fév 2013 - 12:00

bonjour Tiziano,
Que d'élites sur ce forum!
Didier
avatar
didier08

Messages : 1766
Date d'inscription : 26/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bitton de grand hunier

Message  g, bordeleau le Dim 3 Fév 2013 - 14:34

Je te parle de pommes et tu persistes à parler d'oranges.

B. Ollivier et J. Boudriot disent : leur figure se rejoignent l’an l’autre au pied et les 2 montants verticaux se réunissent en fourche dans la hauteur de l’entrepont.

Ces 2 phrases ne me permettent pas de deviner la forme de cet assemblage, voilà simplement ce que je dis.

g, bordeleau

Messages : 55
Date d'inscription : 26/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bitton de grand hunier

Message  Pierre Rouanne le Dim 3 Fév 2013 - 15:11

En continuant à réagir et à réfléchir, ne penses-tu que tu pollues le post de Matiz ?

Pierre
avatar
Pierre Rouanne

Messages : 4800
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Le Roc St André 56460

http://pagesperso-orange.fr/pierre.rouanne/

Revenir en haut Aller en bas

Bitton de grand hunier

Message  g, bordeleau le Dim 3 Fév 2013 - 18:05

Pierre, écris-moi une phrase dans ce genre; l’assemblage de cette pièce a été réalisée ainsi de 1740 à 1780 et voici pourquoi… et je me retire immédiatement.

g, bordeleau

Messages : 55
Date d'inscription : 26/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bitton de grand hunier

Message  g, bordeleau le Dim 3 Fév 2013 - 23:07

Gérard en déplaçant le post, il me semble que tu aies laissé échapper une remarque de toi, juste avant cette réponse de Matiz.

(Votre configuration, n'est pas bonne, pour les efforces, ami, une partie est bonne, l'autre, n'est pas bonne, comme à dit Gérard Delacroix, j'ai suivi ce que à écrit Boudriot, simplement, et je suis absolutement d'accord)

Je demeure persuadé que la personne le plus en mesure de savoir comment étaient assemblées ces 2 pièces, c’est Gérard qui semble connaître cette méthode que je crois avoir vu cette méthode sur ce forum mais je ne la retrouve plus!

Si Gérard a utilisé cette méthode, dans l’un de ses plans, J’aimerais juste savoir comment il en arrivé à cette conclusion?

Je pense qu’Eric a possiblement une partie de la réponse également.

Quant à besson, il ne faudrait pas oublier le rôle de la quincaillerie de fer!

g, bordeleau

Messages : 55
Date d'inscription : 26/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bitton de grand hunier

Message  G. Delacroix le Lun 4 Fév 2013 - 9:15

Il est fort possible que mon message comme celui de Pierre Blanc ait subi les aléas du déplacement de ce sujet.
Pour en revenir à ces seps d'écoute, je n'ai pas trouvé d'illustration montrant la façon dont ils sont construits mais avec un peu de réflexion, il n'y a pas cinquante façons de les fabriquer.
D'abord il faut savoir qu'il existe deux types, le premier où les montants se rejoignent en forme de fourche sur le pont inférieur, le second, plus tardif, où les deux montants sont indépendants.
Le cas qui nous intéresse est celui avec montants en fourche.
Pour sa fabrication, deux possibilités, une pièce de bois en forme de fourche avec surement beaucoup de difficultés à trouver la bonne fourche avec les bonnes dimensions. Possible peut-être pour le petit sep d'écoute mais cette solution est peu probable pour le grand sep qui amène vers la seconde possibilité : deux montants indépendants liés.
La fonction du sep est d'assurer l'amarrage des écoutes du grand hunier. Les pièces qui le composent doivent être de résistance équivalente puisque les écoutes tirent autant d'un bord que de l'autre. Cet impératif écarte d'entrée un montant principal assemblée avec une branche ajoutée dont la solidité dans le cheminement de l'effort serait réduite par les limites de l'assemblage et surtout ne serait pas équivalente à celle du montant principal. Il faut donc deux montants de force équivalente ce qui implique donc deux pièces symétriques.
On pourrait également penser à un fourcat et deux montants endentés mais je n'ai jamais rien vu ni lu sur cette éventuelle possibilité.
Tout ça c'est de la théorie et il n'est pas certain que, dans la pratique, les charpentiers travaillaient de la sorte. C'est néanmoins la façon la plus simple et la plus logique me semble-t-il.


PS : Voici ce qu'en dit P. Morineau : Les bittons des grandes écoutes du grand hunier sont deux pièces séparées et placées perpendiculairement au dessus du second pont qui se joignent au pied au 1er pont et sont entaillées dans le dit pont.

_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6645
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bitton de grand hunier

Message  g, bordeleau le Lun 4 Fév 2013 - 15:10

Ce type d’assemblage non traditionnel ne comporterait donc pas de solution documentée, on connaît son principe mais pas sa réalisation. A défaut d’une image, qui montrerait la méthode d’assemblage sans aucune équivoque, cette théorie de résistance équivalente est très acceptable.

Merci Gérard

g, bordeleau

Messages : 55
Date d'inscription : 26/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bitton de grand hunier

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum