Protolangage et protos types

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Protolangage et protos types

Message  Alain Fosse le Ven 17 Mai 2013 - 10:51

Bonjour
Je ne retrouve plus le post récent où l’on parlait du protolangage, cette langue unique censée, aux débuts de l’humanité souffrante, unir tous les homo socius, faber ou sapiens et tous ceux qui, munis de moyens rudimentairement contondants, courraient après le beefsteak, pas toujours coopératif, de cette heureuse époque qui ne se préoccupait pas outre mesure de la présence de viande de cheval dans les raviolis au boeuf.

Un article du Parisien d’hier, intitulé « Ces mots surgis de la préhistoire » y est consacré.
En voici la teneur reprise en OCR pour une meilleur lisibilité :

"Les hommes préhistoriques parlaient-ils tous une même langue originelle, mère des quelque 6 000 à 7 000 encore pratiquées à travers le monde? Sans remonter à la tour de Babel, évoquée dans la Genèse, certains linguistes pensent que cela a pu être le cas. A l'appui, le fait par exemple que les mots « maman» ou « papa» se prononcent de manière très similaire un peu partout dans le monde et certains depuis longtemps ( mater » et « pater», par exemple, en latin).
Le débat fait toujours rage, et une équipe britannique vient de verser une pièce intéressante au dossier. Selon Mark Pagel, professeur de biologie évolutive à l'université de Reading, certains mots n'ont quasiment pas bougé depuis 15 000 ans. Ils se prononcent de la même manière depuis cette époque, et signifient toujours la même chose.
Le chercheur et ses assistants en ont dénombré 23, parmi lesquels « mère », « main », « feu », « noir », « homme », mais aussi, plus étrangement, « ver », « cracher» ou « écorce» ! Nous avons découvert que des noms, pronoms et adverbes sont remplacés beaucoup moins souvent, à savoir une fois tous les 10 000 ans et plus, explique le scientifique.
Ceci, parce qu'ils sont très utilisés, à savoir en moyenne 16 fois par jour et par interlocuteur, selon le modèle informatique utilisé par Pagel.
Le chercheur en déduit que ces mots surgis des fonds des âges prouvent l'existence d'une grande famille linguistique, qui unifie les 7 groupes de langues recensés en Eurasie (indo-européennes, dont fait partie le français, ouraliennes, altaïques, kartvéliennes, dravidiennes, etc.). Pourrait-on remonter plus loin, jusqu'à la mère de toutes les langues ?
« Il faudrait pouvoir remonter jusqu'à il y a 100 000 ans, ce serait très difficile », estime Christophe Coupé, linguiste spécialiste de l'évolution du langage à l'Institut des sciences de l'homme/CNRS de Lyon. IL juge cependant intéressant le point de départ de travail de ses collègues britanniques. «L'idée qu'il existe un ensemble de mots centraux, qui changent moins vite que, les autres, n'est pas nouvelle, explique-t-il. Mais le fait que cette résistance soit liée à la fréquence d'utilisation prouve bien qu'il n'y a pas de hasard. » Il suggère maintenant de recouper ces connaissances avec des données archéologiques ou génétiques pour confirmer la théorie des Britanniques."

In « Le Parisien » Jeudi 16 mai 2013 – Page 44



Infographie de l'article du Parisien.

Cette théorie n’est pas très nouvelle mais à l’avantage d’exister. Le linguiste russe, Jakobson, qui lui ne croyait pas à l’existence de cette protolangue, avançait , dès les années 1950, une théorie visant à prouver certains sons, parmi les plus simples à prononcer pour le bébé humain, comme m, p et a, apparaissent très tôt. D’après lui, il est donc raisonnable de penser que ces sons sont associés aux concepts sémantiques les plus fondamentaux, la mère et le père, ce qui serait une explication de l'occurrence de la racine « mama » pour désigner la mère dans de multiples langues.
Certains mots auraient ainsi pu être réinventés par plusieurs générations de sapiens. Ainsi, ces mots ne sauraient constituer nécessairement des vestiges d'une langue originelle.

A défaut de protolangage, on peut dire à l'instar de certains protozoaires à cagoules de nos riantes citées banlieusardes, qui sont en train de nous inventer, avec, il faut bien le reconnaître, une certaine verve, une nouvelle sorte de "désesperanto"* : « que ce boloss de Jakobson, s’est mis en mode wesh-wesh et qu’il s’est enjaillé pour faire crari ! »
(En gros, p’têtre bien qu’il qu’il a avancé des théories fumeuses pour faire le beau).

Voilà, c’était la minute pédante –et de surcroît sémantique- de Tonton Alain.
----------
* En fait, ce langage extrêmement évolutif, est bien plus riche qu’on ne pourrait le penser de prime abord et souvent très drôle. Cette « tchache des cités » est une sorte de tour de Babel (Oued) qui puise son vocabulaire dans différents argots : vieil argot des Coquillards, cher à Villon, argot gitan, verlan et des langues « originelles » des différentes ethnies : Afrique Noire et Maghreb, ainsi que de nombreux emprunts à l’américain.
Ceux que cela intéresse pourront s’amuser à jeter un œil sur les grands classiques revisités sur le site des « Boloss des Belles Lettres".
http://bolossdesbelleslettres.tumblr.com

Ben oui ! Rien à voir avec l'Arsenal mais si on ne peut plus délirer au Café de la Marine...
Et puis moi, je kiffe grave.
avatar
Alain Fosse

Messages : 2119
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

http://alainfosse.com/Accueil/Des_bateaux.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Protolangage et protos types

Message  Francis Jonet le Ven 17 Mai 2013 - 12:21

Hé bien moi je ne "kiffe" pas ce "désesperanto".
Non pas que je soit contre l'évolution des langues, mais j'ai habité dans ces cités et je sais que ce parler est la marque de la différence, il ne peut qu'aggraver cette dernière en refermant encore plus sur eux-même les ghettos nés des "grandes cités".
Quant à la proposition britannique d'une langue originelle, celle-ci me séduit. L'idée que partout sur Terre les premiers grognements homo aient été similaires m'amène à penser qu'une société normale aurait pu exister.
Le pied quoi !
C'est mon quart d'heure de flibustier clown
avatar
Francis Jonet

Messages : 5541
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Moulin-Neuf - Ariège

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum