Paranzella canonnière (pièce de fer 18 lb.) Flottille Napolitaine 1811 - 1/24 (dessins: Luigi Ombrato)

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Paranzella canonnière (pièce de fer 18 lb.) Flottille Napolitaine 1811 - 1/24 (dessins: Luigi Ombrato)

Message  Nostromo le Ven 27 Fév 2015 - 18:40

Buona sera Signori  

Chiedo venia per l'idioma ma, proporvi una costruzione spiegandola col francese del traduttore, per quanto io sappia usarlo, appare ridicolo; spero quindi nell'aiuto di chi traduce l'italiano ringraziandolo anticipatamente.
In realtà cercherò di scrivere poco in italiano, e spero che sia solo per questa prima parte, per la presentazione.

Le fondamenta per questo lavoro congiunto, (i disegni sono di un giovane neolaureato all'Università di Ingegneria Navale di Napoli: Luigi Ombrato), sono state estratte dall’Atlas du Génie Maritime, principalmente nel suo piano di costruzione, per le misure degli elementi della carpenteria nonché del rivestimento dello scafo e oltremodo per l’armo velico.
Da Souvenirs De Marine Conservés del Vice-Amiral Paris sono stati estratti il piano degli interni e relative misure, alcuni elementi degli attrazzi e la conferma di tutte le misure del piano precedente.
Molte altre informazioni e alcune sezioni vengono da documenti dell’epoca recuperati in vari Archivi Napoletani, nonché fondamentale è stato il confronto e l’aiuto datoci da navigati storici di archeologia navale: lo scomparso Giovanni Santi-Mazzini & Gérard Delacroix, ai quali va il nostro sentito ringraziamento.
Il Buon Boudriot ha tracciato una strada e in misura molto umile cerchiamo di percorrerla.

Le paranzelle coralline.
La paranza corallina era un'imbarcazione autoctona utilizzata lungo le coste tirreniche meridionali, in particolare a Torre del Greco dove veniva impiegata nella pesca del corallo. Tra il  1805 e il 1815 per sopperire alla carenza di lance militari, le paranzelle furono riadattate come cannoniere, grazie alla stabilità e alle forme di carena relativamente avviate, tali bastimenti si rivelarono particolarmente adatti al reimpiego militare, arrivando a costituire circa il 60 per cento della Flottiglia.
Erano armate con un cannone su slitta fissata al di sopra del livello del ponte, con calibro da 12, 18 o 24 libbre a seconda delle dimensioni e del dislocamento. L'armo velico consisteva in una randa latina su albero a calcese e un fiocco arredato su bastone sospeso il quale permetteva il tiro anche in navigazione a vela.
Tuttavia, in caso d’ingaggio in formazione di flotta il tiro era eseguito con le vele calate sfruttando unicamente la forza dei rematori, questo perché la breve distanza tra una cannoniera e l'altra rendeva impossibile le manovre di bordeggio oltre al fatto che il cannone su slitta richiede un indispensabile controllo dell'imbarcazione per ottenere un tiro preciso
dimensioni generali medie della paranzella da 18 libbre:
lunghezza di costruzione 13.65 m (42 piedi francesi)
lunghezza massima   circa 23,2 m
dislocamento a pieno carico circa 25 -30t
armamento: cannone da 12, 18, 24
equipaggio :22 marinai, 2 cannonieri, 1 S.M., 5 fucilieri

peculiarità pratiche: possibilità di arrenare l'imbarcazione, non ha bisogno di porti per rifornimento o stazione.
SCELTA: la paranzella corallina viene scelta per uso cannoniera per una serie di ragioni:
1-costruzione rapida ed economica.
2-ottime capacità nautiche per il ruolo cannoniera, imbarcazione rapida e stabile, due requisiti fondamentali che deve avere una cannoniera con pezzi in caccia.
3-possibilità di commissionare la costruzione a cantieri non prettamente militari dato che deriva da una imbarcazione per la pesca del corallo.
4-i marinai imbarcati conoscevano perfettamente le caratteristiche nautiche dell'imbarcazione.

RUOLO: all'interno della flottiglia cannoniere, la paranzella costituisce l'unità principale per circa i 2/3 dell'intera flottiglia, svolge il compito di cannoniera, barca semaforica, barca sbarco, postale, pattugliamento costiero.
Armata per lo più con cannoni da 12 e 18 (le unità con cannoni da 12 vengono messe in dismissione dopo il marzo del 1810)
=============================================================

Bonsoir messieurs.        
Je vous demande excuse pour la langue italienne de mon texte mais je vous propose une construction et l'expliquer en français avec un traducteur en ligne, pour ce que je sais l'utiliser,me semble ridicule; j'espère ainsi avoir l'aide de celui qui traduit en le remerciant d'avance (c'est Fabio, GD).
C'est vrai que j'essayerai d'écrire en italien le moins possible et, j'espère que ce soit seulement pour cette première partie de présentation.
La base de ce travail conjoint, (les dessins sont d'un jeune homme au terme de ses études universitaires d'ingénieur Naval de l'université de Naples: Luigi Ombrato), ont été tirés de L' Atlas du Génie Maritime, surtout le plan de construction, pour les mesures des éléments de la charpente ainsi que du revêtement de la coque et du gréement.  
Des Souvenirs de Marine Conservés du Vice-amiral Paris, ont été tirés les plans de l’intérieur et leurs mesures, certains éléments des équipements avec l'appui de toutes les mesures du plan précédent.  
Beaucoup d'informations et quelques parties viennent de documents d'époque récupérés dans les plusieurs archives napolitaines, ainsi qu'a été fondamentale la comparaison et l'aide donné par les expérimentés historiques d'archéologie navale: le disparu Giovanni Santi-Mazzini & Gérard Delacroix, auxquels vont nos remerciements.
Monsieur Boudriot a tracé un chemin et nous, modestement on cherche de le parcourir.

Les balancelles coralliennes.  
La balancelle corallienne était un bateau autochtone en usage le long des cotes tyrrhéniennes méridionales, en particulier à Torre del Greco où elle était employé pour la pêche du corail.  Entre le 1805 et le 1815, pour pourvoir à la carence de chaloupes militaires, les balancelles furent ajustés en canonnière, parce que stable et avec des formes élancés, ces bateaux se sont relevés particulièrement bon pour l'emploi militaire et concernent presque le 60% de la flottille.
Elles avaient un canon, monté sur glissière qui était fixée au pont, de 12, 18 ou 24 livres, selon les dimensions et le déplacement. Le gréement consistait d'une voile aurique et mât à calcet et un foc envergué sur un bâton suspendu, qui permettait même de tirer en navigation à voile.    
Pourtant, en cas d'engagement en formation, le tir était fait avec les voiles abaissés, en exploitant seulement la force des rameurs, cela parce que la courte distance entre une canonnière et l'autre, rendait impossible les manœuvres de louvoyage, en outre que le canon sur glissière demande un bon contrôle de la chaloupe pour avoir un tir précis.
Dimensions en général de la balancelle de 18 livres:  
Longueur de construction 13.65 m (42 pieds français)
Longueur maximum environ 23,2 m
Déplacement à pleine cargaison environ 25 -30t
Armes: canon da 12, 18, 24.    
équipage :22 marins, 2 canonniers, 1 S.M., 5 fusiliers.  

Caractéristique. : capacité d' échouer la balancelle, elle n'a pas besoin de ports pour son ravitaillement.  
Choix: la balancelle corallienne a été choisie comme canonnière pour de bonnes raisons:
1- Construction rapide et économique.    
2- Bonne capacité nautique comme canonnière, bateau rapide et stable, deux requis fondamentales qui doit avoir une canonnière.  
3- Possibilité de commissionner la construction à des chantiers civils, vu quelles est tirée d'un bateau de pèche corallien.  
4- Les marins embarqués connaissait bien les caractéristiques du bateau.  

Rôle: dans une flottille canonnière, la balancelle constitue l'unité principale pour 2/3 de l'entière flotte, en déroulant la tache de canonnière, de sémaphore, chaloupe de débarquement, service postal et service de patrouille côtier
Armé plutôt avec des canons de 12 et 18 (les unités avec les canons de 12 furent plus utilisé après mars du 1810)



Plans des Atlas du Génie Maritime


Plans des Souvenirs De Marine Conservés  










Costruzione a scafo rivoltato, con controforma: la chiglia ha una leggera curvatura e cosa fondamentale le doppie coste non hanno scasso nei piedi e poggiano semplicemente sulla chiglia essendo poi chiodate e imperniate tra questa e il paramezzale, per cui la controforma è stata un'obbligo ma ciò non toglie che si può costruire anche in un cantiere classico.
============================================================
Construction a coque reversé sur une contreforme. La quille a une petite cambrure et chose fondamental se sont que les doubles couples n'on pas de mortaise pour la varangue, elles sont appuyés simplement sur la quille, où elles sont clouées et chevillées entre celle-ci et la carlingue, et c'est pour cette raison que la contreforme est indispensable, mais cela n'oblige pas si on veux la construire sur un chantier classique.


Fino ad ora la costruzione è stata davvero complicata, sia per le misure degli elementi, davvero minime, sia per la necessità, vista la scala, di chiodare i due piani di costa.
Quella che sembrava una costruzione "facile", soprattutto per un principiante, si è rivelata tutto il contrario con difficoltà che mettono alla prova.
========================================================
Jusqu'à maintenant la construction a été difficile, soit pour le mesures des éléments, vraiment minime, soit pour le besoin, vue l'échelle, de clouer les deux plans du couple
Ce qui semblait une construction facile, surtout pour un débutant, s'est avéré être tout à fait le contraire avec des difficulté qui mettent à l'épreuves.





Open:

















Attrezzi per lavorare la controforma
==========================
Outils pour façonner la contreforme






Dernière édition par Nostromo le Lun 23 Mar 2015 - 18:42, édité 5 fois
avatar
Nostromo

Messages : 693
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Milano

Revenir en haut Aller en bas

Couple (de còtes)

Message  Nostromo le Ven 27 Fév 2015 - 19:05



Open:


































Raddobbo di una doppia costa: si è spaccata
=============================
Réparation d'une des double couples: elles s'est cassé













Ultime doppie coste
===============
Dernières doubles couples




accostolato terminato
===============
Boisage achevé



avatar
Nostromo

Messages : 693
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Milano

Revenir en haut Aller en bas

Montage temporaire de les couples

Message  Nostromo le Ven 27 Fév 2015 - 19:13



Open:







Chiodatura dei due piani di costa
========================
Cloutage des doubles couples















avatar
Nostromo

Messages : 693
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Milano

Revenir en haut Aller en bas

Rablure, quille, étambot, étrave

Message  Nostromo le Ven 27 Fév 2015 - 19:25



Open:














avatar
Nostromo

Messages : 693
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Milano

Revenir en haut Aller en bas

égalisation

Message  Nostromo le Ven 27 Fév 2015 - 19:30













avatar
Nostromo

Messages : 693
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Milano

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranzella canonnière (pièce de fer 18 lb.) Flottille Napolitaine 1811 - 1/24 (dessins: Luigi Ombrato)

Message  Bucintoro le Ven 27 Fév 2015 - 19:36

Bellla la tua cannoniera , Nostromo !
Ed il Bonhomme ?
avatar
Bucintoro

Messages : 110
Date d'inscription : 07/11/2010
Localisation : Mexique

Revenir en haut Aller en bas

contre-étambot contre-étrave

Message  Nostromo le Ven 27 Fév 2015 - 19:43

Bucintoro a écrit:Bellla la tua cannoniera , Nostromo !
Ed il Bonhomme ?


Ici, il est sous, je travaille aussi sur lui: calmement vous atteignez la fin.
-----------------------------------------------------------------------------------
Eccolo qui sotto il Bonhomme, sto lavorando anche a lui: con calma si arriva in fondo.  Very Happy












Dernière édition par Nostromo le Sam 28 Fév 2015 - 9:10, édité 1 fois
avatar
Nostromo

Messages : 693
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Milano

Revenir en haut Aller en bas

essais et pose définitive de la quille

Message  Nostromo le Ven 27 Fév 2015 - 19:51









Tout pour aujourd'hui, bonne soirée et la prochaine.
avatar
Nostromo

Messages : 693
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Milano

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranzella canonnière (pièce de fer 18 lb.) Flottille Napolitaine 1811 - 1/24 (dessins: Luigi Ombrato)

Message  Alain Fosse le Sam 28 Fév 2015 - 9:10

Bonjour,
Un travail exemplaire. Mais, dans la mesure où les couples sont dessinées et découpés à part, je m'interroge un peu sur l'utilité de la contre-forme. N'aurait-il pas été plus simple d'utiliser un simple chantier classique ?
En tout cas, bravo.
avatar
Alain Fosse

Messages : 2119
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Fontenay-sous-Bois

http://alainfosse.com/Accueil/Des_bateaux.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranzella canonnière (pièce de fer 18 lb.) Flottille Napolitaine 1811 - 1/24 (dessins: Luigi Ombrato)

Message  pollux le Sam 28 Fév 2015 - 9:16

C'est peut-être pour une meilleure manipulation ?
C'est un beau modèle, bravo.
avatar
pollux

Messages : 1291
Date d'inscription : 26/05/2010
Localisation : La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranzella canonnière (pièce de fer 18 lb.) Flottille Napolitaine 1811 - 1/24 (dessins: Luigi Ombrato)

Message  Nostromo le Sam 28 Fév 2015 - 9:21

Alain Fosse a écrit:Bonjour,
Un travail exemplaire. Mais, dans la mesure où les couples sont dessinées et découpés à part, je m'interroge un peu sur l'utilité de la contre-forme. N'aurait-il pas été plus simple d'utiliser un simple chantier classique ?
En tout cas, bravo.


Bonjour Alain, si la traduction viendra, vous lirez que le couple se reposant sur la quille; pas de mortaise avec la quille, en plus la quille est pas de niveau il a une légère courbure continue.
De les mettre en place avec une chantier traditionnelle il y aura beaucoup plus de problèmes.

En fin de compte, est une construction "anormal", est un rectify continue, pour positionner les couple en conséquence.



pollux a écrit:C'est peut-être pour une meilleure manipulation ?
C'est un beau modèle, bravo.

...exactement!


merci pour les compliments.  


Dernière édition par Nostromo le Dim 1 Mar 2015 - 11:28, édité 1 fois
avatar
Nostromo

Messages : 693
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Milano

Revenir en haut Aller en bas

Fixation quille avec des épines noyer

Message  Nostromo le Sam 28 Fév 2015 - 12:18

...épines noyer: diamètre 1,5 mm., 3 début d'étrave & étambot, deux avant et deux après chaque conjonction (quille), 2 autres sur les maître couples.


"Quand nous construisons, nous pensons que nous construisons éternellement."

John Ruskin

--------------------------------------------------------------------------------------------
Cavicchi in noce: diametro 1,5 mm., 3 sulle prime coste di prua e poppa e poi 2 prima e dopo ogni palella, più 2 sulle doppie coste di maestra.

"Quando costruiamo, cerchiamo di pensare che costruiamo per l'eternità."

John Ruskin




Open:


















avatar
Nostromo

Messages : 693
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Milano

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranzella canonnière (pièce de fer 18 lb.) Flottille Napolitaine 1811 - 1/24 (dessins: Luigi Ombrato)

Message  grisuzone le Sam 28 Fév 2015 - 13:44

Bellissimo lavoro Riccardo... da prendere in considerazione per il mio prossimo cantiere... ti seguo come sempre con interesse.
PS ben tornato a fare segatura.

Riccardo beau travail ... à considérer pour mon prochain cour ... Je vais vous suivre, comme toujours avec intérêt.
PS Bienvenue à nouveau de faire la sciure de bois.
avatar
grisuzone

Messages : 177
Date d'inscription : 24/03/2012
Localisation : Italia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranzella canonnière (pièce de fer 18 lb.) Flottille Napolitaine 1811 - 1/24 (dessins: Luigi Ombrato)

Message  Nostromo le Sam 28 Fév 2015 - 14:04

grisuzone a écrit: Riccardo beau travail ... à considérer pour mon prochain cour ... Je vais vous suivre, comme toujours avec intérêt.

PS Bienvenue à nouveau de faire la sciure de bois.


Merci Angelo.

Prochaine chantier? Je espère que cela devient une monographie, et je serai curieux de voir comment, ne importe qui, il va travailler: je croyais tout, sauf se il était si difficile! Ce est un bâtiment, à mon avis, pour les modélistes qualifiés; je deviens fou!  Shocked


----------------------------------------------------------------------------------

Grazie Angelo.

Il prossimo cantiere? Io spero che tutto ciò vedrà infine una monografia, e sarò curioso di vedere come, chiunque, la va a realizzare: tutto credevo, meno che fosse così difficile! E' una costruzione, a mio parere, per modellisti abili; sto ammattendo! Shocked
avatar
Nostromo

Messages : 693
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Milano

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranzella canonnière (pièce de fer 18 lb.) Flottille Napolitaine 1811 - 1/24 (dessins: Luigi Ombrato)

Message  Nostromo le Dim 1 Mar 2015 - 12:37

Nostromo a écrit:...j'espère ainsi avoir l'aide de celui qui traduit en le remerciant d'avance (c'est Fabio, GD).



Merci à Fabio pour la traduction, maintenant, je vais continuer avec mes chances.
avatar
Nostromo

Messages : 693
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Milano

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranzella canonnière (pièce de fer 18 lb.) Flottille Napolitaine 1811 - 1/24 (dessins: Luigi Ombrato)

Message  Bruno Orsel le Jeu 5 Mar 2015 - 18:02

Voilà un bien joli modèle et de plus d’une très belle qualité d’exécution ce qui laisse présager un très beau résultat final.

Le musée de la marine à Paris possède dans ses collections une balancelle enregistrée sous le nom de « Balancelle de la Flottille de Boulogne – 1811 ». Modèle au 1/48e, et particulièrement riche de détails.

Je montre ici quelques photos, car il y a une très grande similitude avec le modèle que vous construisez et peut-être que cette maquette du musée pourra vous apporter plusieurs détails supplémentaires pour enrichir votre projet.












avatar
Bruno Orsel

Messages : 213
Date d'inscription : 31/05/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranzella canonnière (pièce de fer 18 lb.) Flottille Napolitaine 1811 - 1/24 (dessins: Luigi Ombrato)

Message  Nostromo le Ven 6 Mar 2015 - 13:01

Merci Bruno, en vérité, sont très intéressés par le modèle du Musée de Paris, je crois que quel que soit le nom sous lequel elle est présentée, plans ont été tirés de L' Atlas du Génie Maritime et du Souvenirs de Marine Conservés du Vice-amiral Paris: dans la pratique, ce est un Paranzella canonnière Napolitaine.

Merci pour les photos, je cherchais, et si vous avez d'autres je vais être très utile.

Compliments, je me sentais vraiment; votre modèle d'un clipper d'Argenteuil, est sans ambages Art.  


Dernière édition par Nostromo le Lun 6 Avr 2015 - 10:36, édité 1 fois
avatar
Nostromo

Messages : 693
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Milano

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranzella canonnière (pièce de fer 18 lb.) Flottille Napolitaine 1811 - 1/24 (dessins: Luigi Ombrato)

Message  Bruno Orsel le Ven 6 Mar 2015 - 14:05

Sans aucun doute, cette balancelle, modèle du musée de Paris, a des origines latines et peut-être comme vous le dites napolitaines. Je ne suis pas un spécialiste de ce type de navire.

Mais un fait est sûr, ce modèle de balancelle est antérieur aux plans de l’Atlas du Génie Maritime, ceux-ci datant pour les plus anciens vers les années 1835. Quant aux plans contenus dans « les Souvenirs de Marine Conservés » de l’amiral Pâris, la publication date de 1879.

Le modèle du musée de la marine de Paris dénommé « Balancelle de la flottille de Boulogne » a été construit en 1811 par Achille Beaugrand, constructeur de navires à Calais. Ce modèle est d’époque et donc bien antérieur à la documentation dont vous faite référence, ce qui ne retire en rien les origines méditerranéennes de ce bateau et le sérieux de votre documentation.

Comme je vous le disais, je vous invite à regarder dans le détail ce modèle, il est d’une grande richesse d’informations.
Avez-vous remarqué sur la 2e et 3e photo, le râtelier pour ranger les fusils ; et bien d'autres détails.

Je n’ai malheureusement pas d’autre photo. Mais si toutefois vous étiez intéressé pour voir ce modèle, je peux voir avec la direction du musée pour faire sortir ce modèle des réserves afin que vous puissiez l’analyser dans les moindres détails. Mais pour cela il faudrait que vous veniez à Paris.

avatar
Bruno Orsel

Messages : 213
Date d'inscription : 31/05/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranzella canonnière (pièce de fer 18 lb.) Flottille Napolitaine 1811 - 1/24 (dessins: Luigi Ombrato)

Message  Nostromo le Ven 6 Mar 2015 - 15:57

Le modèle du musée que, bien sûr, je connaissais déjà, il est comme vous le dites, pour l'âge e pour la reconstruction historique.
En 1811, le Paranzella Napolitaine, étaient fondamentale pour la flotte de Murat (mon bâtiment se réfère à cette marina), bien qu'ils aient largement utilisé et dans la même mesure pour la flottille du Royaume des Deux-Siciles ce est à dire la marine pré-unification de l'Italie (1767-1799); en bref, ils ont été largement connus en particulier de vous Français.
Ce est de ne rien dire: les points de vue ne sont pas la vérité, pour cela nous avons besoin de l'enregistrement historique.

Je vous remercie profondément pour les photos et informations, qui pour moi sont d'or pur, beaucoup plus du nom du constructeur; en vérité, ce était notre intention (la mine et ceux qui la main dans le archives napolitaine), de venir à Paris pour prendre des photos et obtenir des informations, et va certainement profiter de votre gentillesse en temps utile (finalement je vais vous contacter en MP), considérant qu'il a déjà été discuté sur le "problème" avec G. S. Mazzini (meilleur historique italien de la Marine, ami de J. Boudriot & H. Berti; il est mort récemment, quelques mois avant notre Maître).

Merci encore et à bientôt.
avatar
Nostromo

Messages : 693
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Milano

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranzella canonnière (pièce de fer 18 lb.) Flottille Napolitaine 1811 - 1/24 (dessins: Luigi Ombrato)

Message  Nostromo le Ven 6 Mar 2015 - 17:52

Maintenant, je ai une question pour ceux qui peuvent avoir une opinion, je suis sûr d'être dans le meilleur endroit pour poser des questions; je vais essayer d'expliquer.

Il ya un aspect historique qui ne offre pas de solutions, et pour lesquels nous devons faire des choix (les mal préparés croient que une monographie est que le résultat de l'histoire, alors que la réalité est souvent très différente), la question est: ce bateau avait les pompes de cale? Et si oui, combien étaient-ils?

Comme nous pouvons le voir (photo ci-dessous), le merveilleux modèle du Musée de Paris a, dans la moitié du bateau, 2 trous.
On est (au plus près de l'arbre) certainement la cheminée de la cuisine (dans nos plans est dans la même position), la seconde dans ce qui est, à votre avis?
Selon nos recherches, ce petit bateau, je ai eu deux pompes de cale, mais il pourrait aussi avoir un seul, parce que les fonds de la coque, permettre l'utilisation d'une seule pompe, comportant un passage "naturel" de l'eau, entre les deux bords, entre la quille et la carlingue.
Il ne existe aucune documentation qui confirme, et ce modèle est la seule référence, comme nous le voyons semblent être vraiment identiques.
La logique voudrait qu'il pompes de cale, ces trous sur le pont, laisser ouvertes plusieurs hypothèses.
Entre très peu, je vais a tracer le canal des anguillères, et je vais prendre des dispositions pour les pompes.

Je vous remercie pour les réponses.


avatar
Nostromo

Messages : 693
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Milano

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranzella canonnière (pièce de fer 18 lb.) Flottille Napolitaine 1811 - 1/24 (dessins: Luigi Ombrato)

Message  caracciolo le Ven 6 Mar 2015 - 21:48

Bonsoir, connaître l'existence de ce modèle, mais ne savait pas son histoire.
La ressemblance est frappante, ces bateaux ont été utilisés pour la pêche du corail à "Torre del greco", il n'y a pas des modèles, mais sont décrits dans de nombreux documents (les descriptions des compagnies d'assurance ou les relations capitaines), étaient souvent différente parmi eux, allant de 20 à 100 tonnes, ont été récupérés, acheter, réquisitionné, construit en place depuis 1790, étaient très bons contre les petits bateaux rapide, lire et stable, de ce que je pouvais en tirer étaient parfaitement identiques dans la forme à ce modèle, mais divergent quant à la construction notamment,: barre, équipements, la présence de pompes, structure différente de la planche à laver, différentes pistes, différentes décorations beaucoup plus spartiate.
Rester bateaux de pêche  adaptés, la configuration du modèle de Riccardo est précisément adapté dans les préparatifs pour le débarquement de Sicile à Septembre 1811


Je profite de cette occasion pour remercier très belles photos
avatar
caracciolo

Messages : 82
Date d'inscription : 29/05/2010
Localisation : Napoli

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranzella canonnière (pièce de fer 18 lb.) Flottille Napolitaine 1811 - 1/24 (dessins: Luigi Ombrato)

Message  Nostromo le Ven 6 Mar 2015 - 23:27

caracciolo a écrit:...la configuration du modèle de Riccardo est précisément adapté dans les préparatifs pour le débarquement de Sicile à Septembre 1811


Bonne soirée Luigi, probailmente ont des origines très différentes, mais la similitude est incontestable dans ce cas.
la différence substantielle dans les origines est l'adaptation de la proue du bateau pour le Paranzella Napolitaine (image ci-dessous), la Balancelle de Boulogne a été créé dans le but je suppose, de sorte qu'il ne est pas un bateau de pêche.





Au-delà de tout, le trou sur le pont suggère le logements d'une pompe, ou peut-être qui a été perdu compte tenu de l'attention aux détails?





Bruno Orsel a écrit:...Le modèle du musée de la marine de Paris dénommé « Balancelle de la flottille de Boulogne » a été construit en 1811 par Achille Beaugrand, constructeur de navires à Calais.


Une clarification se il vous plaît M. Bruno; Achille Beaugrand il a construit le modèle, rien à voir avec les origines de la Balancelle?


Dernière édition par Nostromo le Mar 24 Mar 2015 - 12:20, édité 1 fois
avatar
Nostromo

Messages : 693
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Milano

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranzella canonnière (pièce de fer 18 lb.) Flottille Napolitaine 1811 - 1/24 (dessins: Luigi Ombrato)

Message  Bruno Orsel le Sam 7 Mar 2015 - 9:04

Je répondrai à toutes vos questions lundi prochain car je dois m'absenter maintenant.
avatar
Bruno Orsel

Messages : 213
Date d'inscription : 31/05/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranzella canonnière (pièce de fer 18 lb.) Flottille Napolitaine 1811 - 1/24 (dessins: Luigi Ombrato)

Message  Nostromo le Sam 7 Mar 2015 - 9:58

Bruno Orsel a écrit:Je répondrai à toutes vos questions lundi prochain car je dois m'absenter maintenant.


Merci M. Bruno, bonne fin de semaine.


p.s. Je ai oublié de préciser que, en d'autres temps, la Balancelle de Boulogne a été présenté comme Tartana avec un canon de 36.
Nous sommes confrontés à quelque chose qui échappe même les historiens de la France et du Musée de Paris?


avatar
Nostromo

Messages : 693
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Milano

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranzella canonnière (pièce de fer 18 lb.) Flottille Napolitaine 1811 - 1/24 (dessins: Luigi Ombrato)

Message  Bruno Orsel le Lun 9 Mar 2015 - 14:37

Ce que je sais aujourd’hui et qui est certain :

- Aujourd’hui ce modèle est enregistré dans les collections du musée de la marine à Paris sous l’identification « Balancelle de la flottille de Boulogne 1811 » (nord de la France).
- Ce modèle  a été construit par Achille Beaugrand à Calais en 1811 (Calais se trouve à côté de Boulogne).
- Beaugrand avait déjà un chantier de construction navale à Calais en 1811.
- Cette Balancelle n’est absolument pas un bateau typique du nord de la France, mais bien d’origine et du type méditerranéen (Naples).


Questions :

- Pourquoi a-t-on construit à Calais cette maquette de balancelle de type napolitain ? Je ne sais pas !
- Ce type de balancelle a-t-il fait partie de la flottille de Boulogne de 1811 ? (projet d’invasion de l’Angleterre) Cela me semble surprenant, mais si c’est le cas, cela expliquerait la présence de ces balancelles dans le nord de la France et de la construction d’un modèle à Calais !
Mais pour en être sûr il faut vérifier dans les archives de la marine. (Très gros travail. Rien que pour l’année 1811, sujet Flottille de Impériale, il y a 29 cartons de documents dans les archives)



A quoi correspondent les 2 trous visibles sur le modèle du musée ?

(Le modèle n’est pas exposé dans le musée actuellement. Il est dans les réserves du musée).

- Oui, le premier trou près du mât correspondant en toute vraisemblance à la cheminée de la cuisine. En effet l’analyse du plan des emménagements montre une cuisine à cet endroit. Elles devait être démontable.
- Concernant le 2e trou, je ne peux rien dire avec certitude. Une pompe ! possible ? Qu’en pense GD ?

Pour le savoir, il faudrait avoir le modèle entre les mains pour l’analyser et ouvrir les panneaux de l’écoutille pour voir ce qu’il a sous le pont. Je vais demander à la direction du musée à Paris si je peux voir ce modèle.

Je vous dirais ce qu’il en est, mais il me faudra du temps.

(extrait du plan "Bateau napolitain de la fin du 18e siècle) Amiral Pâris. Merci à Luc Moinet de m'avoir communiqué ce document.
avatar
Bruno Orsel

Messages : 213
Date d'inscription : 31/05/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paranzella canonnière (pièce de fer 18 lb.) Flottille Napolitaine 1811 - 1/24 (dessins: Luigi Ombrato)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum