La Belle au 1/20 par JP Abrassart

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La Belle au 1/20 par JP Abrassart

Message  Alain Fosse le Mer 25 Mai 2016 - 18:41

Du grand art !

Alain Fosse

Messages : 2119
Date d'inscription : 24/05/2010

http://alainfosse.com/Accueil/Des_bateaux.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Belle au 1/20 par JP Abrassart

Message  Pat.Caroline le Mer 25 Mai 2016 - 19:04

   
Patrick.
avatar
Pat.Caroline

Messages : 367
Date d'inscription : 22/12/2012
Localisation : Berck 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Belle au 1/20 par JP Abrassart

Message  Pierre Blanc le Mer 25 Mai 2016 - 21:52

Bonsoir.
Superbe fanal.
avatar
Pierre Blanc

Messages : 2564
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Juvignac (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Belle au 1/20 par JP Abrassart

Message  Michel Saunier le Mer 25 Mai 2016 - 22:02

Tous ou presque pensent laiton, mais Poirier et buis c'est le top. La résine est-elle évidée ?
avatar
Michel Saunier

Messages : 5541
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Belle au 1/20 par JP Abrassart

Message  Pierre Blanc le Jeu 26 Mai 2016 - 14:19

Bonjour.
Michel Saunier a écrit: ...mais Poirier et buis c'est le top.
Oui, mais à une échelle confortable.
avatar
Pierre Blanc

Messages : 2564
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Juvignac (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Belle au 1/20 par JP Abrassart

Message  G. Delacroix le Mar 21 Mar 2017 - 15:45

Suite de la construction de JP Abrassart avec la réalisation de la proue :

Réalisation de la proue de « La Belle »
 
La proue est réalisée sur base des plans suivants qui donnent des indications sur les éléments suivants :
 
·         a : les jottereaux inférieur et supérieur ;
·         d : sur le jottereau supérieur, le coussin d’écubier ;
·         b : sous le jottereau inférieur, le coussin qui s’appuie sur le bordé : ce coussin réduit les coups de bélier sur la face inférieure du jottereau inférieur ;
·         c : entre les jottereaux, la garniture ;
·         e : les herpes supérieure et inférieure ;
·         h : les jambettes (5) ;
·         f1 et f2 : les barrotins ;
·         g : les courbatons ;
·         i : le bossoir ;
·         j : l’arc-boutant

Les jottereaux, les herpes, les jambettes, les barrotins et les courbatons sont réalisés en buis. La garniture entre les jottereaux, les bossoirs et les arcs-boutants des bossoirs sont en ébène.
Chaque jottereau est réalisé en deux parties : la partie qui s’appuie sur le préceinte et qui se prolonge sur 1 à 2 cm sur l’éperon et celle qui prolonge et s’appuie sur l’éperon.
Le cousin qui protège le jottereau inférieur s’appuie sur le bordé situé sous le préceinte inférieur. C’est la raison pour laquelle j’ai placé sur le modèle le premier bordé sous le préceinte inférieur.

Le plan ci-dessous montre que la première jambette (en allant de la coque vers la figure de proue) est perpendiculaire à la herpe. Les 4 autres sont perpendiculaires à l’axe longitudinal et toutes biseautées du même angle au niveau de la herpe.


Ce biseautage est réalisé à l’aide d’une ponceuse à disque équipée d’une table inclinable (type Proxxon ou autre). L’angle d’inclinaison de la table est obtenu à l’aide d’un gabarit comme montré sur la photo ci-dessous. La partie la plus longue du gabarit est appliquée sur la table, la plus courte sur le disque ponceur. Cette méthode permet d’obtenir toujours le même angle.


Le dispositif montré sur la photo ci-dessous permet de garantir la perpendicularité des jambettes de l’éperon avec l’axe longitudinal, avec l’horizontale ainsi que leur parallélisme entre elles. Les plans formés par les pièces verticales représentent les plans sur quelques vont s’appuyer les jambettes. Les différentes parties sont légèrement collées pour être facilement détachables. Les jambettes sont donc posées de la figure de proue vers la coque.


La photo suivante montre les herpes découpées et consolidées pour les besoins de manipulation et de détermination des dimensions des jambettes.


La photo suivante montre la pose des jambettes à l’aide du dispositif. Pour le collage, le plan est recouvert d’une feuille d’alu de cuisine pour éviter que la jambette ne colle au dispositif. La figure de proue est ébauchée.


Il reste à coller les jambettes qui s’appuient sur les cousins d’écubier. La photo montre le biseautage du coussin d’écubier. Ce biseautage doit assurer le parallélisme avec les autres jambettes.


Toutes les jambettes sont mises en place.


Les jambettes sont terminées et l’arc boutant est placé. Vue de tribord.


Vue de bâbord.


Vue avec beaupré placé pour vérifier la position des tenons retenant la liure de beaupré.


Vue du dessus permettant de distinguer les courbatons, les barrotins et les deux longerons (en ébène) protégeant la liure de beaupré.
 



Vue d’ensemble tribord avec beaupré placé temporairement permettant de vérifier sa position par rapport au sommet de l’ébauche de la figure de proue.


Vue d’ensemble bâbord, mantelets fermés


Il reste à tailler la figure de proue avant de passer à la pose de la mature. Mais cela est une autre histoire.

_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6558
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Belle au 1/20 par JP Abrassart

Message  péji le Mar 21 Mar 2017 - 17:38

Quel magnifique modèle ! On est dans le très haut de gamme avec cette finesse d'exécution !

Patrick
avatar
péji

Messages : 550
Date d'inscription : 14/06/2010
Localisation : POISSY

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Belle au 1/20 par JP Abrassart

Message  galimberti alberto le Mar 21 Mar 2017 - 18:48

Bellissimo lavoro veramente di alta qualità.
avatar
galimberti alberto

Messages : 330
Date d'inscription : 06/01/2012
Localisation : cabiate 22060 italia

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Belle au 1/20 par JP Abrassart

Message  Pierre Blanc le Mar 21 Mar 2017 - 21:28

Bonsoir.
C'est remarquablement bien ajusté, comme l'a écrit péji c'est du haut de gamme.
avatar
Pierre Blanc

Messages : 2564
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Juvignac (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Belle au 1/20 par JP Abrassart

Message  pollux le Mar 21 Mar 2017 - 22:41

Quel beau modèle
avatar
pollux

Messages : 1268
Date d'inscription : 26/05/2010
Localisation : La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Belle au 1/20 par JP Abrassart

Message  Lanig le Mar 21 Mar 2017 - 22:44

Encore une qui porte bien sur nom

Alain
avatar
Lanig

Messages : 186
Date d'inscription : 10/11/2016
Localisation : Avranches. Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Belle au 1/20 par JP Abrassart

Message  isalbert le Mer 22 Mar 2017 - 8:30

Super Belle.
Mais que fait Olivier G.sur sa Belle? ça avance? Vazérac c'est bientôt là!!! lol!

Isalbert
avatar
isalbert

Messages : 458
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Villeneuve les Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Belle au 1/20 par JP Abrassart

Message  G. Delacroix le Mer 22 Mar 2017 - 11:07

La suite des travaux avec la réalisation du canot grâce à une méthode peu courante :


Réalisation du canot à 4 bancs de la Belle
 
Le canot est réalisé sur base des plans à l’échelle 1/20.
Les essences utilisées sont le poirier pour le bordé, les couples, la quille, etc., le buis pour les moulures et l’ébène pour la lisse et les parties en noir et pin d’Orégon pour les espars. 

La méthode de réalisation a conduit à augmenter légèrement certaines dimensions, la hauteur de la quille et l’épaisseur du bordé.

Le canot est réalisé en 3 pièces :
 
·       La quille avec la contre quille ;
·       Une demi-coque gauche ;
·       Une demi-coque droite.
 
Selon mon expérience, cette méthode peut être utilisée pour des embarcations dont les longueurs à l’échelle varient entre 10 et 25 cm. J’ai utilisé cette méthode pour réaliser les 3 embarcations du « Cygne » à l’échelle 1/40 (Yole » 13,8 cm – Chaloupe » 16,3 cm et grand canot » 19,7 cm). Au delà de 25 cm, il devient difficile de garder la stabilité des demi-coques lors du creusement.
 
Les deux photos ci-dessous montrent ces éléments réalisés.



Les lignes de niveau et le plan 13 permettent d’utiliser la méthode des tranches pour réaliser les deux demi-coques. 
Les fuseaux qui vont constituer les demi-coques doivent présenter à chaque extrémité une longueur parallèle à l’axe de symétrie longitudinal suffisante pour assurer un collage correct des fuseaux les uns sur les autres et une perpendicularité de l’ensemble par rapport au plan des fuseaux  (Cf. schéma ci-dessous).


Après collage des fuseaux, la surface extérieure est d’abord réalisée et recouverte de planchettes de 0,8 mm d’épaisseur simulant le bordé à l’extérieur du canot. 
La partie intérieure est ensuite creusée pour obtenir une épaisseur uniforme d’environ 1,8 mm sur toute la surface. Des planches superposées, il ne reste qu’une épaisseur d’environ 1 mm sur toute la surface.
Pour le creusement, deux outils sont indispensables, des lames de cutter convexes et des fraises sphériques. Un compas d’épaisseur peut être utilisé pour vérifier l’épaisseur. 
La surface intérieure est ensuite recouverte de planchettes de 0,5 mm d’épaisseur pour simuler le bordé à l’intérieur du canot. Le bordé intérieur doit avoir à peu près les mêmes dimensions que celui extérieur (largeur des planchettes). 
Lorsque les bordés sont placés, les deux demi-tableaux à l’arrière sont collés pour fermer les demi-coques. 
A cette étape, on peut réaliser les ferrures de gouvernail avec aiguillots et femelots et forer les trous qui permettront de les fixer. A cet effet, compte tenu de la position des aiguillots et femelots sur les plans, j’ai dû allonger la lumière inférieure du gouvernail d’environ 2 mm vers le haut pour que les aiguillots puissent rentrer dans les femelots et que la face inférieure du gouvernail soit dans le prolongement de la quille (Cf. photo ci-dessous).



Vient ensuite la simulation des couples. 
Les couples sont réalisés à l’aide de lattes d’épaisseur de 1 mm environ et de largeur de 2 mm environ. Chaque latte est plongée dans l’eau bouillante et séchée sur la surface intérieure de chaque demi-coque en la plaçant à l’endroit occupé par le couple qu’elle représente. 
La photo suivante donne les demi-couples bruts constitués des deux lattes collées.


Lorsque les demi-couples sont réalisés, ils sont placés sur chaque demi-coque comme montré à la photo suivante.


Après la pose des demi-couples, vient la pose de la planche supportant les 4 bancs et le banc du tableau arrière ou s’installe le barreur. 
Pour réaliser les mortaises où vont s’encastrer les extrémités des bancs, les deux demi coques sont placées temporairement sur la quille de manière à assurer la perpendicularité des bancs avec la quille



La photo ci-dessous montre la demi-coque gauche avec la quille, la contre quille qui s’appuie sur les pieds des couples qui sont encastrés dans la quille pour des raisons de facilité et non dans la contre quille comme indiqué sur les plans. 
On distingue également les trous permettant de fixer la planche support des bancs. 
Chaque demi-coque est ensuite équipée du plancher qui entoure la contre-quille et qui s’appuie sur les couples. Pour assurer un joint correct entre la contre quille et la première planche du plancher, cette dernière est placée contre-quille fixée temporairement sur la quille.


Demi-coques munies du plancher et des planches supports des bancs


Lorsque les deux demi-coques sont terminées, on peut les assembler avec la quille et placer ensuite la contre-quille. 

Toutes les parties sont assemblées pour former la coque.


Pour faciliter le centrage des traversins qui sont installés à la proue et sous le banc arrière, chaque traversin est réalisé en 3 parties. 
Les deux parties de section carrée, qui peuvent facilement être rendues symétriques, sont percées d’un trou au diamètre de la partie cylindrique. Lors de la pose, il suffit d’écarter les deux parties extérieures pour qu’elles viennent se coller sur le bordé. Cela permet d’avoir la partie cylindrique centrée sur la quille. 
Lorsque la coque est terminée, il reste à placer la lisse avec ses surépaisseurs pour les tolets, et réaliser la surélévation du tableau arrière.





Les quatre bancs présentent une courbure qui est réalisée en les trempant dans l’eau bouillante et en les laissant sécher courbés sur un moule en bois présentant la courbure adéquate. 
La mortaise semi cylindrique du premier banc permettant d’encastrer le mat est réalisée après la mise en forme.



Les parties immergées de la coque et du gouvernail sont ensuite peintes en blanc pour simuler la protection avec du goudron végétal. Ensuite vient la pose des ferrures de gouvernail et du demi-cercle métallique qui doit maintenir le mat au niveau du premier banc. 
Le canot peint sur ses chantiers avant la pose de l’ensemble sur le pont.



Les photos suivantes montrent le canot sur le pont. J’ai enlevé 3 bancs et placé dans le canot :
 
-          Deux espars pouvant servir de mâture (un mat, un gui) ;
-          Les rames ;
-          Les 6 barres de manœuvre du guindeau ;
-          Le gouvernail avec sa barre ;
-          Les 3 bancs (pas sur la photo). 
J’ai aussi placé les tolets.
 
Les risses et boucles (on pourrait peut-être utiliser des caps de mouton avec des rides ? – 4 caps de mouton suffisent) permettant d’assujettir le canot sur ses chantiers seront  placées après la mise en place des câbles d’ancres dans la fosse aux câbles. Cela nécessite d’enlever le panneau d’écoutille correspondant.





JP Abrassart

_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6558
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Belle au 1/20 par JP Abrassart

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum