Euro 2016 vengé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Euro 2016 vengé

Message  Bern le Mer 13 Juil - 8:54

Mesdames, Messieurs,

Une fois de plus c’est la Marine bretonne qui a sauvé l’honneur de notre pauvre voisine, la France, en capturant un sous-marin portugais dans ses filets. L’affront est lavé, à l’eau de mer ! Et de plus dans la ZEE britannique, autre « ami » héréditaire de la Bretagne ; une forme nouvelle de Brexit ?

Plus sérieusement cela s’était passé plus mal quand il y a 12 ans un chalutier avait été coulé dans les mêmes circonstances, au même endroit, certainement par un sous marin de l’Otan.

Cordialement,

Michel

Tiré du Marin:

Un sous-marin portugais pris dans le chalut d’un bateau français
Publié le 12/07/2016 17:35 | Mis à jour le 12/07/2016 21:14
L'équipage du chalutier Daytona, de l'armement costarmoricain Éouzan-Travadon, a eu une belle frayeur le mardi 12 juin. Il a pris dans son filet un sous-marin portugais.
« Ça aurait pu être beaucoup plus grave », souffle Jimmy Éouzan, armateur du Daytona. Ce chalutier de 22,50 mètres immatriculé à Saint-Brieuc a pris dans son chalut le sous-marin portugais Tridente, long de 67,90 mètres, mardi 12 juin à 30 milles au sud sud-est du Cap Lizard, dans la zone de responsabilité de sauvetage britannique du MRCC Falmouth.

« Il n’y a ni blessé, ni dégât matériel apparent », a fait savoir la préfecture maritime de l’Atlantique. « Les cinq hommes rentrent vivants », confirme Jimmy Eouzan. Le patron, le mécanicien et trois matelots étaient partis la veille pour une semaine de mer.

Le sous-marin portugais, qui était en navigation en plongée lors d’un entraînement avec la marine britannique, s’est pris dans le chalut du navire en action de pêche. « Le sous-marin a immédiatement fait surface et pris contact avec le chalutier », selon la préfecture maritime.
Le souvenir du « Bugaled Breizh  »
L’équipage, remontait son chalut quand un « gros bruit » a retenti, précédant l’apparition du submersible. « C’est un concours de circonstance qui a fait que ça s’est bien passé, le sous-marin devait être en train de remonter, car sinon nos 22 mètres n’auraient jamais fait le poids », dit l'armateur.
Après avoir libéré son filet peu avant 10 h, le Daytona – construit en 2002 par la Socarenam à Boulogne - a viré de bord et mis cap sur Roscoff. En revanche, des moyens d’assistance britanniques, coordonnés par le MRCC Falmouth, ont été engagés pour libérer le sous-marin du filet de pêche, a fait savoir la préfecture maritime dans un communiqué.

Cet incident rappelle la disparition tragique de cinq marins lors du naufrage du Bugaled Breizh, disparu en 2004 au large du cap Lizard. Pour les familles, le navire a pu être entraîné par le fond par un sous-marin alors qu’un exercice militaire international se déroulait dans cette zone

Bern

Messages : 1319
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Matran Canton de Fribourg Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum