Soleil Royal 1692

Page 8 sur 16 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 12 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Francis Jonet le Mar 8 Aoû 2017 - 8:02

Non Michel !
Bien au contraire j'admire le travail de tous ceux qui créent un modèle d'arsenal, personnellement je ne montre pas les entrailles des mes modèles parce que ce n'est pas mon truc. J'ai quand même réalisé toute la charpente des ponts du 118/120 pour le plaisir... et tous les aménagements intérieurs depuis le premier pont pour jouer à la maison de poupée.
Trop vieux, je ne me referai pas.

Francis Jonet

Messages : 5742
Date d'inscription : 24/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Mar 8 Aoû 2017 - 9:49

Ne change surtout pas, vieux machin. Nous n'aurions plus le plaisir de saliver devant tes modèles.
Et j'espère que tes problèmes de vue vont être bientôt soldés.
avatar
Michel Saunier

Messages : 5599
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Mer 9 Aoû 2017 - 20:27

Je serai preneur d'un support de lime aiguille avec vibreur pour modéliste fatigue avec doigts en compote. 
avatar
Michel Saunier

Messages : 5599
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Jeu 10 Aoû 2017 - 15:55

Ébauche de la herpe après plusieurs heures de lime






avatar
Michel Saunier

Messages : 5599
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  G. Delacroix le Jeu 10 Aoû 2017 - 16:21

Pas mal au premier abord. 
C'est très personnel comme conception mais bon, pourquoi pas.


_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6642
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Francis Jonet le Jeu 10 Aoû 2017 - 16:37

Travail précis, qui laisse entrevoir les heures à y passer. J'espère que la décoration à venir va effacer, tout du moins amoindrir, l'image de la veinure du buis.
Ces herpes restent dans le vide, elles ne rejoignent pas l'éperon ?
avatar
Francis Jonet

Messages : 5742
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Moulin-Neuf - Ariège

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Jeu 10 Aoû 2017 - 17:27

Merci à vous deux
En fait les deux herpes se rejoignent derrière la figure de proue avec un coin d'assemblage en avant dont le talon repose sur l'éperon. Il me faut un espace entre ces herpes et le cheval pour y loger la cariatide.
Les décors, nombreux et pas évidents, vont recouvrir cette structure dont on ne verra plus rien.
La tête de la herpe ne peut coller sur la muraille à cause des preceintes, il faudra trouver comment la fixer.
avatar
Michel Saunier

Messages : 5599
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Jeu 10 Aoû 2017 - 19:40

Pour Gérard.
Si j'ai opté pour cette version, c'est pour éviter ce qui devait être le procédé d'epoque, principalement pour ce fichu cambrage de la tête de herpe afin qu'elle plaque sur la muraille.
En effet les bois dont disposaient les charpentiers me semblent imposer au moins trois si ce n'est quatre morceaux pour chaque branche principale assemblés par tenons et mortaises avec les verticales ou au moins à mi-bois. Le tout chevillé et Ferré. Je suis admiratif a posteriori sur le chantier, meme à plat, que constituait cet assemblage. Donc, foin de ces jolis exercices, j'ai donc décidé de travailler "dans la masse". Dire que ce fut une partie de plaisir avec une ébauche de herpe désormais tordue serait exagéré. Ceci étant, l'autre de bâbord ira plus vite, sans les tâtonnements et prudences surfaites de l'original.
Si vous avez une idée pour les fixations de la tête je suis preneur.
Merci d'avance et bonne soirée.
Michel
avatar
Michel Saunier

Messages : 5599
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Jeu 10 Aoû 2017 - 20:01

Sujet:herpes
Je reviens sur ce groupe à base de herpes.
Quelque soient les perfections des assemblages ces herpes (avec un jeu à la longue que les efforts ne font qu'accentuer) supportent un plancher de caillebotis, et ceci avec un appui sur l'éperon d'un côté et une fixation en tête. Je passe sur les jambettes qui ont un port-a-faux important leur interdisant de jouer dans la cour de vrais supports.
Tout ceci me parais bien fragile.
avatar
Michel Saunier

Messages : 5599
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Neko le Jeu 10 Aoû 2017 - 23:54

Salut Michel,
excellent !! Ca fait plaisir de te voir reprendre et avancer. Surtout que ces grosses pièces très décorées sont très valorisantes pour le modèle. De mon côté je survole un peu le forum en ce moment, comme depuis un bout de temps en fait, mais l'atelier revit et je vous montrerai quelques photos... quand ça vaudra le coup. Je suis loin de ton niveau d'avancement.
avatar
Neko

Messages : 1697
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Amiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  michele padoan le Ven 11 Aoû 2017 - 10:49

L'impostazione è buona, le misure pure, ottimo direi.
avatar
michele padoan

Messages : 827
Date d'inscription : 04/11/2012
Localisation : conche di codevigo(PD) ITALIA

Revenir en haut Aller en bas

Lisses de poulaine

Message  Michel Saunier le Ven 11 Aoû 2017 - 11:39

Les herpes sont plus généralement appelées "lisses de poulaine"
Leur épaisseur de 5 pouces, soit 2,8 mm au 48è, est réduite à 3/4 au plus petit bout.
Leur largeur au plus gros bout de 12 pouces, soit 6,7 mm, réduite au 2/5è au petit bout.
Données de BO
Le dessin de Berain donnerait plutôt 5 mm et non 6,7 mm pour chaque branche
La longueur développée de l'ensemble est proche de 230 x 120 mm au 48è, soit 11 m x 5,7 m ech 1
Il est peu probable que cet ensemble soit tiré d'un seul morceau de bois, et mème en deux parties comme sur l'Ambitieux de B.Frölich.
Je pense en fait possible de le faire en trois parties empattées à mi-bois comme l'indique BO et non par des écarts plats.
Pour ma part et comme déjà indiqué j'ai préféré le faire en une seule pièce pour des questions de résistance.
Par contre, rien de précis concernant la disposition plaquée ou non contre la muraille pour le gros bout (BO dit" attachée avec des clous contre le bord" )
avatar
Michel Saunier

Messages : 5599
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  G. Delacroix le Ven 11 Aoû 2017 - 12:22

Les éléments des lisses de poulaine sont assemblés grâce à des écarts dits "à paume" comme celui-ci :
Ce sont des écarts plats dont les extrémités des éléments sont travaillés de manière à éviter le déplacement des pièces.




_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6642
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Ven 11 Aoû 2017 - 13:18

Merci Gérard de cette précision qui conforte mon idée. J'ignorais la particularité de cet assemblage.
avatar
Michel Saunier

Messages : 5599
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  j.mail. le Ven 11 Aoû 2017 - 13:41

Les herpes du Fleuron montre un ajustage à paume commenté par GD sur son site. ICI
avatar
j.mail.

Messages : 260
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Hautes Pyrénées

http://modelisme.arsenal.free.fr/jacquesmailliere/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Ven 11 Aoû 2017 - 14:01

Joli travail Jacques. J'ai encore un monceau de décorations à faire sur ces lisses et courbatons qui m'interdira de fixer l'ensemble avant d'en avoir fini. Il faut que je trouve moyen d'une fixation provisoire.
avatar
Michel Saunier

Messages : 5599
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  a.piot le Ven 11 Aoû 2017 - 18:25

Belle réalisation J.Mail cheers
avatar
a.piot

Messages : 2597
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : chatillon sur indre /oleron

https://sites.Google.com/site/voiliersanciens/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Ven 11 Aoû 2017 - 19:27

Réalisation des lisses de bâbord. J'en ai besoin pour travailler sur les fixations sur l'éperon. Puis construire les jambettes. Entre temps premiers essais de sculptures rapportées sur les lisses et celles en direct. Je suis parti pour quelques semaines entrecoupées de vacances.
avatar
Michel Saunier

Messages : 5599
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Dim 13 Aoû 2017 - 22:24

Contrairement à Jacques quî bénéficiait de plans précis et d'un coaching de GD , je navigue au plus près possible des données de Berain et des dimensionnement sûrs dont je dispose. Je vais donc m'efforcer de garnir ces lisses au mieux. Obtenir une finition digne de celle de Jacques sera mon objectif.j
avatar
Michel Saunier

Messages : 5599
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Mer 16 Aoû 2017 - 21:04

Apparemment selon le dessin de Berain, le nombre de jambettes est plus réduit que ce qu'en indique  BO et que ce que j'ai pu voir sur le Fleuron.
Les ornements de ces pièces sont complexes et je pense tenter de les faire non rapportés.
Par contre maintenant que j'ai les deux lisses tribord et bâbord reste à faire des fixations provisoires. Les cloutages des préceintes créent une surépaisseur gênante. Je pense les raboter pour obtenir des appuis plus francs.
Côté mat de Beaupré, son passage dans les terminaisons hautes des lisses doit-il être libre ou bien s'appuit-il sur ces pièces ?
Vos avis Merci
avatar
Michel Saunier

Messages : 5599
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  EricLem le Jeu 17 Aoû 2017 - 8:49

à mon avis, le beaupré à l'extérieur s'appuie sur les apôtres et l'étrave, sur les pièces de charpente uniquement.
avatar
EricLem

Messages : 2332
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : Quimper

http://pagesperso-orange.fr/maquettes-marine/Index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  pollux le Jeu 17 Aoû 2017 - 12:36

Je dirai la même chose qu'Éric. En appui sur l'étrave et encerclé latéralement par les apôtres. Bien que tu ne sembles pas avoir d'apôtres...

Ça n'empêche pas de prévoir un passage pour le mât avec un petit massif reliant tes lisses sous le beaupré, car il fait solidifier l’ensemble, mais il doit très certainement être juste posé sous le beaupré. L'ensemble ne peut être suffisant pour soutenir le mât.

Comme le mât va bouger en naviguation, il ne faudrait même pas clouter la liaison des deux lisses au beaupré. Ce dernier doit être libre de mouvements.

C'est comme ça que je verrai la chose.
avatar
pollux

Messages : 1290
Date d'inscription : 26/05/2010
Localisation : La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Jeu 17 Aoû 2017 - 17:41

Merci à vous deux. En effet il n'y a pas d'apôtres, le beaupré est simplement couché sur le bec de capucine et il passe assez largement au dessus des volutes supérieures des lisses. Celles-ci seront jointoyées par des biais dans le sens vertical derrière les fesses du cheval marin avec un morceau de biais léger.et reposeront sur l'éperon par l'intermédiaire d'un massif les liant entre elles. De ce coté pas trop de problèmes, par contre, comme déjà dit, la fixation coté muraille des lisses va laisser un jour car elles plaquent sur les préceintes d'une part (là ce peut être assez costaud) et les lisses supérieures de la muraille (là c'est un peu léger.).
Comme je l'ai déjà évoqué les porte-à-faux des jambettes sont tellement importants (2 surtout sur 4) que je doute de leur efficacité pour participer à la charge que vont supporter ces lisses avec le planche de poulaine en caillebotis. Je n'entrevois pas de solutions solides hormis de disposer une cale d'épaisseur entre la muraille et les têtes des lisses.
avatar
Michel Saunier

Messages : 5599
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  EricLem le Jeu 17 Aoû 2017 - 18:44

il faut en effet poser une cale d'épaisseur entre les lisses et la muraille pour éviter les jours et favoriser le contact des pièces.
avatar
EricLem

Messages : 2332
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : Quimper

http://pagesperso-orange.fr/maquettes-marine/Index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Jeu 17 Aoû 2017 - 19:27

Grand merci Eric. Je me disais "en faisant cela, je vais passer pour un bargeot"
Tu me rassure. Je vais doubler les têtes du minimum syndical pour avoir une bonne accroche sur la muraille.
J'avoue que la solution de Jean Boudriot dans l'Ambitieux qui voit les lisses toutes droites avec un seul contact d'angle sur le bout de muraille me paraissait invraisemblable, mais ce que dit le Boss !?
avatar
Michel Saunier

Messages : 5599
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Michel Saunier le Ven 18 Aoû 2017 - 22:12

La fixation des lisses se poursuit. Grâce à Eric les têtes sont désormais bien en place. Quelques cambrages sont à retoucher sur bâbord. En passant aux jambettes, surprise; celles-ci semblent d'une epaisseur incompatible avec un appareil de soutien des lisses. En observant celles de certains modèles historiques je découvre des similitudes. Rien de comparable avec les robustes jambettes de l'Ambitieux. Je vais devoir dessiner des jambettes qui visuellement respectent autant que possible le dessin de Berain, mais qui, structurellement, assurent leur rôle de soutien des lisses. Chaque étape réserve donc son lot de questions. Ces jambettes seront donc des hybrides entre dessin d'artiste et rigueur mécanique. 
Le fait d'être parti sur une hypothèse de jambettes s'incrustent dans les lisses etait un bon choix.
Des photos quand j'aurais avancé plus avant. Pour le moment tout tient en l'air avec pinces, élastiques et scotch, un fouilli.
avatar
Michel Saunier

Messages : 5599
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soleil Royal 1692

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 16 Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 12 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum