Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Page 2 sur 11 Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  pollux le Sam 29 Juil - 19:53

J'ai fouillé dans ma petite bibliothèque j'ai trouvé ceci :

Extrait de l' "album du marin" de P.C. Caussé, ouvrage publié en 1834.

Mettre les canots à la mer, où les embarquer.

[..]  il faut alors prendre des précautions pour mettre dehors les plus lourdes, et les embarquer sans risquer d'avarier les basses vergues. Pour cela, après avoir mis en panne sous le grand hunier, on fait appuyer les bases vergues par les bras, drosses et palans de roulis du vent (ceux de sous le vent, qui sont des palans deux bouts-de-vergues, servant avec les palans d'étai pour hisser les canots), on met en suite les fausses-balancines sous le vent, qu'on roidit ainsi que les balancines, et on pèse aussi les balancines du vent. De cette manière, les basses vergues se trouvent bien appuyées ; on peut, en toute sécurité, mettre les embarcations à la mer et les embarquer après s'en être servi.  [...]

Ci-dessous l'illustration qui va avec (désolé pour la qualité DD la photo), marrant non ? C'est sûr bâbord que ça se passe  



On y voit bien les deux palans de bout de vergue et les deux palans d'étai, mais aussi (pour au moins la vergue de misaine) la fausse balancines.

Je n'ai pas mieux pour l'instant

pollux

Messages : 1268
Date d'inscription : 26/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Dim 30 Juil - 3:36

Carrick a écrit:Ne pas oublier de raidir un palan en bout de vergue du bord opposé, si la charge est trop importante.

Simon, il me semble plus normal de se servir de caliornes frappées dans l'axe du bâtiment (soit le palan sur le grand étai et un autre dans la hune de misaine) pour extraire les chaloupes de la grand'rue, puis des palans de bout de vergues pour déborder et descendre à la mer, plutôt que les caliornes du même bord qui ne sont pas à l'aplomb de l'embelle.

Bonjour à tous, Very Happy

@ Simon et André. Oui, vous avez tous les deux raison et le dessin que m'a envoyé Jean-Claude Lemineur est très explicite à ce sujet.

En prenant les schémas de MNB signalés plus haut, on comprend le système - dans l'axe du navire - des caliornes prenant appui sur le grand mât et sur le mât de misaine pour extraire la chaloupe de son emplacement (d'autant que lorsque trois annexes sont empilées, il faut "aller chercher" celle qui convient et que la plus grande est la plus près du pont).

Dans un deuxième temps, on utilise les palans de bout de vergue (à demeure à l'époque qui nous intéresse), sachant que la traction vers le bas opérée par le poids de la chaloupe est contrebalancée par le dispositif suivant :

"Une fausse balancine capelée à proximité de la balancine ordinaire [celle qui tient la vergue], contribue ainsi qu'un grelin bridé à peu de distance, au soutien de la vergue au bout de laquelle pèsera le poids de la chaloupe."

Pour faire court, sur la vergue en question, on trouve deux poulies : une au bout du grelin et une au bout de la fausse balancine. Ces deux poulies sont les poulies supérieures des deux caliornes servant au débordement de la chaloupe.

A terme, je vais tenter de résumer tout cela avec un schémas de principe et l'emploi de différentes couleurs car même une araignée se perdrait dans les caliornes et autres palans (de la Légion...) pirat
Mais auparavant, il faut que je termine une planche montrant les capacités d'emport en hommes des principales annexes anglaises, sur un fil voisin...

Merci à tous pour votre aide précieuse !

Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Mar 1 Aoû - 11:42

Bonjour à tous, Very Happy

Je suis en train de tracer mon schéma de principe et, avant de me planter, je voudrais vérifier une donnée :

1. Chacune des deux caliornes d'embarcation est-elle bien un palan composé de deux moufles dont une supérieure  fixe (solidaire du mât de misaine ou du grand-mât) à 3 poulies, et une inférieure mobile à 2 poulies ?

2. Les quatre caliornes adaptées à la vergue de misaine et à la vergue de grand-mât sont-elles sur le même modèle ?

N'hésitez pas à me corriger (sévèrement) si mes termes sont impropres ! Twisted Evil

Cordialement,

Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Mar 1 Aoû - 14:13

Bonjour à tous, Very Happy

A force de chercher autour de "Caliorne", le moteur de recherche de Goo... m'a ramené... à MMA ! Et plus précisément au superbe Fleuron au 1:24 de Jacques, que je n'avait pas encore découvert.

J'y ai trouvé ce cliché qui répond partiellement à mes questions puisqu'il s'agit d'une poulie tripe supérieure de caliorne de grand-mât :

http://i86.servimg.com/u/f86/15/25/74/03/img_0411.jpg

Je suppose que Jacques a réalisé depuis la poulie mobile...

Et puis, sur les conseils d'Alain, trouvés sur son site, je viens de commander Rigging Period Ship Model de Lennarth Petersson pour savoir ce que l'on trouvait au même niveau chez les Britanniques.

Cordialement,

Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  G. Delacroix le Mar 1 Aoû - 19:25

C'est bien une poulie triple et une double sur les grands bâtiments mais le système est plus léger sur les bâtiments de bas-bord.


_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6555
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Mar 1 Aoû - 21:40

G. Delacroix a écrit:C'est bien une poulie triple et une double sur les grands bâtiments mais le système est plus léger sur les bâtiments de bas-bord.


Bonsoir Gérard et merci pour ces éléments ! Very Happy

Mon schéma va s'appliquer au vaisseau français de 74 canons, en reprenant le dessin de Jean-Claude Lemineur inspiré d'un dessin de Jean Boudriot. Après avoir examiné le dessin amendé que m'a aimablement envoyé monsieur Lemineur, je me suis aperçu que ledit dessin n'était sans doute pas une épreuve finale car plusieurs éléments ont été tout simplement superposés. Malgré tout, je poursuis dans mon idée de schématiser la mise à l'eau d'une chaloupe.

J'ai donc tout d'abord étudié le dispositif des deux caliornes qui servent à extraire la chaloupe de son berceau (un emplacement servant également de poulailler et de parc à bétail sur pied, si j'ai bien compris...). Voici un premier draft de ces éléments :



Je note que les deux caliornes sont soutenues par le mât de misaine sur la V 74 (sur d'autres navires, les deux caliornes sont réparties entre misaine et grand mât).

Les poulies triples fixes (non encore représentées sont marquées par le chiffre "3" au niveau de la hune du mât de misaine et par le chiffre "2" pour les poulies doubles mobiles. Je ne sais pas ce que sont exactement les dispositifs "a" et "b" (?).

Merci à ceux qui savent...  Very Happy

Cordialement,

Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  Francis Jonet le Mer 2 Aoû - 6:06

Thierry,

Il y a un truc qui ne colle pas dans ton schéma : les suspentes des palans d'étai sont de même longueur, cette longueur permet aux palans d'atteindre [à peu près ?] le milieu de la rue.
Le débordement des embarcations se fait, je crois savoir, à l'aide des palans de bout de vergue.

N.B. : je ne vois pas l'utilité des caliornes ou des candelettes dans ce travail, puisque leurs suspentes sont capelées au ton des mâts.
avatar
Francis Jonet

Messages : 5684
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Moulin-Neuf - Ariège

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Mer 2 Aoû - 6:44

Bonjour Francis, Very Happy

En fait, comme ne le montre pas mon premier schéma Embarassed , il n'y a pas encore de débordement dans cette phase... il s'agit juste de lever la chaloupe verticalement de son emplacement. On est bien d'accord que le débordement proprement dit s'effectue ensuite avec les 4 palans de vergue.
Je suis en train de modifier ce premier essai...

Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Mer 2 Aoû - 6:58

... Suite :
Voici mon point de départ, un extrait du dessin tel qu'il aurait du figurer dans la monographie de la chaloupe de Jean-Claude Lemineur (2016), et qui prend pour base un dessin de Jean Boudriot du V 74 :



avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  Francis Jonet le Mer 2 Aoû - 7:06

J'ai pensé à une autre manière de lever tout ça ... avec promptitude... :

- les palans d'étai s'occupent de prendre le petit canot et deux  palans de bout de vergue "tribord" dégagent celui-ci ;
- les candelettes  lèvent le grand canot et deux autres palans de bout de vergue font de même, toujours à "tribord" ;
- les caliornes prennent la chaloupe et les palans de bout de vergue "bâbord"  mettent hors le bord l'embarcation.

Qu'en penses-tu ?

P.S. : bien mieux ce document de Lemineur, c'est tout à son honneur. Dans cette représentation, les deux canots sont déjà à l'eau.
avatar
Francis Jonet

Messages : 5684
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Moulin-Neuf - Ariège

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  laurent94 le Mer 2 Aoû - 7:11

Bonjour Francis,
Tous ces palans n'étaient-ils pas manoeuvrés à l'aide des cabestans?

laurent94

Messages : 461
Date d'inscription : 31/05/2010
Localisation : Villiers sur Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  pollux le Mer 2 Aoû - 7:14

Attention Thierry, dans ton premier schéma tu as dessiné les palans d'étai pas les caliornes. De plus tu peux (si pas trop compliqué) rajouter un palan.

74 de J. Boudriot :

En 1 = candelette bâbord de grand mât
En 2 = caliorne bâbord de misaine
En 3 = la candelette
En 4 = la caliorne de grand mât
Et en 9 = un des deux palans d'étai

avatar
pollux

Messages : 1268
Date d'inscription : 26/05/2010
Localisation : La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  pollux le Mer 2 Aoû - 7:16

laurent94 a écrit:Bonjour Francis,
Tous ces palans n'étaient-ils pas manoeuvrés à l'aide des cabestans?

Pas sur pour le petit canot, mais pour les autres oui ! Mais il ne serai pas inutile de l'utiliser aussi pour le petit canot.
avatar
pollux

Messages : 1268
Date d'inscription : 26/05/2010
Localisation : La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  pollux le Mer 2 Aoû - 7:20

Francis Jonet a écrit:J'ai pensé à une autre manière de lever tout ça ... avec promptitude... :

- les palans d'étai s'occupent de prendre le petit canot et deux  palans de bout de vergue "tribord" dégagent celui-ci ;
- les candelettes  lèvent le grand canot et deux autres palans de bout de vergue font de même, toujours à "tribord" ;
- les caliornes prennent la chaloupe et les palans de bout de vergue "bâbord"  mettent hors le bord l'embarcation.

Qu'en penses-tu ?

P.S. : bien mieux ce document de Lemineur, c'est tout à son honneur. Dans cette représentation, les deux canots sont déjà à l'eau.

Les canot se débordent que sous le vent. Si tu es en panne tu n'as pas le choix. Les vergues sont orientées pour déborder sous le vent. De plus si tu déborde au vent (dans l'hypothèse qu'on puisse le faire) le vent t'empêcherai de descendre les embarcations sans les mettres dans la muraille.
avatar
pollux

Messages : 1268
Date d'inscription : 26/05/2010
Localisation : La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  G. Delacroix le Mer 2 Aoû - 8:25

Voici un texte qui explique bien comment on procède pour lever une chaloupe (ce texte a d'ailleurs  servi quasiment mot pour mot à JB pour rédiger le chapitre dans le V74) :

On suppose le bâtiment en panne, tribord au vent, le dispositif noté (76) correspond à l'installation des caliornes sur la vergue, les pentoires sont des pendeurs :




_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6555
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Mer 2 Aoû - 9:05

Bonjour à tous, Very Happy

Bon, la seule chose qui est quasi-certaine, c'est que je ne suis pas sorti de l'auberge ! Shocked

Bien vu pour mon erreur d'appellation du palan d'étai (à ne pas confondre avec le palais d'étai...).

Bien vu pour le texte explicatif qui a servi à J. Boudriot ; quelle est la source (si elle n'est pas secrète) ?

Je retourne de ce pas à mes épures... scratch

cordialement?

Thierry

avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  Bern le Mer 2 Aoû - 9:14

Cher Monsieur,

Un conseil : vous faites une note explicative avec le modèle disant que l'équipage en avait marre de s’emmêler les drisses parmi, que c'étaient des gros bras, qu'ils prenaient la chaloupe à bras le corps, la soulevaient et la balançaient par dessus bord... lol!

Michel

Bern

Messages : 1303
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Matran Canton de Fribourg Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Mer 2 Aoû - 9:25

Bern a écrit:Cher Monsieur,

Un conseil : vous faites une note explicative avec le modèle disant que l'équipage en avait marre de s’emmêler les drisses parmi, que c'étaient des gros bras, qu'ils prenaient la chaloupe à bras le corps, la soulevaient et la balançaient par dessus bord... lol!

Michel

Bonjour Michel, Very Happy

Mais non, "y a pas l'feu au lac..." Razz  On va ben y arriver... avec le temps !

Mais on va se limiter à la chaloupe et aux procédés de l'époque, sinon on va jamais s'en sortir... geek

Cordialement,

Thierry
PS. J'ai fait un tour sur le Vevey de la flottille du Lac Léman, le mois dernier ; c'était bien plus simple !
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  G. Delacroix le Mer 2 Aoû - 9:28

Rien de secret dans les sources, il s'agit du "Manuel de matelotage et de manœuvres" de PJ Dubreuil (1835).



Dernière édition par G. Delacroix le Mer 2 Aoû - 9:34, édité 1 fois

_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6555
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Mer 2 Aoû - 9:29

Merci Gérard !

Je viens de télécharger cet ouvrage de 1835, sur Goo...

Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  Francis Jonet le Mer 2 Aoû - 12:20

J'avais tout faux ! Crotte alors !!!
avatar
Francis Jonet

Messages : 5684
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Moulin-Neuf - Ariège

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  pollux le Mer 2 Aoû - 13:08

Ça arrive non ?

A noter que dans le cas décrit ci-dessous nous sommes au moins en 1835, et qu'il faut donc installer les palans d'étai qui ne sont plus à poste à cet époque-ci.

Merci Gérard, ce texte est très explicite.
avatar
pollux

Messages : 1268
Date d'inscription : 26/05/2010
Localisation : La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Mer 2 Aoû - 16:23

Bonsoir à tous, Very Happy

Je reviens avec mon schéma amendé, mais aussi avec quelques questions de néophyte...

Je précise que je ne traite pour l'instant que du dispositif des palans d'étai qui servent à lever la chaloupe de 36 pieds de son chantier (ses chantiers ?).



Questions : est-il souhaitable de faire figurer les caliornes bâbord de misaine et de grand mât ? Jouent-elles un rôle direct dans notre manœuvre ?

Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  Alain Degny le Mer 2 Aoû - 22:13

[quote="le Spahi"]
je viens de commander Rigging Period Ship Model de Lennarth Petersson pour savoir ce que l'on trouvait au même niveau chez les Britanniques.
quote]

Bonsoir Thierry,

Le système de palans est similaire sur les navires anglais. Par contre, les embarcations de bord sont entreposées différemment. A savoir sur des baux traversant la grande-rue.



Aquarelle de Geoff Hunt, peintre de marine officiel, pour The Frigate Surprise de Brian Lavery.

Chronologiquement, ce sont d'abord des faux-baux, skid beams, amovibles.



Brian Lavery, The Arming and Fitting...

Ils sont montés de cette manière (12, 12A):



John McKay & Ron Coleman, The 24-gun Frigate Pandora.

Pour être remplacés par de vrais baux:



Robert Gardiner, The sailing Frigate. Modèle SLR 0643 du NMM.

L'avantage de ce type d'entreposage est qu'il n'encombre pas la grande-rue. L'inconvénient est qu'à l'approche d'un engagement, il faut mettre les embarcations à l'eau et à la traîne. Elles seraient trop exposées aux tirs ennemis. La manœuvre est plus rapide, puisqu'en fonction des besoins du service, on peut indépendamment mettre à l'eau, l'une ou l'autre embarcation.

Enfin, à la toute fin du XVIIIe apparaîtront les bossoirs d'artimon, quarter davits, permettant de suspendre hors le bord les deux cutters.

Je cherche si Gardiner donne des indications sur la durée de la manœuvre.

Alain Degny

Messages : 96
Date d'inscription : 30/11/2016
Localisation : Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Jeu 3 Aoû - 3:10

Bonjour à tous, bonjour Alain, Very Happy

Merci, Alain, pour tous ces éléments relatifs à "l'ennemi". Geoff Hunt me donne le mal de mer tant "on s'y croirait" !
Et l'emplacement de son studio n'a pas été choisi au hasard :

"Hunt lives in Wimbledon with his wife and two children. Befitting his muse, Hunt’s studio is situated on the site of Merton Place, Admiral Nelson’s house."

Par contre, son tableau "The wine-dark sea" est-il dans le bon sens ?



Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  G. Delacroix le Jeu 3 Aoû - 6:23

Il manque les caliornes suspendues aux vergues sur votre schéma. Ce sont elles qui soulèvent la chaloupe en premier lieu.


_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6555
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 11 Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum