Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  G. Delacroix le Jeu 3 Aoû 2017 - 8:23

Il manque les caliornes suspendues aux vergues sur votre schéma. Ce sont elles qui soulèvent la chaloupe en premier lieu.


G. Delacroix
Admin

Messages : 6555
Date d'inscription : 21/05/2010

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Jeu 3 Aoû 2017 - 8:51

G. Delacroix a écrit:Il manque les caliornes suspendues aux vergues sur votre schéma. Ce sont elles qui soulèvent la chaloupe en premier lieu.


Bonjour Gérard, Very Happy

Oui, je sais bien... Very Happy Comme j'ai pris la précaution de l'écrire, il ne s'agit que de la partie des palans d'étai :
"Je précise que je ne traite pour l'instant que du dispositif des palans d'étai qui servent à lever la chaloupe de 36 pieds de son chantier (ses chantiers ?)."

Je suis en train de préparer l'appareillage des vergues sur un autre schéma.

Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  Alain Degny le Jeu 3 Aoû 2017 - 11:20

Bonjour Thierry,

C'est dû au roulis. Very Happy Encore que l'on puisse s'étonner que le volcan se déplace sur la ligne d'horizon. Plaisanterie mise à part, sur la peinture originale, le navire gîte sur tribord.

Alain Degny

Messages : 96
Date d'inscription : 30/11/2016
Localisation : Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Jeu 3 Aoû 2017 - 13:41

Bonjour Alain, Very Happy

Avec ce tangage, ce roulis et ce lacet (comme diraient les missiliers), pour ma part je gis sur le pont cependant que le vaisseau gîte effectivement sur tribord... (sur le site de vente de Geoff Hunt, ce tableau est à l'envers, la signature le montre bien).



Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Jeu 3 Aoû 2017 - 15:30

Bonjour à tous, Very Happy

Je reviens sur mes schémas avec celui-ci qui montre l'appareillage des vergues pour les manœuvres d'embarquement et de débarquement de la chaloupe sur un vaisseau français de 74 canons.



"Une fausse balancine capelée à proximité de la balancine ordinaire, contribue ainsi qu'un grelin bridé à peu de distance, au soutien de la vergue au bout de laquelle pèsera [une partie du] le poids de la chaloupe. Les balancines sont amarrées sur une cheville de tournage fichée sur le plat-bord.
L'extrémité du grelin se termine par une boucle sur laquelle sera aiguilletée la poulie supérieure d'un deuxième palan de caliorne. Le garant fait un tour mort sur le chouquet du bas mât avant de redescendre vers l'autre bord et [de] s'aiguilleter sur la poulie supérieure d'un troisième palan de caliorne de chaloupe.
Un premier palan de caliorne est capelé auprès de la fausse balancine.
Ces palans sont virés au cabestan via des poulies de retour frappées sur le pont" (Source : Jean-Claude Lemineur, La chaloupe, p. 95).

Merci pour vos remarques de tous ordres !

Cordialement,

Thierry


Dernière édition par le Spahi le Jeu 3 Aoû 2017 - 15:45, édité 1 fois (Raison : i)
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  Carrick le Jeu 3 Aoû 2017 - 15:57

C
C'est bel et bon, mais quel palan va soulager la chaloupe de l'axe du bâtiment avant de la déborder ou de lui faire retrouver ses chantiers, en la rentrant ?
avatar
Carrick

Messages : 3227
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Plougastel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Jeu 3 Aoû 2017 - 16:13

Bonjour André, Very Happy

Ben... les deux palans d'étai (Cf. mon premier schéma un peu plus haut dans le fil, amendé ci-après).



Comme j'avais bien du mal à comprendre les plans monochromes, j'ai découpé le problème en deux et je vais poursuivre avec un schéma regroupant tous les instruments de torture de levage...  

Cordialement,

Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Ven 4 Aoû 2017 - 8:11

Bonjour à tous, Very Happy

Une petite question pour laquelle je n'ai pas encore trouvé de réponse satisfaisante : sur la chaloupe française, où se trouvent les 6 "points d'attache" (je ne connais pas le terme technique) des 2 palans d'étai et des 4 palans de caliorne ?

Merci !

Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  Carrick le Ven 4 Aoû 2017 - 11:08


Bonjour

Je ne comprends rien à votre fourbi. C'est beaucoup plus simple que ça.

De toute façon, il n'y a que deux croc d'élingue dans ce canots, implantés dans la carlingue, et prolongés dans la quille probablement.

J'ai une phot, mais ça ne passe pas, ni en glissé, ni en copier coller !
avatar
Carrick

Messages : 3227
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Plougastel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  pollux le Ven 4 Aoû 2017 - 11:20

Tu n'as pas la réponse dans la mono des embarcations ?


Les embarcations ont des grosse pièces implantées dans la charpente appelées "traversin d'embarcation". Au nombre de deux ces pièces traversent (donc) à la proue et poupe des embarcations de part en part transversalement a la quille et se fiche la charpente, on en voit les bouts carrés traversant le bordage a l'extérieur.

On peut y amarrer tous les palans de levage dessus. La difficulté reste la stabilité de l'embarcation une fois suspendue puis qu'elle est tenue dans l'axe et sans patte d'oie.
avatar
pollux

Messages : 1268
Date d'inscription : 26/05/2010
Localisation : La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  G. Delacroix le Ven 4 Aoû 2017 - 11:47

J'ai l'impression que vous vous faites des nœuds.
D'abord, il n'y a qu'une seule caliorne par vergue, pas deux comme dans le dessin de JB qui montre l’appareil nécessaire à embarquer les canons. Il n'y a donc que quatre palans en action, deux caliornes et les deux palans d'étai.
D'autre part, voici un dessin des traversins dont parle Pollux, ici celui de l'avant. Ils font partie intégrante de la charpente de la chaloupe, on passe une herse (un anneau de corde) autour de la partie centrale pour y crocher les palans.




_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6555
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Ven 4 Aoû 2017 - 12:01

Bonjour André et Simon, Very Happy

@Simon.
Je ne l'ai pas trouvé dans la partie texte et figure mais maintenant que je connais le nom, je vais chercher sur les plans proprement dits. J'avais simplement repéré à la proue deux "anneaux" qu'utilisent deux caliornes pour la délicate manœuvre des ancres... me disant qu'ils auraient bien pu servir dans le cas qui nous occupe.
Bon, je vois cela asap !

@André.
Tant mieux si c'est effectivement plus simple ! Very Happy

Cordialement,

Thierry


avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Ven 4 Aoû 2017 - 12:08

G. Delacroix a écrit:J'ai l'impression que vous vous faites des nœuds.
D'abord, il n'y a qu'une seule caliorne par vergue, pas deux comme dans le dessin de JB qui montre l’appareil nécessaire à embarquer les canons. Il n'y a donc que quatre palans en action, deux caliornes et les deux palans d'étai.
D'autre part, voici un dessin des traversins dont parle Pollux, ici celui de l'avant. Ils font partie intégrante de la charpente de la chaloupe, on passe une herse (un anneau de corde) autour de la partie centrale pour y crocher les palans.

Bonjour Gérard, Very Happy

Ah bon... j'avais cru comprendre qu'on utilisait une seule caliorne par vergue dans le cas des autres embarcation plus petites que la chaloupe et donc moins lourdes...
En outre, je ne dois pas être le seul à me "faire des nœuds", si j'en crois le dessin de Jean-Claude Lemineur Shocked :



Pour ma part, je ne demande qu'à comprendre... Faut-il en conclure que le dessin ci-dessus est erroné ?

Cordialement,

Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  pollux le Ven 4 Aoû 2017 - 12:56

Voici un petit résumé pour la mise à l'eau d'une embarcation.

On suppose que le vaisseau fait route tribord amure, pour respecter le dessin initial de Monsieur Lemineur.

Le vaisseau fait route et le commandant ordonne de mettre en panne pour pouvoir mettre à l'eau une embarcation.

Le vaisseau en panne sous huniers, les basse voile sur cargues.
Des gabiers montent sur la vergue de misaine et la grande vergue pour y installer les appareils servant à la manœuvre des embarcations.

A savoir :
Mise en place des fausses balancines de vergues (sous le vent).
Des-amarrer les palans de bout de vergue.
Positionner les caliornes bâbord pour le levage.
Des matelots sont préposés à rentrer les canons pouvant gêner la descente de l'embarcation.
D'autres préparent la dite embarcation à être débordée.
Une fois que les matelots du haut ont terminés. On amarré les palans d'étai, les caliornes et les palans de bout de vergue sur les traversins de l'embarcation comme l'a décrit Gérard.
On prépare le cabestan et les poulies sur le pont servant à la manœuvre.

La manœuvre peut commander.

On extrait la première embarcation (petit canot) de l'autre en virant au petit cabestan les caliornes. On reprend le mou des palans d'étai et des palans de bout de vergue.

Une fois sortie et suffisamment haute, on pèse sur les palans de bout de vergue pour déborder le canot, on choque en grand les caliornes en dévirant au petit cabestan pour ne pas retenir l'évolution du canot, les deux matelots dans l'embarcation des-amarre les caliornes pour les renvoyer sur le pont. On choque à la demande les palan d'étai pour accompagner l'embarcation. Il faut être coordonné pour que le canot reste constatant à la même hauteur eau maximum stable, c'est donc un jeu de réglage entre les palans de bout de vergue et ceux d'étai pour amener l'embarcation au dessus de l'eau.

Puis on choque les palans de bout de vergue pour poser le canot sur l'eau le long de la muraille du bâtiment, on choque à la demande les palans d'étai.

L'embarcation est amarrée au vaisseau, et les matelots libèrent les quatre palans qui sont rembarqués à bord.

Si l'on doit sortir d'autres embarcation on refait la même manœuvre, si le canot doit revenir rapidement on garde le dispositif en place.

Pour rembarquer l'embarcation on procède de la même manière mais inversement.
avatar
pollux

Messages : 1268
Date d'inscription : 26/05/2010
Localisation : La Rochelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Ven 4 Aoû 2017 - 13:22

Merci, Simon, pour ta patience ! Very Happy

Merci également pour tes explications. Je remarque que le mot chaloupe n'y est pas prononcé... Est à dire que le dessin de JCL est faux ?

Grace au "traversin", j'ai pu trouver l'emplacement ou la sortie de ces deux pièces dans la monographie de JCL.






Comme le disait fort justement André, c'est bien plus simple !  Very Happy

Bon, je n'ai plus qu'à simplifier également mon schéma... défaire et refaire, c'est toujours travailler !  Wink

Cordialement,

Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  G. Delacroix le Ven 4 Aoû 2017 - 13:24

pollux a écrit:
...

Si les palans de caliorme et de bout de vergue sont bien en place, ils ont des fonctions différentes. Les caliornes servent pour les embarcations lourdes càd la chaloupe, les palans de bout de vergue pour les lègères càd les canots.

Le texte cité plus haut est bien clair sur ce distingo.




Quand au nombre de caliornes, idem, c'est précisé :


Sur les gravures anciennes, il n'y a jamais trois palans crochés à chaque extrémité, on n'en voit toujours que deux.


_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6555
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Ven 4 Aoû 2017 - 13:39

A la page 94 de sa monographie sur la chaloupe (Embarquement et débarquement de la chaloupe), Jean-Claude Lemineur écrit :

"[...] Le rembarquement commence par l'installation des palans destiné au levage. La chaloupe d'une longueur de 36 pieds pèse en moyenne 8.200 Livres. Si, pour lever les canots, les palans de bout de vergue et d'étais suffisent, le poids de la chaloupe impose des mesures adaptées. Le palan de bout de vergue est remplacé par deux palans de caliorne de chaloupe, et la vergue qui fait office de flèche est soutenue davantage par une fausse balancine capelée à l'endroit du premier palan de caliorne et par un grelin un peu à l'écart de celui-ci. L'extrémité du grelin s'achève par un œillet sur lequel s'aiguillera le deuxième palan de caliorne."

En l'absence de précision des sources historiques, qui faut-il croire ? scratch

Cordialement,

Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Ven 4 Aoû 2017 - 13:43

Lorsque j'ai posté ma réponse ci-avant, je n'avais pas lu la réponse de Gérard...

Je me permets une hypothèse sous forme de question : pourrait-il y avoir une différence entre la manière de faire du manuel de 1835 (de mémoire) et la manière employée vers 1780 ?

Thierry Very Happy
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  G. Delacroix le Ven 4 Aoû 2017 - 14:09

Peu probable, mêmes causes, mêmes effets. Les instruments et le but sont les mêmes. Pourquoi s'embarrasser de 4 palans quand deux suffisent.


_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6555
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Ven 4 Aoû 2017 - 14:14

Bon, cela sonne comme une condamnation sans appel de l'auteur de la monographie... scratch

Je vais modifier mes schémas en conséquence.

Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Ven 4 Aoû 2017 - 23:41

Bonsoir, Very Happy

J'ai envoyé un courriel à Jean-Claude Lemineur pour lui demander quelle source historique il a utilisée pour écrire son chapitre sur l'embarquement et le débarquement de la chaloupe...

Wait & see... or wait & sea...

Cordialement,

Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Sam 5 Aoû 2017 - 11:20

Bonjour à tous, Very Happy

Dans un premier temps, voici le schéma précédent amendé et simplifié :



Cordialement,

Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Dim 6 Aoû 2017 - 6:57

Bonjour à tous, Very Happy

Dans un deuxième temps, voici la synthèse vue de bâbord.

Merci pour vos critiques dans tous les domaines, en particulier au niveau des "points d'ancrage" des étais de grand mât. Ne disposant pas des volumes de Jean Boudriot, je suis dans l'bleu et je n'ai pas réussi à trouver la réponse en examinant les clichés de la superbe maquette de Jacques Fichant.



Cordialement,

Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  j.mail. le Dim 6 Aoû 2017 - 9:34

Juste pour le souvenir! 50 ans déjà... mon père s'était essayé à cette manœuvre sur LE PHENIX. Aujourd'hui il ne me reste que quelques photos à voir ICI
avatar
j.mail.

Messages : 254
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Hautes Pyrénées

http://modelisme.arsenal.free.fr/jacquesmailliere/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  le Spahi le Dim 6 Aoû 2017 - 10:32

j.mail. a écrit:Juste pour le souvenir! 50 ans déjà... mon père s'était essayé à cette manœuvre sur LE PHENIX. Aujourd'hui il ne me reste que quelques photos à voir ICI

Bonjour Jacques, Very Happy

Merci beaucoup pour ces photographies du vaisseau de 86 canons le Phénix, construit par votre père Pierre dans les années 70, dont l'original n'avait pas vu le jour...

Votre site est superbe !

Cordialement,

Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  Francis Jonet le Dim 6 Aoû 2017 - 11:18

Thierry,
Voici une image extraite du "Traité pratique du gréement des vaisseaux" de Lescallier (1791).
Il semble que tu mélanges étais et palans d'étai... ce sont deux choses différentes.



Boudriot précise, dans son tome IV du 74, que pour la manœuvre des canots ne sont utilisés que les palans d'étai et ceux des bouts de vergue; pour la chaloupe, sont montées les caliornes de vergue utilisées avec les palans d'étai.
avatar
Francis Jonet

Messages : 5684
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Moulin-Neuf - Ariège

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps de débarquement et d'embarquement d'une chaloupe.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum