Annexes embarquées sur une corvette au XVIIIe siècle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Annexes embarquées sur une corvette au XVIIIe siècle.

Message  le Spahi le Sam 5 Aoû 2017 - 10:12

Bonjour à tous, Very Happy

Que pouvait embarquer comme annexes une corvette royale française d'environ 20 à 22 mètres de longueur de pont, vers 1780 ?

Je suppose que la chaloupe de 36 pieds n'était pas envisageable...

Cordialement,

Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annexes embarquées sur une corvette au XVIIIe siècle.

Message  G. Delacroix le Sam 5 Aoû 2017 - 10:55

Une corvette de 20 m de pont c'est très petit.
Une corvette de 12 canons (la plus petite en service à cette époque) de 84 pieds entre pp, dispose d'une chaloupe de 20 pieds et d'un canot de 17 pieds.
Rien de plus, "officiellement".


_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6554
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annexes embarquées sur une corvette au XVIIIe siècle.

Message  le Spahi le Sam 5 Aoû 2017 - 11:13

G. Delacroix a écrit:Une corvette de 20 m de pont c'est très petit.
Une corvette de 12 canons (la plus petite en service à cette époque) de 84 pieds entre pp, dispose d'une chaloupe de 20 pieds et d'un canot de 17 pieds.
Rien de plus "officiellement".


Bonjour Gérard, Very Happy

Merci pour ces informations !

Je précise que le corvette en question (22,50 m de pont) résultait de la transformation d'un Brig anglais de prise par ajout d'un mât d'artimon (entre autres transformations). Elle portait 16 canons longs écossais en fer, de 9 livres.

Cordialement,

Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annexes embarquées sur une corvette au XVIIIe siècle.

Message  Alain Degny le Sam 5 Aoû 2017 - 11:59

Bonjour à vous deux,

C'est d'ailleurs surprenant qu'à son retour à Brest où elle est mise en cale sèche pour y être doublée cuivre, on ne remplace pas les canons Carron par de l'artillerie française, puisque les calibres ne correspondent pas. Le 9 anglais étant plus ou moins le 8 français. Mais peut-être nos amis Insurgents avaient-ils fait le plein de munitions à Boston et une corvette étant destinée à la reconnaissance et aux transmissions d'ordres plutôt qu'au combat, on n'a pas jugé nécessaire d'effectuer ce remplacement. Toute économie étant bonne à prendre.


Alain Degny

Messages : 93
Date d'inscription : 30/11/2016
Localisation : Oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annexes embarquées sur une corvette au XVIIIe siècle.

Message  le Spahi le Sam 5 Aoû 2017 - 16:16

Bonjour Alain, Very Happy

Oui, vous avez très certainement raison ! De plus, la vie de ce Brigantin devenu Brig puis corvette (Brigantin lancé en 1776 et corvette détruite en 1783) a été très agitée et son utilisation finale s'apparentait vraiment au transport de "barbouzes"... son sort final était assez prévisible dans le rôle de "Blockade Breaker" vers la ville de Cap François.
Les munitions retrouvées sur l'épave comportent des grappes de raisin bien conservées, pour calibre 9, c'est à dire du biscaïen plus apte à combattre les chaloupes qu'un 74 canons britannique !

Cordialement,

Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annexes embarquées sur une corvette au XVIIIe siècle.

Message  le Spahi le Jeu 31 Aoû 2017 - 11:15

G. Delacroix a écrit:
[...] Une corvette de 12 canons (la plus petite en service à cette époque) de 84 pieds entre pp, dispose d'une chaloupe de 20 pieds et d'un canot de 17 pieds.
Rien de plus, "officiellement".

Bonjour,

Des informations ci-dessus, je déduis que la longueur de pont séparant le pied du grand-mât du pied du mât de misaine était supérieure aux 6,5 m (20 pieds) de la chaloupe...

Quelqu'un saurait-il, la distance (à la louche) séparant ces deux mâts sur le pont d'une corvette française de 84 pieds ?
(sur "ma" corvette le Dragon, cette distance n'est que de 7,5 m ce qui me paraît un peu juste pour une chaloupe de 6,5 m).

Merci d'avance !

Thierry
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annexes embarquées sur une corvette au XVIIIe siècle.

Message  G. Delacroix le Jeu 31 Aoû 2017 - 14:16

Sur une corvette de 84 pieds (27 m), la distance entre les mâts majeurs est d'environ 11 mètres. Cette distance n'est pas pertinente pour déterminer la longueur de la chaloupe car il faut prévoir un passage entre l'avant de la chaloupe et les bittes d'une part et entre son arrière et le bitton de grand hunier d'autre part.


_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6554
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annexes embarquées sur une corvette au XVIIIe siècle.

Message  le Spahi le Jeu 31 Aoû 2017 - 14:44

G. Delacroix a écrit:Sur une corvette de 84 pieds (27 m), la distance entre les mâts majeurs est d'environ 11 mètres. Cette distance n'est pas pertinente pour déterminer la longueur de la chaloupe car il faut prévoir un passage entre l'avant de la chaloupe et les bittes d'une part et entre son arrière et le bitton de grand hunier d'autre part.


Bonjour M. Delacroix,

Merci pour ces données. En observant diverses maquettes, je me suis aperçu de ces "gênes" diverses et variées mais je pensais - en l'absence de données de la corvette le Dragon - établir un rapport entre la distance entre les mâts et la longueur de la chaloupe... mais ce n'est peut-être pas du tout pertinent !

En l'occurrence :
- corvette 27 m, distance inter-mâts 11 m, chaloupe 6,5 m, reste 4,5 m de "rabe"
- corvette 22,5 m, distance inter-mâts 7,5 m, chaloupe (ou canot) évaluée à environ 4 m, reste 3 m de "rabe" ?

Je vois bien que ce n'est pas probant... Dans tous les cas, la chaloupe de 6,5 m ne peut pas rentrer dans un inter-mâts de 7,5 m.
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annexes embarquées sur une corvette au XVIIIe siècle.

Message  le Spahi le Sam 2 Sep 2017 - 9:10

G. Delacroix a écrit: [...] Une corvette de 12 canons (la plus petite en service à cette époque) de 84 pieds entre pp, dispose d'une chaloupe de 20 pieds et d'un canot de 17 pieds.
Rien de plus, "officiellement".

Bonjour M. Delacroix,

Je reprends ces indications dans le papier que je suis en train de rédiger. Quelle source puis-je indiquer pour cette dotation d'embarcations ? Je suppose qu'il s'agit d'un tableau des dotations en fonction du type de navire...

avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annexes embarquées sur une corvette au XVIIIe siècle.

Message  G. Delacroix le Sam 2 Sep 2017 - 11:00

Bonjour,

La dotation en embarcation (et de leurs équipements) pour une corvette de 12 canons est précisée dans les tableaux du " Règlement concernant les agrêts, ustensiles & munitions nécessaires pour l'armement et l'équipement des vaisseaux et autres bâtiments du Roi en temps de guerre & et temps de paix pour six mois de campagne". Ce règlement est détaillé à l'article "Equipement" de l'Encyclopédie méthodique, partie Marine.
Pour les dimensions, elles sont déduites en fonction de l'espace disponible sur les plans de corvette et notamment sur ceux de L'Amarante.


_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6554
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annexes embarquées sur une corvette au XVIIIe siècle.

Message  le Spahi le Sam 2 Sep 2017 - 11:30

Bonjour,

Merci beaucoup, M. Delacroix, pour ces références très précises !

Je mettrai bientôt les pages de mon papier en ligne sur le fil de la chaloupe pour "critique" par les membres du forum...

avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annexes embarquées sur une corvette au XVIIIe siècle.

Message  le Spahi le Dim 3 Sep 2017 - 6:17

G. Delacroix a écrit:La dotation en embarcation (et de leurs équipements) pour une corvette de 12 canons est précisée dans les tableaux du " Règlement concernant les agrêts, ustensiles & munitions nécessaires pour l'armement et l'équipement des vaisseaux et autres bâtiments du Roi en temps de guerre & et temps de paix pour six mois de campagne". Ce règlement est détaillé à l'article "Equipement" de l'Encyclopédie méthodique, partie Marine.
Pour les dimensions, elles sont déduites en fonction de l'espace disponible sur les plans de corvette et notamment sur ceux de L'Amarante.

Bonjour M. Delacroix,

J'ai parcouru plusieurs éditions du document en question mais sans y trouver la correspondance entre le type de navire et la taille des annexes embarquées. Par contre on trouve en effet le détail de ce qui est embarqué dans la chaloupe, le grand-canot ou le canot...

Du coup, je suis allé voir le superbe fil consacré à l'Amarante construit à partir de votre monographie et de ses plans. J'ai été très intéressé par la réalisation de la chaloupe et du canot. Pourriez-vous me confirmer que les deux embarcations de l'Amarante sont bien une chaloupe de 20 pieds et un canot de 17 pieds ? Et puis, question complémentaire à propos de la chaloupe de 20 pieds : sur la maquette du fil en question, les deux annexes sont "empilées" sans que les bancs de la chaloupe soient démontés et réunis en fagots... Est-ce à dire que ces bancs n'étaient pas démontables comme ceux d'une chaloupe de 36 pieds ?

Merci de vos précisions,

Cordialement,
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annexes embarquées sur une corvette au XVIIIe siècle.

Message  G. Delacroix le Dim 3 Sep 2017 - 9:44

Bonjour,

Les bancs sont bien entendus démontables et les dimensions du canot sont prévus pour qu'il soit inclus dans la chaloupe.

Les modélistes ne respectent pas toujours les dispositions d'époque soit par facilité soit par ignorance de certains usages.


_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6554
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annexes embarquées sur une corvette au XVIIIe siècle.

Message  le Spahi le Dim 3 Sep 2017 - 9:51

Merci M. Delacroix,

J'ai donc pris pour référence (note de bas de page) votre monographie de 2012 de l'Amarante en récupérant les données de la Bnf.
avatar
le Spahi

Messages : 232
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Re: Annexes embarquées sur une corvette au XVIIIe siècle.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum