Bateau Canonnier de 2ème espèce

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  Grandvilliers le Ven 15 Oct 2010 - 13:34

bicdan a écrit:Et d'ailleurs, cette fameuse invasion, pourquoi n'a t-elle pas eu lieu? Est-ce dû à la bataille de Trafalgar, ou tout simplement s'est -on rendu compte que c'était une folie ? :|

Sophie Muffat, l’historienne de notre petit groupe ‘’bateau canonnier’’ spécialiste de cette période de l’histoire napoléonienne, me prie de passer le texte suivant en réponse à la question de Bicdan. Elle vous prie d’excuser la brièveté de sa réponse, volontairement réduite pour ne pas lasser les lecteurs se souciant moins du côté historique.

"Pas du tout. Napoléon a certes englouti des millions de francs (francs Germinal) pour la flottille, mais à aucun moment il ne lui est venu l'idée de l'impossibilité de la chose. Il mentionne très régulièrement dans ses diverses lettres à Decrès et Berthier et même à Talleyrand le fait d'être maître de l'Angleterre pour peu qu'ils disposent de trois heures, six heures ou douze heures le maitre de la Manche. (la durée varie selon les courriers).
Par ailleurs, pour les causes du non-débarquement, la menace autrichienne dès le mois de juin 1805 et les divers mouvements de troupes liés à la coalition ont décidé Napoléon à lever le camp de Boulogne le 26 août 1805. Les troupes terrestres du camp de Boulogne ont alors foncé à marche forcée en Autriche sous le nom de "Grande Armée". Les bateaux de la flottille sont restés là avec une armée de réserve censée les protéger des Anglais.
Napoléon ayant enfin des idées très négatives au sujet de l'amiral Villeneuve, décide de le faire remplacer à la tête de son escadre par l'amiral Rosily. En l'apprenant, Villeneuve tentera une sortie de Cadix qui aboutira à la bataille et défaite de Trafalgar que Napoléon n'apprendra que le 18 novembre alors qu'il est en Allemagne ("les combats de Cadix). La marine française a vécu mais la flottille restera à Boulogne encore quelques années.
Je tiens à disposition les numéros des lettres de la correspondance et autres arrêtés et lois pour les références primaires."

Grandvilliers

Messages : 232
Date d'inscription : 24/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  Grandvilliers le Ven 15 Oct 2010 - 13:54

Quelle meilleure réponse apporter au conseil de mes amis que de continuer l’explication de certains points concernant ce bateau. Le reste n’est qu’écume sans importance. Je dois aux lecteurs attentifs, une rectification sur un renseignement donné hier. Une relecture du document cité confirme les chiffres suivants :

Il y a par bordée sur le pont, 44 soldats, 3 marins, 1 charretier et deux officiers soit 50 hommes en tout. Sur les deux officiers, 1 est probablement officier de santé puisque chaque bateau embarque 4 Officiers dont 2 de santé.

Chaque bateau bordant 28 avirons, 14 de chaque bord, devant le cas échéant, être servi par deux hommes, on peut donc supposer que tous les avirons ne seront pas à double nageurs. 50 hommes ne peuvent servir que 25 avirons, à supposer bien entendu que les officiers se collent à la manœuvre, ce dont on peut légitimement douter

Pour Bernard Huc que je remercie encore pour sa proposition, les bateaux canonniers embarquent en tout 52 avirons, moitié de 22 pieds de long et moitié de 20 pieds. Je donnerais d’autres détails plus tard mais je manque cruellement de temps en ce moment

Grandvilliers

Messages : 232
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Bretagne Crozon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  Grandvilliers le Ven 15 Oct 2010 - 16:52

Pour ceux des modélistes qui ne se sentiraient pas de faire un Gribeauval (un modèle délicat) lorsqu’ils construiront un modèle de BC, Sophie Muffat me prie de signaler que seuls 160 des Bateaux Canionniers devaient transporter ce canon de campagne, Bonaparte, dans une lettre à l’amiral Bruix en date du 12 Vendémiaire An XII, ne pensant pas en embarquer plus. Je cite :
Comme l'équipage d'artillerie de campagne n'est composé que de 160 pièces, il n'y aura besoin que de 160 bâtiments portant ces pièces

Grandvilliers

Messages : 232
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Bretagne Crozon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  Grandvilliers le Dim 17 Oct 2010 - 11:56

Mieux que de longues explications, voici deux extraits d’ordre du jour qui donneront une idée assez juste du peu de connaissances des fantassins embarqués sur la Flottille. J’admets qu’ils n’ont de valeur que documentaire puisqu’ils ne concernent pas directement les bateaux canonniers. Le premier concerne les péniches de guerre, embarcations accompagnatrices des bateaux canonniers, le second les chaloupes canonnières

Extrait Péniches
L’aviron est composé de trois parties : La poignée, le manche et la pelle. La poignée est l’extrémité de l’aviron la plus mince, et qui est arrondie, pour être saisie par les deux mains du nageur. Le manche est la partie de l’aviron équarrie qui se trouve en dedans de la Péniche, lorsque l’aviron est armé. La pelle est la partie de l’aviron qui se trouve en dehors de la péniche, lorsque l’aviron est armé. Chaque aviron est garni d’un cercle en cordage, qu’on nomme Estrope, et qui sert à le fixer à une cheville de fer, qui est sur le côté de la péniche. Cette cheville s’appelle le toulet. (sic)

Extrait chaloupes
Au commandement, ‘’Bordez les avirons’’ les hommes placés à tribord et à bâbord s'emparent des avirons qui sont sur les chandeliers, portent la pelle au bord opposé, et l'abandonnent à deux hommes qui les conduisent en dessous du bastingage, en la faisant glisser sur le plat-bord en avant du tolet, capellent l'estrope dessus, poussent l'aviron dehors, en observant que pour bien le border, il faut tenir l'aviron de plat et peser sur la poignée pour éviter qu'il ne s'engage dans l'eau.


Grandvilliers

Messages : 232
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Bretagne Crozon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  Grandvilliers le Dim 17 Oct 2010 - 16:17

Je voudrais revenir un instant sur ce problème du débarquement des soldats à partir des bateaux canonniers. Supposons que les embarcations arrivent à la plage, fargues en place et il n’y a guère de raison pour qu’elles ne le soient pas. Protection contre la mer lors de la traversée et contre d’éventuels tirs ennemis à l’arrivée.

Le haut des fargues est à plus de 1 mètre de hauteur (102 centimètres) et il va falloir l’enjamber. Pas très commode tout de même. Du haut de la fargue jusqu’au niveau de l’eau 160 centimètres. Du niveau de l’eau jusqu’au sol 130 centimètres, c’est ce que cale le bateau. La quille va donc toucher, l’embarcation avancera peut être encore un petit peu si c’est du sable, et le bateau s’immobiliser alors qu’il reste 1.30 mètre d’eau. Si je ne me trompe pas dans mes calculs, les soldats vont donc faire un saut de 2.90 mètres (1.60+1.30) en atterrissant dans 1.30 mètre d’eau avec fusil, barda etc…. Je ne parle que de l’avant, ce sera encore pire vers l’arrière si la pente de la plage est autrement que presque plate. Largement de quoi tremper tout leur matériel, munitions comprises. Les rances de débarquement de l’avant permettent d’éliminer une grande partie du problème. Elles évitent d’avoir à sauter et leur longueur permet de débarquer sans trop se mouiller. Elles sont relativement larges (1 mètre) pour que deux hommes puissent débarquer à la fois. Problème à résoudre : combien faut il de temps pour débarquer dans l’urgence une centaine d’hommes


Grandvilliers

Messages : 232
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Bretagne Crozon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  Pierre Rouanne le Dim 17 Oct 2010 - 18:09

Quelle est la solution utilisée en 44 sur les plages de Normandie : des rampes de descente à l'avant des barges.

Pierre
avatar
Pierre Rouanne

Messages : 4756
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Le Roc St André 56460

http://pagesperso-orange.fr/pierre.rouanne/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  pangolin le Dim 17 Oct 2010 - 20:24

Grandvilliers a écrit:Je voudrais revenir un instant sur ce problème du débarquement des soldats à partir des bateaux canonniers. Supposons que les embarcations arrivent à la plage, fargues en place et il n’y a guère de raison pour qu’elles ne le soient pas. Protection contre la mer lors de la traversée et contre d’éventuels tirs ennemis à l’arrivée.

Le haut des fargues est à plus de 1 mètre de hauteur (102 centimètres) et il va falloir l’enjamber. Pas très commode tout de même. Du haut de la fargue jusqu’au niveau de l’eau 160 centimètres. Du niveau de l’eau jusqu’au sol 130 centimètres, c’est ce que cale le bateau. La quille va donc toucher, l’embarcation avancera peut être encore un petit peu si c’est du sable, et le bateau s’immobiliser alors qu’il reste 1.30 mètre d’eau. Si je ne me trompe pas dans mes calculs, les soldats vont donc faire un saut de 2.90 mètres (1.60+1.30) en atterrissant dans 1.30 mètre d’eau avec fusil, barda etc…. Je ne parle que de l’avant, ce sera encore pire vers l’arrière si la pente de la plage est autrement que presque plate. Largement de quoi tremper tout leur matériel, munitions comprises. Les rances de débarquement de l’avant permettent d’éliminer une grande partie du problème. Elles évitent d’avoir à sauter et leur longueur permet de débarquer sans trop se mouiller. Elles sont relativement larges (1 mètre) pour que deux hommes puissent débarquer à la fois. Problème à résoudre : combien faut il de temps pour débarquer dans l’urgence une centaine d’hommes

Réponse : Moins de deux minutes
En 44 à Arromanches les hommes du 4e commando débarquaient un derrière l'autre sur deux passerelles ils se suivaient a environ 1 m mais prennons 2 m auquel j' ajoute 0.5m pour l' homme lui meme cela nous donne deux rangs de 75 m à 80m de long les commandos courraient nous allons faire marcher nos fantassins et pas trop vite ils ne sont pas a l'aise 1m seconde soit 3.6 km heure faites le compte 10 seconde pour le premier les 10 seconde pour le dernier et 80 secondes pour la longueur du rang en mois de 100 secondes tout le monde patauge dans la soupe
avatar
pangolin

Messages : 53
Date d'inscription : 30/09/2010
Localisation : Gerpinnes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  a.piot le Dim 17 Oct 2010 - 20:48

il suvit de regarder sur google
avatar
a.piot

Messages : 2565
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : chatillon sur indre /oleron

https://sites.Google.com/site/voiliersanciens/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  Grandvilliers le Dim 17 Oct 2010 - 21:14

Si je vous suis bien, tout le mode est au sec en moins de 2 minutes?. Pas trop mal quand même je pense, et mieux que de manquer se noyer. Ce qui ne veut pas dire que je ne me trompe pas.
C'est à voir.

Grandvilliers

Messages : 232
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Bretagne Crozon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  Grandvilliers le Lun 18 Oct 2010 - 13:27

Pour Bernard Huc,

Les éléments suivants sont ils suffisants pour faire une simulation ? Sachant que du haut de la lisse où s’appuie l’aviron jusqu’à la flottaison il y a 1.44 mètre, que les avirons mesurent 20 pieds (6.48 mètres) et 22 pieds (7.132 mètres) répartis par moitié et que la taille moyenne d’un homme de l’époque révolutionnaire est de 1.70 mètre et donc, qu’en position de nager, ses bras seront à peu près à 1 mètre du pont ? Les avirons les plus longs sont probablement réservés aux nageurs de l’arrière, placés un peu plus haut. Merci.

Grandvilliers

Messages : 232
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Bretagne Crozon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  WDocquois le Mar 19 Oct 2010 - 16:20

Bonjour Bernard

Vous trouverez ici ( http://www.fichier-pdf.fr/2010/10/19/commandements/ ) les commandements complets
concernant la nage sur les péniches, bâtiments de 3e espèce et donc quelque peu différents des bateaux
canonniers. Ces embarcations ont pu être équipées de 36 à 40 avirons.

Source :
CORRESPONDANCE DE NAPOLEON 1ER – AN XII ( 1803 )
7186 – Au Général SOULT.
Saint Cloud, 18 vendémiaire an XII ( 11 octobre 1803 )
7187 – Annexe à la pièce 7186
INSTRUCTIONS POUR LES EQUIPAGES DES PENICHES
" Commandements"


Eugène
avatar
WDocquois

Messages : 1090
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Plaine de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  WDocquois le Mar 19 Oct 2010 - 17:40

C'est le devis de Forfait de BC de 60 pieds du 7 Prairial an 11 , qui précise que le nombre d'avirons est de 52, de 20 pieds pour moitié et de 22 pieds de longueur pour l’autre moitié. CQFD

Concernant l'assise des troupes en cale on parle, dans ce même devis, de bancs :
" Bancs dans la cale contre les écoutilles et contre le bord pour asseoir des soldats tout le long de la cale. Ces bancs seront très solides ".
avatar
WDocquois

Messages : 1090
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Plaine de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  Grandvilliers le Mar 19 Oct 2010 - 20:14

Eugène Quillenbois a écrit:C'est le devis de Forfait de BC de 60 pieds du 7 Prairial an 11 , qui précise que le nombre d'avirons est de 52, de 20 pieds pour moitié et de 22 pieds de longueur pour l’autre moitié. CQFD

Un peu comme sur les navires plus importants, il faut, disons une drome, du rechange en d’autres termes diront les marins toujours certains de manquer, toujours prudents.. Un aviron peut céder, peut surtout passer à l’eau, manié qu’il est par des mains peu expertes. Et quand bien même on embarquerait plus d’avirons encore, les plans montrent ‘’ne varietur’’ 14 tolets de chaque bord. Comment armer 52 avirons sur 28 tolets. Là est la question. Elle est cruciale.

Grandvilliers

Messages : 232
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Bretagne Crozon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  WDocquois le Mar 19 Oct 2010 - 20:35

Grandvilliers a écrit:
Pour Bernard Huc que je remercie encore pour sa proposition, les bateaux canonniers embarquent en tout 52 avirons, moitié de 22 pieds de long et moitié de 20 pieds. Je donnerais d’autres détails plus tard mais je manque cruellement de temps en ce moment

Je ne faisais que rapporter ces propos et d'en mentionner la source. Je laisse les interprétations et analyses aux experts ..

Grandvilliers a écrit:
Comment armer 52 avirons sur 28 tolets La est la question. Elle est cruciale

Shocked ils se servent du rab' pour se faire des échasses au débarquement parbleu ! ..


Dernière édition par Eugène Quillenbois le Mar 19 Oct 2010 - 21:21, édité 2 fois
avatar
WDocquois

Messages : 1090
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Plaine de France

Revenir en haut Aller en bas

Tout le monde à la nage !

Message  WDocquois le Mar 19 Oct 2010 - 21:10

D'autre écrits du premier Consul à propos de la nage

Au général NEY ( 19 ventôse an XII ) :

" ( ... ) Faites exercer à la nage, sur des péniches et même sur des bateaux canonniers, votre division. Votre division de trente six bateaux canonniers sera bientôt complète. Vous avez dans la baie un bel espace. Faites-moi connaitre combien un bateau canonnier et une péniche peuvent parcourir d'espace dans une demi-heure, à la rame, sans voile et au moment du flot ( ... ) "

Au contre amiral DECRES ( 8 floréal an XII ) :

" Je désire que vous donniez l'ordre que toute la flottille de corvettes de pêche armées en guerre, qui est à Dunkerque, soit sur le champs armée d'avirons, si elle ne l'est pas. Comme je crois que ces bateaux de la même longueur que les bateaux canonniers, ils doivent en porter le même nombre. Donnez ordre que toute la flottille de transport soit armée d'avirons; dans tous les cas il y aura de monde à bord, et dès lors il y aura des forces pour nager. Qu'avec la plus grande activité on travaille à cette installation. Bateaux canonniers, prames, péniches, bateaux de Terre-Neuve, de transport, tout doit être armé de rames autant que possible et s'en servir. Donnez le même ordre pour la flottille batave qui est à Ostende; tout doit aller à la rame ( .. ) "

On peut penser que la Marine Française n'ait point connu, dans toute son histoire, autant de nageurs dans ses rangs que pendant cette préparation d'invasion ..
Fantassins peu coutumiers à la base aux choses de la mer mais pourtant, pour nombre d'entre eux, sûrement aguerris à la nage au bout de quelques mois d'entrainements "intensifs" ..



avatar
WDocquois

Messages : 1090
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Plaine de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  Grandvilliers le Mar 19 Oct 2010 - 21:29

Donc, tout le mode doit s'entrrainer si je saisis bien et pas seulement la moitié des équipages.

Grandvilliers

Messages : 232
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Bretagne Crozon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  WDocquois le Mar 19 Oct 2010 - 22:03

Grandvilliers a écrit:Donc, tout le mode doit s'entrrainer si je saisis bien et pas seulement la moitié des équipages.

Les fantassins "embarquables" n'étaient pas à quai ou sur les embarcations en permanence, ou même forcément dédiés à une embarcation en particulier et d'autre part, et surtout, les tâches incombant à ces troupes dans le Camp de Boulogne étaient nombreuses et diverses. Il n'y a qu'a lire les écrits de Desbrière, Bottet, Thiers ( par exemple ) ainsi que les nombreux Ordres du jour pour se rendre compte du chantier pharaonique que représentait ne serait-ce que le port de Boulogne et ses voisins, sans compter les autres ports bataves .. Les troupes ont été quotidiennement sollicitées, à forciori dans un contexte où les retards étaient multiples et les ordres et pressions du Premier Consul incessants ..
Pour ces raisons, un certain pourcentage ( sans doute important ) de ces hommes pouvait avoir eu la formation nécessaire et suffisante pour nager efficacement sur un bateau canonnier lors de l'invasion mais je ne pense pas la totalité des équipages pour chaque BC de 100 hommes et autres bateaux d'invasion. On ne peut pas être au four et au moulin ..

Donc tout le monde ne doit pas s'entRainer, mais sûrement le plus possible ..
avatar
WDocquois

Messages : 1090
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Plaine de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  Bernard HUC le Mar 19 Oct 2010 - 23:37

Bonsoir Pierre et Eugène et les autres aussi, bien sur

Vos interventions, souvent me ravissent mais venons-en au sujet des nageurs.

Le pdf "commandements" d'Eugène est des plus instructif et les cotes données par Pierre pourraient suffire à produire 'une animation simplifiée de nos nageurs.
Mais , avec ces données il faudrait que je déduise la hauteur du banc car il est écrit qu'ils sont assis contrairement à ce qui a été dit plus haut.
Ce serait bien que GD donne son opinion sur ce sujet car on y retrouve des similitudes avec ses galériens qui m'ont fait tant galérer.

Bon, l'heure est tardive et j'ai peut-être sauté un épisode.

Je tacherais de vous proposer quelque chose de plus concret plus tard comme je l'avais fait pour le projet de la galère de Versailles :


Merci de vos informations

Bernard


_______________________________________________
Tout a une fin, sauf la banane qui en a deux.
avatar
Bernard HUC
Modérateur

Messages : 670
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Cagnes sur mer près de Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  WDocquois le Mer 20 Oct 2010 - 6:01

Bernard HUC a écrit:
Mais , avec ces données il faudrait que je déduise la hauteur du banc car il est écrit qu'ils sont assis contrairement à ce qui a été dit plus haut.

Bonjour Bernard

C'est la raison pour laquelle je précisais qu'il s'agissait de commandements sur un bateau de 3e espèce, une péniche donc.
Pour le bateau canonnier ( bateau de 2e espèce ), il est certain que celle ci se pratiquait debout ( voir différents écrits plus haut )
J'avais retenu que le travail des jambes était tout aussi important que celui des bras sur la galère, en serait-il différemment pour une nage debout ?? scratch
avatar
WDocquois

Messages : 1090
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Plaine de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  Grandvilliers le Mer 20 Oct 2010 - 8:07

Eugène Quillenbois a écrit:
Il n'y a qu'a lire les écrits de Desbrière, Bottet, Thiers ( par exemple )

Plus rapide et plus sur, autant lire directement la correspondance de Napoleon, 46.000 lettrres tout de même. Rien ne vaut les documents primaires. A Un raisonnement ne fait pas une preuve

Grandvilliers

Messages : 232
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Bretagne Crozon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  Grandvilliers le Mer 20 Oct 2010 - 8:14

Bernard HUC a écrit:
Mais , avec ces données il faudrait que je déduise la hauteur du banc car il est écrit qu'ils sont assis contrairement à ce qui a été dit plus haut.
Ce serait bien que GD donne son opinion sur ce sujet car on y retrouve des similitudes avec ses galériens qui m'ont fait tant galérer.

Le devis du 60 pieds, tres succint ne dit que ceci :
Bancs dans la cale contre les écoutilles et contre le bord pour asseoir des soldats dans tout le long de la cale, ces bancs seront très solides.
Je confirme que les hommes doivent nager debout

Grandvilliers

Messages : 232
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Bretagne Crozon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  G. Delacroix le Mer 20 Oct 2010 - 8:49

Bernard HUC a écrit:
...
Ce serait bien que GD donne son opinion sur ce sujet car on y retrouve des similitudes avec ses galériens qui m'ont fait tant galérer.
...
J'ignore comment nagent les rameurs sur les bateaux canonniers mais d'après le texte qui est proposé et qui concerne les péniches, il est évident que les rameurs de ces dernières nagent assis sur le banc, les pieds sur la traverse.
Ce type d'embarcation ne comporterait pas de pont (ce qui expliquerait la présence de bancs) puisqu' "ils descendent en arrière de ce banc dans le fond de la péniche".
Pour les bateaux canonniers, qui comportent un pont, il semble qu'il n'y ait pas de bancs sur les dessins des coupes, de plus, ils encombreraient le peu d'espace disponible de ce pont. Les hauteurs annoncées plaident pour une nage debout.
La nage des galères est différente en ce sens que les hommes ne peuvent pas plier les bras pour raison de place, 5 hommes sur un banc de 2,20 m ne peuvent agir avec les bras et doivent donc utiliser leurs jambes pour fournir l'effort.

_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
avatar
G. Delacroix
Admin

Messages : 6554
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  Grandvilliers le Mer 20 Oct 2010 - 9:41

Le maniement des données historiques est toujours délicat et demande une certaine habitude. Qu’on ait lu ou non les quelques 46.000 lettres dictées par Bonaparte durant cette première partie de sa vie, qu’on les ait comparées ou non avec les ordres du jour, (proposés partiellement comme c’est le cas plus haut) n’apporte pas a priori de réponse évidente sur les conclusions à en tirer. Je l’ai déjà dit et je le répète, ce n’est pas parce que Bonaparte donne un ordre qu’il est forcément exécuté le lendemain.

Quand on constate qu’il répète les même ordres durant des mois et des mois, on ne peut qu’en déduire que ses instructions ne sont pas suivies. Quand on le voit répéter en 1805 alors qu’il est à quelques jours de lever le camp de Boulogne, qu’il faut entrainer à la nage les hommes embarqués, on est bien obligé d’en conclure que l’entrainement qu’il ordonne ne se fait pas ou se fait peu.

Une remarque en passant. Contrairement à ce qui est dit par mon honorable contradicteur, tous les hommes embarqués sur les bateaux canonniers font partie de régiment précis affectés à des bateaux précis. Et pour l’anecdote, il n’est mentionné nulle part la présence de régiments de bergers landais juchés sur avirons-échasses.

Grandvilliers

Messages : 232
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Bretagne Crozon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  WDocquois le Mer 20 Oct 2010 - 17:04

G. Delacroix a écrit:
Bernard HUC a écrit:
...
Ce serait bien que GD donne son opinion sur ce sujet car on y retrouve des similitudes avec ses galériens qui m'ont fait tant galérer.
...
J'ignore comment nagent les rameurs sur les bateaux canonniers mais d'après le texte qui est proposé et qui concerne les péniches, il est évident que les rameurs de ces dernières nagent assis sur le banc, les pieds sur la traverse.
Ce type d'embarcation ne comporterait pas de pont (ce qui expliquerait la présence de bancs) puisqu' "ils descendent en arrière de ce banc dans le fond de la péniche".
Pour les bateaux canonniers, qui comportent un pont, il semble qu'il n'y ait pas de bancs sur les dessins des coupes, de plus, ils encombreraient le peu d'espace disponible de ce pont. Les hauteurs annoncées plaident pour une nage debout.
La nage des galères est différente en ce sens que les hommes ne peuvent pas plier les bras pour raison de place, 5 hommes sur un banc de 2,20 m ne peuvent agir avec les bras et doivent donc utiliser leurs jambes pour fournir l'effort.

Bonjour Gérard,

Il a été écrit plus haut ( je cite ) :

" Les nageurs doivent être debout. Ceux de tribord, le pied droit en avant perpendiculairement sous la poignée de l'aviron, et le gauche pour lui servir de point d'appui, à 18 pouces en arrière, s'effaçant le corps de manière que chacun d'eux aperçoive la pelle de son aviron, en observant celui du nageur qui est immédiatement devant lui, afin d'en bien suivre le mouvement avec le sien. Ceux de bâbord auront le pied gauche en avant, et suivront, du reste, ce qui est indiqué ci-dessus. Pour cela, le nageur qui tient la poignée, appuiera dessus, comme sur un levier, et celui du côté appuiera fortement les deux mains sur le manche, en se tenant carrément en face de la chambre "

S'agit-il de la nage effectuée sur les bateaux canonniers ? Par ailleurs, la dernière phrase figure texto dans les commandements des péniches dont j'ai fourni le texte plus haut .. ?? scratch
avatar
WDocquois

Messages : 1090
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Plaine de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  WDocquois le Jeu 21 Oct 2010 - 6:01

Voici ce qu'on peut lire dans certains écrits scientifiques ( 1861 )
voir source ci-après

" Chaque homme, placé debout, la face en dehors, agit sur son aviron, incliné à 30° environ de la verlicale, et que je suppose d'abord écarté du navire, en en poussant la poignée vers le dehors, après avoir convenablement présenté la pelle, qui est ainsi ramenée vers le navire. Lorsque ce mouvement est terminé, le rameur tourne son aviron pour présenter la face supérieure de la pelle obliquement vers le dehors , et la ramène presque sans effort, en tirant à lui la poignée, au point convenable pour recommencer à agir. Il est à remarquer que si le rameur abandonnait son aviron, après avoir donné à la pelle l'inclinaison voulue, celle-ci s'écarterait d'elle-même du navire par l'impulsion de l'eau, qui la prend en dessous et obliquement à sa surface, alors que le navire marche. Ce mode de nage est donc on ne peut plus naturel, et de plus peu sujet à être contrarié par une mer même assez forte, surtout lorsque l'on marche debout au vent. Le rameur debout agit en poussant, parce qu'il a ainsi plus de force que lorsqu'il attire l'aviron à lui. C'est le contraire qui est vrai quand le rameur est assis "


source :
http://books.google.fr/books?id=Oa4AAAAAYAAJ&pg=PA591&dq=la+pelle+de+son+aviron&hl=fr&ei=57i_TPDkKM_oOdj_-Dg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=4&ved=0CD8Q6AEwAw#v=onepage&q=la%20pelle%20de%20son%20aviron&f=false )
avatar
WDocquois

Messages : 1090
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Plaine de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  Grandvilliers le Jeu 21 Oct 2010 - 9:38

Citons un peu ce texte plutôt que d'en prendre ce qui nous arrange:

''Robert Hooke savant anglais ….. a écrit sur le sujet un discours de peu d’étendue. D’après Hooke, le rameur se serait servi de son aviron sans le sortir de l’eau, non pas en le faisant agir d’avant en arrière puis en le ramenant en avant au dessus de l’eau comme on le fait ordinairement, mais en le faisant osciller autour de son point d’appui sur le navire, dans un plan vertical perpendiculaire à la quille ………………… à peu près comme la godille……….. Hooke donne une disposition peu claire de ces rameurs etc etc. Je cite toujours : La manière dont Hooke comprend le maniement des avirons fait naitre de suite une objection grave……………''
Je vous laisse le plaisir de découvrir la suite ; …… Il y est question entre autres de galeries situées en dehors du bateau

Laissons là Hooke et ses fumeuses théories et tenons nous en aux documents de l’époque. La caricature, déjà citée, est on ne peut plus claire, les nageurs tirent sur l’aviron. Autre document déjà cité, les nageurs sont tournés face à la chambre (arrière du bateau). S’ils nagent en poussant, ils s’en vont vers l’Angleterre en marche arrière, ce qui tendrait à démontrer un dramatique manque d’enthousiasme pour la campagne à venir.


Grandvilliers

Messages : 232
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Bretagne Crozon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Canonnier de 2ème espèce

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum