La bataille de Lépante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La bataille de Lépante

Message  ange le Mar 29 Mar 2011 - 17:32

Bonsoir, messieurs,

Dernièrement, il m'a été posé une question relative à la bataille de Lépante qui a eu lieu le 07 octobre 1571, à savoir :
"Que sont devenus les 39 étendards pris aux turcs, ce jour là et quels étaient les types de bâtiments qui se sont affrontés?"
Au plaisir de vous lire, en vous remerciant pour ces renseignements.
Bien cordialement
Jacques

ps : peut-être que ce fait d'armes a déjà été traité sur ce forum? si cela était, veuillez oblitérer ma question.
avatar
ange

Messages : 753
Date d'inscription : 28/05/2010
Localisation : bordeaux

http://perso.numericable.fr/artmelioration/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bataille de Lépante

Message  rabitsky le Mar 29 Mar 2011 - 20:14

Bonjour
Je crois que les navires participants étaient exclusivement des galères (plus de 500 en tout).
Pour les étendards ottomans, je ne sais pas.

Philippe
avatar
rabitsky

Messages : 227
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : CESSIEU (38)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bataille de Lépante

Message  Pierre Rouanne le Mar 29 Mar 2011 - 22:12

Cervantes a participé à la bataille de Lépante, je crois qu'il y a perdu un bras.

Pierre
avatar
Pierre Rouanne

Messages : 4775
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Le Roc St André 56460

http://pagesperso-orange.fr/pierre.rouanne/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bataille de Lépante

Message  ange le Mar 29 Mar 2011 - 22:41

Bonsoir, Messieurs

Je vous remercie pour votre participation
500 galères, cela a du être une bataille sanglante avec sans doute des milliers de morts!
Serait-ce à l'origine de cette bataille que Cervantés a permis à Jacques Brel d'écrire "l'homme de la Mancha"?
Bonne soirée
Jacques
avatar
ange

Messages : 753
Date d'inscription : 28/05/2010
Localisation : bordeaux

http://perso.numericable.fr/artmelioration/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bataille de Lépante

Message  Carrick le Mar 29 Mar 2011 - 22:57



Bonjour

Pour les étendards, si je me souviens bien, ils furent distribués entre Espagne, Venise et Malte. J'en ai vu deux à La Valette, dans le palais du Commandeur.

Il n'y avait pas que des galères à Lépante.
Il ne faut pas oublier les galiotes de toutes tailles et les transports, et surtout les six galéasses qui, en avant du front de 4000m des Chrétiens, défonçèrent le front de 5000m des Ottomans, permettant aux Chrétiens d'emporter la bataille totale, car les Turcs, bien plus amarinés et rapides à former des points d'attaque, l'aurait probablement emporté si ce front disloqué n'avait pas perdu son homogénéité.

Bilan. Faut pas mollir, on compte par mille!
Sur 88.000 hommes 30.000 Ottomans occis, 8.000 prisonniers, 12.000 esclaves chrétiens délivrés. 190 galères, des galiotes et des fustes en nombre, gagnées.
Sur 84.400 hommes 7.650 sont morts et 7.784 blessés, chez les Chrétiens. Vous remarquerez qu'ici on fait le détail !

Brel n'a pas écrit "l'Homme du Manchot" mais celui de la province de la Mancha. Shocked
avatar
Carrick

Messages : 3240
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Plougastel

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bataille de Lépante

Message  ange le Mar 29 Mar 2011 - 23:03

Bonsoir, Carrick,

Je vous remercie pour ce résumé des combats, digne d'un envoyé spécial sur le front (ce n'est pas narquois, mais un compliment!)
N'y avait-il pas des brûlots, en plus de ces bâtiments ?
Je vais poursuivre mes investigations dans les "Neptunia"
Bonne fin de soirée
Jacques
avatar
ange

Messages : 753
Date d'inscription : 28/05/2010
Localisation : bordeaux

http://perso.numericable.fr/artmelioration/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bataille de Lépante

Message  Carrick le Mar 29 Mar 2011 - 23:20

Bonjour

Je n'ai jamais lu d'histoire de brûlots dans cette affaire. Est-ce que celà existait sous la forme connue aux XVII/XVIIIème ? Le feu grégeois, oui, mais, tout comme le brûlot, inutilisable dans un tel embrouillamini de coques où le feu aurait autant nui à sa propre flotte qu'à celle de l'ennemi, et peut-être plus suivant les courants de vent. Ne pas oublier qu'on est dans un golfe, sous l'île de Céphalonie. vents incontrôlables et sûrement tournants suivant l'heure de la journée.

Les briqueurs de côtes grecques pourront nous en dire plus sur ce coin étonnant qui a quand même vu les batailles, toutes capitales pour l'Occident, d'Actium, entre Antoine et Cléopâtre, de Prévésa et la domination turque sur la Méditerranée, puis Lépante, où ils la perdent !

avatar
Carrick

Messages : 3240
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Plougastel

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bataille de Lépante

Message  miguel66 le Mer 30 Mar 2011 - 0:35

Pour les drapeau Turcs je ne sais pas mais une de leurs voiles et devenu un étendard pour l'amirale des galères espagnoles, la preuve en images:



Musée de la Marine Madrid.

miguel66

Messages : 43
Date d'inscription : 11/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bataille de Lépante

Message  miguel66 le Mer 30 Mar 2011 - 0:42

D'ailleurs il existe Deux reconstitution des galère catholique en grandeur nature une au musée de la marine de Barcelona et une autre au musée de la marine de Génova, elles sont toutes deux très impressionnantes, je vais voir si je retrouve des photos pour vous les poster si ca vous intéresses. Pour ce qui est de Miguel de Cervantes je ne sais pas si il y a perdu un bras mais je suis sure qu'il y a perdu la liberté, pendant 10 ans si mes souvenir sont bon.

miguel66

Messages : 43
Date d'inscription : 11/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bataille de Lépante

Message  Carrick le Mer 30 Mar 2011 - 10:16

Bonjour

J'ai omis Rome comme destinataire du plus gros contingent de bannières récupérées à Lépante. Normal, en effet, Le Pape était le grand assembleur des forces de la Ligue réunies contre les Ottomans. Je crois que ces oriflammes ont été exposés à St Pierre, du moins pendant un moment.

Seda adamascada, c'est pas de la soie damassée, Miguel? Une voile en soie sur une galère ??? Le texte dit bien que le tissu de doublage est une voile de Lépante, mais pas la peinture de l'enseigne.

Quant à Miguel Cervantes, malade et fiévreux, il fut blessé par deux fois, et dit-il "perdit le mouvement de la main gauche pour la gloire de la droite." Contraints par les Barbaresques, formant le dernier carré de défense, autour du fougon et du caïque, de la galère de sa Sainteté "la Marchesa" au capitaine Giovanni de Machado, dont Cervantes était l'officier secrétaire et écrivain du bord, celui-ci et sa dizaine d'hommes vont succomber et seront envoyés en esclavage à Istamboul pendant cinq ans. (Doc. P.Chack)
avatar
Carrick

Messages : 3240
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Plougastel

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bataille de Lépante

Message  matiz le Mer 30 Mar 2011 - 11:10

Au cours du XXe siècle, les reliques de la bataille de Lépante, en possession de l'Etat pontifical, ont été retournè aux Turcs, les reliques sont dispersées dans toute l'Italie, dans le musée de La Spezia, mais surtout au Musée de Lépante, chez Piacenza, y compris à Pise, au palais du Vasari, il ya quelque chose, à Venise, à la Chambre de commerce, est conservé le drapeau de l'amiral de la flotte vénitienne à Lépante, le bannière de Lépante, est stocké à Gaeta, dans le musée diocésain

http://www.associazionepiacenzamusei.it/pdf/27-art_03.pdf

http://strisceblu.altervista.org/foto_stendardo_1.htm
Questo è a Pisa:
http://www.sullacrestadellonda.it/musei/pisa.htm

le modèle de la galee a etè construi par Lorenzo Collecchi, et Giuseppe Brogi Tiz
avatar
matiz

Messages : 2049
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Pisa

http://www.modarsenaval.com/Vascello%20da%2074%20cannini-%20Tizi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bataille de Lépante

Message  miguel66 le Mer 30 Mar 2011 - 12:02

Oui c'est juste le doublage de l'étendard qui et en voiles Turcs, la traduction : Soie damassé avec des figures peintes a l'huile sur lin, par Fransisco Meneses. le tout est monté sur une voile de galère prise aux Turcs à Lepante 1571.

miguel66

Messages : 43
Date d'inscription : 11/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bataille de Lépante

Message  matiz le Mer 30 Mar 2011 - 12:12

Je pense peinte par Girolamo Siciolante da Sermoneta, la traduction integrale de la page:

"Dans le cadre de 1571, naviguè de Gaeta de la flotte chrétienne sous le commandement de Marc-Antoine Colonna, pour répondre aux vaisseaux turcs qui se généralisent dans la Méditerranée, ont attaqué et pillé les côtes de la péninsule italienne. C'est le cardinal Caetani qui a fait le peintre à peindre la confiance de sa famille, par Jérôme Siciolante Sermoneta, une norme qui serait d'encourager les chrétiens et instiller la peur chez les ennemis. Il a été béni par le pape Pie V et livrés à Marcantonio Colonna qui se sont réunis à la flotte de Gaeta pape avant de rejoindre la Place d'Espagne à Messine.
Le drapeau a été une norme flamme rouge bordé d'or, dans laquelle la scène sacrée du Christ crucifié Jésus S. Peter S. Paul et les mots "dans hoc signo vinces" (peint des deux côtés, bien sûr) est apparue près de l'arbre, une fois hissé, tandis que le drapeau est allé dans des couleurs unies pour environ huit mètres.
Il a été issatosull'albero arrière du navire de Don Juan d'Autriche, commandant de la Christian pendentif de la mer presque le clapotis des vagues. L'aspect original est connu par un certain nombre de peintures et de fresques, dans lequel les artistes ont utilisé des descriptions de témoins oculaires Elle.

L'amiral Christian standard a été donné en garde à vue perpétuelle de l'évêque de Gaète Lunelli par Peter Marcantonio Colonna, et pas seulement de retour en Italie, la dévotion à Notre-Dame et St Erasmo patron des marins.

On ne sait pas comment la norme serait maintenu, mais il est probable que, compte tenu de sa taille, a été plié et enfermé dans une cage de verre, ou, comme d'autres croient dans un placard avec portes vitrées. En 1779, Mgr Charles Pergame lui avait coupé pour ne garder que les chiffres sacrés et, étrangement, il propose l'inscription ci-dessous les chiffres; après 1788 a été maintenu dans la niche centrale de la paroi de fond du sanctuaire, ce qui rend visible d'un seul côté."

miguel66 a écrit:Oui c'est juste le doublage de l'étendard qui et en voiles Turcs, la traduction : Soie damassé avec des figures peintes a l'huile sur lin, par Fransisco Meneses. le tout est monté sur une voile de galère prise aux Turcs à Lepante 1571.
avatar
matiz

Messages : 2049
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Pisa

http://www.modarsenaval.com/Vascello%20da%2074%20cannini-%20Tizi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bataille de Lépante

Message  miguel66 le Mer 30 Mar 2011 - 12:21

Matiz l'étendard de ma photo date de 1670, il a juste été réalisé avec pour doublage de la toile de voile de galère Trucs prise a Lepante. Smile

miguel66

Messages : 43
Date d'inscription : 11/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bataille de Lépante

Message  matiz le Mer 30 Mar 2011 - 12:49

Miguel66, si votre message est après le mien, je pense que vous parlez de ce que j'ai écrit, pas d'un message déjà posté précédemment
avatar
matiz

Messages : 2049
Date d'inscription : 23/06/2010
Localisation : Pisa

http://www.modarsenaval.com/Vascello%20da%2074%20cannini-%20Tizi

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bataille de Lépante

Message  ange le Mer 30 Mar 2011 - 18:13

Bonsoir, Messieurs,

Je suis comblé par vos informations et interloqué par vos recherches . Je vous en remercie.
Toutes photos m'intéressent pour compléter ce dossier
Je vous souhaite de passer une très bonne fin de soirée
Très cordialement à tous les Enquêteurs
Jacques
avatar
ange

Messages : 753
Date d'inscription : 28/05/2010
Localisation : bordeaux

http://perso.numericable.fr/artmelioration/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La bataille de Lépante

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum