Marine et Modélisme d'Arsenal
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur Nike React Infinity Run Flyknit 2
95.97 € 159.99 €
Voir le deal

caronade de 36 - 1804

+21
amure
hlt34
cornic
péji
Alain Fosse (†)
B_RIMLINGER
Albatros
koz bag
Pierre Rouanne
philoxera (†)
Guppy88
hrv1
a.piot
Bern
Neko
Bernard HUC
Michel Saunier
G. Delacroix
Pierre Blanc
gérard 2
Francis Jonet
25 participants

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  a.piot Dim 2 Nov - 20:43

Tu ne travailles donc qu'avec des outils de forme ? caronade de 36 - 1804 - Page 2 743347
Bonjour

a.piot

Messages : 3476
Date d'inscription : 24/05/2010

https://sites.Google.com/site/voiliersanciens/home

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  gérard 2 Dim 2 Nov - 21:30

Bonjour,
tiens Francis, j'ai ressorti ça d'un tiroir. L'anneau de brague, associé au coin de mire, ont été découpés et brasés dans une rainure faite à la fraiseuse.

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Carona10

Gérard
gérard 2
gérard 2

Messages : 4593
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Saint Memmie 51470

http://www.chenivessemaquettes.fr

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  Francis Jonet Dim 2 Nov - 21:35

Content que cela serve.

Alain,
La première étape est exécutée avec un outil classique. Pour les autres, compte tenu de la faible dimension du tube, je ne me suis pas senti capable, avec mon tour, de travailler comme le fait notre copain Gérard(2) Chenivesse ; d'autant plus que je ne me voyait pas régler correctement les pentes. j'ai tenté le coup et j'ai eu la chance de ne pas [trop] louper le meulage de mes outils.
C'est la première fois que je fais ce genre de truc, j'ai eu du pot.

Mais c'est loin d'être terminé, pas certain que cela aille jusqu'à la réussite. Je vais faire mon possible.

_______________________________________________
Francis
Francis Jonet
Francis Jonet
Modérateur

Messages : 8093
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Moulin-Neuf - Ariège

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  Francis Jonet Dim 2 Nov - 21:38

Gérard,
Je n'ai pas pensé à cette solution, dommage.
Ça me semble plus pratique que mon truc. Je verrai, si je loupe mon coup...

_______________________________________________
Francis
Francis Jonet
Francis Jonet
Modérateur

Messages : 8093
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Moulin-Neuf - Ariège

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  a.piot Dim 2 Nov - 21:55

Merci Francis ,non je ne pense que c'est du pot ,mais de l'application !
Bonjour
a.piot
a.piot

Messages : 3476
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : chatillon sur indre /oleron

https://sites.Google.com/site/voiliersanciens/home

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  hrv1 Lun 3 Nov - 0:43

Salut,

Superbien Francis, pour un gars qui n'a jamais vu un tour ! Balèze !
Ce qui m'a surpris c'est le fait de n'utiliser que des outils de forme. Enfin c'est ton choix.

Blavo blavo

_______________________________________________
Faire des histoires plates avec des propos creux, c'est pas facile, donc c'est de l'art.  (JP Borer)
hrv1
hrv1
Admin

Messages : 1629
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : 3e planete

http://www.wasadream.com

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  a.piot Lun 3 Nov - 1:07

je pense que c'est plus facile pour quelqu’un qui ne connait pas bien le tour,bien que façonner les formes n'est pas facile non plus !
Bonjour
a.piot
a.piot

Messages : 3476
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : chatillon sur indre /oleron

https://sites.Google.com/site/voiliersanciens/home

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  Francis Jonet Lun 3 Nov - 1:13

hrv1 a écrit:Salut,

Superbien Francis, pour un gars qui n'a jamais vu un tour ! Balèze !
Ce qui m'a surpris c'est le fait de n'utiliser que des outils de  forme. Enfin c'est ton choix.

Blavo blavo

Pas bien compliqué mon ami, comme dit plus haut je n'aurai jamais su faire autrement.

J'oubliais, merci pour ton tour... Tu vois, il sert.

_______________________________________________
Francis
Francis Jonet
Francis Jonet
Modérateur

Messages : 8093
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Moulin-Neuf - Ariège

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  Pierre Blanc Lun 3 Nov - 2:27

Bonjour.
Le résultat est bon, mais alors comment fais-tu pour positionner longitudinalement chaque outil?
Pour utiliser le spoiler:
1 - Tu sélectionne avec la souris la partie du message que tu veux mettre sous spoiler (elle s'affiche en bleu).
2 - Dans la barre d'outil tu cliques sur l'icône correspondant à "spoiler", une sorte de rectangle bordé de vert avec en bas un triangle jaune contenant un point d'exclamation.
3 - Il apparaît une fenêtre qui propose de mettre un titre, tu cliques sur "insérer" et le tour est joué.
Pierre Blanc
Pierre Blanc

Messages : 3536
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Juvignac (34)

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  Francis Jonet Lun 3 Nov - 6:53

Compris, merci Pierre.

J'ai tout simplement fait une cale que je place entre l'outil et la partie centrale du porte-outil, à chaque changement les outils retrouvent le même angle.


Dernière édition par equinoxe91 le Lun 28 Sep - 0:20, édité 1 fois

_______________________________________________
Francis
Francis Jonet
Francis Jonet
Modérateur

Messages : 8093
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Moulin-Neuf - Ariège

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  Guppy88 Mar 4 Nov - 2:05

Video de tournage d'un canon avec un outil de forme constant ICI
Cela peut vous intereesser.
Guppy

Guppy88

Messages : 381
Date d'inscription : 25/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  gérard 2 Mar 4 Nov - 2:25

Bonjour,
ne révez pas, et comparez la puissance de vos tours avec celle du tour de ce Monsieur. Pour ma part, un barreau de 12 semble un peu la limite pour des outils de forme. Quand on voit la qualité des copeaux qu'il sort, on voit qu'il peut faire pire. Sinon, bien son porte-outil. Plus simple à tailler une plaquette en HSS que de faire comme moi, en taillant dans du 12x12.
Gérard
gérard 2
gérard 2

Messages : 4593
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Saint Memmie 51470

http://www.chenivessemaquettes.fr

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  a.piot Mar 4 Nov - 4:22

C'est étonnant de toi ?de ne pas prendre une plaquette ?Je pense ,que le bonhomme sait rattraper les jeux des verniers !!!
Bonjour
a.piot
a.piot

Messages : 3476
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : chatillon sur indre /oleron

https://sites.Google.com/site/voiliersanciens/home

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  gérard 2 Mar 4 Nov - 4:44

Pour pouvoir utiliser des plaquettes HSS (je ne parle pas des plaquettes toutes faites, mais du plat en HSS), il faut déjà le porte-outil, à faire et à faire traiter. Ensuite, plus qu'une question de limiter les jeux sur les verniers, c'est savoir affûter convenablement, en limitant l'angle de dépouille, ainsi que l'angle de coupe, à réduire au minimum. Trop de dépouille, l'outil peut engager(surtout s'il y a du jeu. pour éviter, on sert le lardon du transversal), et pas assez, ça talonne.
Bref, un outil ne se fait pas comme ça, et il faut de multiples essais.
Gérard
gérard 2
gérard 2

Messages : 4593
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Saint Memmie 51470

http://www.chenivessemaquettes.fr

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  Francis Jonet Mar 4 Nov - 7:00

Ouais ! il fait comme moi jocolor mais avec un seul outil Suspect

_______________________________________________
Francis
Francis Jonet
Francis Jonet
Modérateur

Messages : 8093
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Moulin-Neuf - Ariège

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  Francis Jonet Ven 7 Nov - 6:11

Question à Gérard (ou à celui qui sait) : quelle peut être la grosseur de la brague d'une caronade de 36 ? Je n'ai pas trouvé.

P.S. :
- calibre 36, on peut penser que ça brague est de même grosseur que celle d'un canon de ce calibre, l'anneau de brague le permettant ;
- si je ne me trompe, la charge de la caronade est moins puissante que celle du canon, la brague ne nécessite alors pas une telle grosseur ;
- une brague de grosseur égale à celle du canon de 24 est peut être suffisante ?


Dernière édition par equinoxe91 le Sam 8 Nov - 21:27, édité 1 fois

_______________________________________________
Francis
Francis Jonet
Francis Jonet
Modérateur

Messages : 8093
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Moulin-Neuf - Ariège

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  Francis Jonet Sam 8 Nov - 7:23

caronade de 36 - 1804 - Page 2 118f-210

_______________________________________________
Francis
Francis Jonet
Francis Jonet
Modérateur

Messages : 8093
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Moulin-Neuf - Ariège

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  philoxera (†) Sam 8 Nov - 7:42

Quand on pense que c'est au 72 eme , c'est bluffant.
Pour tes vis de réglage, as tu pensé à taxer ton occuliste? J'en avais récupéré de 1,24 mm
Philippe
philoxera (†)
philoxera (†)

Messages : 243
Date d'inscription : 04/08/2013
Localisation : clos du poirier 56

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  Pierre Blanc Sam 8 Nov - 9:21

Bonsoir.
Pourquoi tu veux les refaire, elles ne sont pas assez bien?
Pierre Blanc
Pierre Blanc

Messages : 3536
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Juvignac (34)

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  Francis Jonet Sam 8 Nov - 11:12

Pierre,
Pour le moment je n'ai que ce prototype !

Philippe,
Pour être à l'échelle il me faudrait des vis de 5 ou 6/10. Je laisse tomber, ce sera un fil de fer.

_______________________________________________
Francis
Francis Jonet
Francis Jonet
Modérateur

Messages : 8093
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Moulin-Neuf - Ariège

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  Pierre Rouanne Sam 8 Nov - 19:25

Ce n'est pas séreux un modèle fait avec du fil de fer, ou serais-tu devenu un nouveau Mac Gyver ?

Pierre
Pierre Rouanne
Pierre Rouanne

Messages : 5957
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Le Roc St André 56460

http://pagesperso-orange.fr/pierre.rouanne/

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  koz bag Sam 8 Nov - 20:55

equinoxe91 a écrit:Question à Gérard (ou à celui qui sait) : quel peut être la grosseur de la brague d'une caronade de 36 ? Je n'ai pas trouvé.

P.S. :
- calibre 36, on peut penser que ça brague est de même grosseur que celle d'un canon de ce calibre, l'anneau de brague le permettant ;
- si je ne me trompe, la charge de la caronade est moins puissante que celle du canon, la brague ne nécessite alors pas une telle grosseur ;
- une brague de grosseur égale à celle du canon de 24 est peut être suffisante ?

Bonjour Francis,

Il semble que nom , dans un état des poids des canons ,caronades , pierriers et espingoles avec leurs armements ,daté du 26 mai 1807 et signé par Lormanne chef du parc d'artillerie .

Il nous indique pour une caronade de 36 en fer la brague pèse 24 kilos et celle en bronze 9 kilos ,alors qu'une caronades en fer de 24 pèse 18 kilos et pour un canon de 36 elle est de 27 kilos .

Désolé je n'ai rien trouvé sur leur diamètre ,je t'envoie le document en M.P .
Tu n'as rien trouvé dans le catéchisme du matelot canonnier .

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Ro-inv10


K.B
koz bag
koz bag

Messages : 1122
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Maine et Loire

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  G. Delacroix Sam 8 Nov - 22:58

Désolé, j'avais complètement zappé cette question Embarassed

Alors, si ta caronade est à brague classique càd avec recul de la pièce (c'est ton cas), la brague doit être la même que celle d'un canon de 24 : 189 mm de circonférence (7 po) soit 60 mm de diamètre et 9,5 m de longueur.
Si la brague est fixe avec cosses mais c'est plus tardif : 243 mm de circonférence (9 po) donc 77 mm de diamètre et 5,75 m de longueur.

caronade de 36 - 1804 - Page 2 522816

_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
G. Delacroix
G. Delacroix
Admin

Messages : 9391
Date d'inscription : 20/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  Francis Jonet Sam 8 Nov - 23:36

Merci Gérard, j'installerai les caronades comme sur le modèle de 'l'Océan", avec les bragues qui traversent la muraille et font le tour du croissant.
C'est donc la première proposition : Ø dito les canons de 24.

P.S. : maintenant que suis certain de pouvoir faire correctement mes caronades , je vais entamer la modif des chaumards dans la muraille de la troisième batterie.

_______________________________________________
Francis
Francis Jonet
Francis Jonet
Modérateur

Messages : 8093
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Moulin-Neuf - Ariège

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  G. Delacroix Sam 8 Nov - 23:59

Attention car je viens de m'apercevoir que cette disposition avec croissant extérieur a été mise en place officiellement après l'instruction du 31 janvier 1811.
Dans ton cas, en 1804 (date un peu limite pour une caronade en fer de 36...), c'est un gréement de type canon.

Installation des caronades.
Les premières caronades dont on se soit servi dans la marine étaient en bronze ; elles se manœuvraient à brague courante; c'est-à-dire que, par l'effet du tir, la semelle qui les portait glissait sur le châssis jusqu'à ce que la brague en bornât le recul. Pour rentrer la pièce, si elle était revenue sur elle-même, ou si, par une cause quelconque , elle n'avait pas assez reculé, et pour la remettre en batterie, après qu'elle avait été chargée, on se servait de palans de côté, qu'on accrochait au derrière de la semelle et aux pitons à boucle de la muraille, ou au devant de la semelle et au derrière du châssis, suivant que la caronade devait être remise en batterie ou rentrée. La brague était amarrée à des chevilles à piton, traversant le bord, et placées de chaque côté du sabord. La même installation subsista, quand, le 1er nivôse an 13 (22 décembre 1804), on remplaça les caronades en bronze par des caronades en fer de 36 pour les vaisseaux et frégates. Mais, en 1806, il fut fait des épreuves sur un nouveau mode d'installation des caronades en fer; on avait trouvé à bord de plusieurs prises anglaises des caronades installées à brague fixe ; c'est-à-dire, sans recul, et l'on voulut reconnaître quels étaient les avantages et les inconvénients de ce système comparé à l'ancien. Il résulte des procès-verbaux des commissions chargées de ces épreuves, que la nouvelle installation présente les avantages suivants: 1° un feu plus vif du double au moins, économie de monde, moins d'embarras pour la manœuvre , puisque l’affut occupe moins d'espace sur le pont, augmentation de stabilité, économie de matières et main d'œuvre; 2° que l'ancienne installation conserve sur la nouvelle les avantages suivants : plus de facilité pour le chargeur, plus de saillie en dehors du bord , les bragues plus faciles à changer en cas d'événement. Dès la même année, plusieurs bâtiments, entre autres la frégate La Furieuse, furent armés de caronades installées suivant ce nouveau mode; cependant il fut fait des observations, non sur l'ensemble, mais sur les détails de ce système, qui nécessitèrent de nouvelles épreuves en 1808, et ce ne fut enfin que le 3 i janvier 1811 qu'il parut une instruction définitive sur la manière d'installer les caronades à brague fixe. Voici en quoi consiste cette installation :
Installation à brague fixe.
On passe le bout de la brague où il n'y a pas de cosse, dans le conduit de gauche, puis sur la gorge du taquet, de là dans le conduit de droite, dans l'anneau de droite de la semelle, dans l'anneau de brague de la caronade, dans l'anneau de gauche de la semelle, enfin, dans la cosse de l'autre bout. Pour la roidir, on fait tomber la culasse sur la semelle et on se sert de palans; on l'arrête ensuite par deux amarrages dont l'un en étrive, et l'autre a plat ; on a soin de les serrer avec la plus grande force, pour les empêcher de glisser. Il faut à peu près une demi heure pour installer cette brague. Par ce mode d'amarrage, on doit pouvoir pointer à 28 degrés
à gauche et seulement à 24 degrés à droite, parce que, dans ce dernier cas, l'affût est arrêté par l'amarrage de gauche. Comme cette manière de passer la brague nécessite une perte de temps qui pourrait être funeste dans un combat, on a une brague de rechange qui peut se passer en cinq minutes. On la fait d'abord bien roidir au cabestan, et on fait épisser une cosse de fer sur l'un de ses bouts. Pour l'installer , un laisse tomber la culasse sur la semelle, on passe le bout sans cosse, d'abord par le conduit de gauche, puis par celui de droite ; par l'anneau de droite de la semelle, par l'anneau de brague de la caronade, par l'anneau de gauche de la semelle ou roidit fortement ce premier tour, et on en passe un second, un troisième et un quatrième de la même manière, en roidissant à chaque tour; en dernier, on passe le bout dans la cosse on fait une demi-clef qui embrasse tous les garants, et que l'on fixe par un simple amarrage fait avec du fil à voile. La partie du filin qui porte dans la cosse et dans les anneaux de brague, doit être garnie d'un morceau de fourrure. On conçoit combien il est important que tous les tours soient également roidis, pour que l'effort se fasse également sentir sur tous.
Mais cette méthode, plus prompte que la précédente, avait encore, comme elle, l'inconvénient d'exposer le canonnier chargé de passer les tours de la brague sur le taquet et dans le conduit de droite; si une brague ainsi installée peut suffire pour un cas pressant, et pour une action de courte durée, elle ne résisterait pas a un tir un peu prolongé. D'ailleurs, la partie de la brague qui passe sur le taquet, étant sans cesse mouillée par l'eau de la mer, ne tarde pas à se pourrir, surtout à bord des petits bâtiments, il n'est donc pas étonnant qu'elle se rompe aux premiers efforts qu'elle a à soutenir; et si l'on remédie à cet inconvénient, en la changeant dès qu'on s'aperçoit qu'elle est altérée, on augmente les consommations, du reste limitée par les rechanges accordées. Ces considérations ayant paru, et avec raison, mériter une attention sérieuse, le ministre ordonna le 15 mars 1820, de rechercher le meilleur mode à suivre pour l'installation à brague fixe des caronades de 18 et 12.
Le port de Toulon proposa alors une installation absolument semblable à celle qui avait été déjà essayée au port de Brest, en 1811 et qui consiste à attacher les extrémités des bragues a des crampes en fer placées intérieurement. Ce mode présentait l'inconvénient que les bragues étaient plus sujettes à se couper, que quand elles sont passées en ceinture sur le taquet, motif qui l'avait fait rejeter en 1811.
Néanmoins le ministre ordonna le 28 août 1822 : Qu'à bord des corvettes , des bricks et des autres bâtiments qui n'ont pas plus d'élévation de batterie , il ne serait plus fait usage de bragues en ceinture.
Quand on voulut appliquer ce mode d'installation aux caronades de 24 l’on reconnut que l'inconvénient signalé ci-dessus présentait un grand obstacle à l'admission de ce système, mais aussi que les résultats défavorables qu'on avait obtenus ne tenaient qu'à la mauvaise manière dont on faisait l'amarrage, et après plusieurs essais, ou trouva un moyen satisfaisant.
Ce moyen consiste à supprimer les cosses, à garnir les crampes avec de la ligne d'amarrage, à couvrir le tout avec delà basane, à faire avec la brague une demi-clef sur chaque crampe, et un amarrage plat en arrière , avec une seule couché de ligne de quarantainier portant 18 fils de 1er brin, 4 tours de bridure, le plus près possible de la demi-clef.
Le ministre, en annonçant ces résultats, par sa dépêche du 11 novembre 1823, ordonna d'installer, à l'avenir, de cette manière, les caronades de 24.
Enfin, le 22 septembre 1825, le ministre décida que les caronades de 30 seraient, comme celles des calibres inférieurs, installées au moyen de crampes.

Grosse brague amarrée en dedans. Par suite d'un combat, est-il dit dans l'instruction de 1811, le seuillet d'un sabord peut se trouver tellement endommagé, qu'on ne puisse se servir des conduits pour faire passer une brague; ainsi il est utile de se ménager les moyens de l'installer en dedans. On emploie pour cela des pitons à organeau de même genre que ceux qui sont employés pour les bragues à canon de 24 et 18, et garnis entièrement de filin. Ils sont placés dans la fourrure de gouttière, au moins à 3 pouces au-dessous des conduits, et dans le milieu des allonges qui forment les côtés du seuillet. Ces pitons traversent le bord et sont assujettis extérieurement par une forte clavette qui pose sur une plaque de fer bien clouée; ils ne doivent pas être placés perpendiculairement au bord, mais un peu inclinés l'un vers l'autre, afin de diminuer l'effet du tir oblique, qui est toujours beaucoup plus considérable sur le côté où se trouve la plus petite partie de la brague.
Pour installer la brague, on en passe le bout sans cosse dans organeau de droite, puis dans la cosse de l'autre bout, pour faire dormant. Le premier bout se passe ensuite dans les anneaux et le trou de brague, et vient s'amarrer à l'organeau de gauche, par le moyen de deux amarrages en étrive et à plat, après qu'on l'a roidie au moyen de palans. Il faut près d'une demi-heure pour exécuter cette installation.

caronade de 36 - 1804 - Page 2 522816

_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
G. Delacroix
G. Delacroix
Admin

Messages : 9391
Date d'inscription : 20/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  philoxera (†) Dim 9 Nov - 0:51

Bonjour Chef
Zauriez vous pas queques schémas?
Philippe
philoxera (†)
philoxera (†)

Messages : 243
Date d'inscription : 04/08/2013
Localisation : clos du poirier 56

Revenir en haut Aller en bas

caronade de 36 - 1804 - Page 2 Empty Re: caronade de 36 - 1804

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum