Marine et Modélisme d'Arsenal
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Les arbres de Colbert

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Les arbres de Colbert - Page 2 Empty Re: Les arbres de Colbert

Message  jean pascal ducret Mar 13 Oct 2020 - 19:35

Bonjour Messieurs,
Vos échanges sont très intéressants et si je puis me permettre je vais y mettre mon grain de sel .
Pour ce qui est des courants telluriques , globalement ce sont des courants " électro- magnétiques", provenant tout simplement de la rotation de la Terre ; notre planète est une gigantesque dynamo avec un cœur de fer en fusion qui tourne dans le sens anti horaire alors que le reste de la planète tourne dans le sens horaire. Tous ces courants électromagnétiques doivent circuler de façon plus ou moins profonde et rencontrent parfois des obstacles, ces obstacles (roches chargées en molécules lourdes , uranium, radon, or et plus légères comme l'eau absorbant ou à l'inverse augmentant les effets de ces courants de particules. Il y a une certaine corrélation entre les points d'impact de foudre et ces courants telluriques ou plus exactement ces affleurements de courants telluriques ou champs magnétiques fugaces mimant alors les effets de pointe , bien connus par ailleurs, pour créer l'arc électrique puisque les nuages d'orage se comportent aussi comme des accélérateurs naturels de particules.
Comme tous les champs électromagnétiques , leur perception est totalement différente d'un individu à l'autre au même titre que l'odorat ( tout le monde n'est as nez chez Guerlain) ou l'ouïe ( tout le monde n'est oreille d'or dans un sous-marin). Il y a des gens qui ne les supportent physiquement pas et particulièrement lors d'une IRM ( dont le principe est de stimuler simultanément par des aimants puissants les particules élémentaires des atomes d’hydrogène de nos cellules, ce qui a pour effet d’orienter tous les atomes d’hydrogène dans la même direction. Une fois cette première étape accomplie, les atomes sont mis en résonance en leur faisant subir une excitation par un champ magnétique (radiofréquence). Selon les grands principes de la physique classique d'Einstein, à l’arrêt de la stimulation, les atomes restituent de l’énergie dont l’intensité est mesurée et analysée ; puisque tous les tissus ne contiennent pas la même quantité d’atomes d’hydrogène, le niveau d'énergie restitué diffèrera selon la composition tissulaire).
Certaines personnes disais-je ne supportant physiquement pas ces champs magnétiques doivent être anesthésiés pour subir cet examen.
Nos anciens connaissaient tout cela parfaitement bien , non pas au sens de la physique des particules, mais assurément pas le perception particulière de certains de leur congénères et les croyaient. Certains sensibles y ont laissé des plumes voire leur vie car le plus souvent ils étaient considérés comme sorcier . Selon certains spécialistes historiens des religions, cette Connaissance ( et bien évidemment beaucoup d'autres comme la médecine, la chimie , la thérapeutique , la philosophie etc...) serait à l'origine de la disparition quasi instantanée des druides ( au profit des blancs et noirs dit La Gazette, le pape des escargots cf infra).
On retrouve ces courants telluriques , tout au moins leurs interprétations , sur certains chapiteaux de vieilles églises dont les tailleurs de pierre, érudits , enseignés et éclairés de l'époque, y faisaient figurer leur perception. Certains textes révèlent cette existence et cette perception particulière en personnalisant ces courants sous le vocable de "vouivre".
Par ailleurs , Henri Vincenot en parle régulièrement , ou plutôt décrit tout cela dans ses nombreux ouvrages dont le "pape des escargots " ou "la bilbaude" et encore plus dans "les étoiles de Compostelle".
Toutes ces explications physiques ne retirent en rien la crédibilité que j'ai toujours accordée aux sourciers, aux perceptions de malaise ou de bien-être dans des lieux particuliers que j'ai moi-même ressentis au cours de mes nombreuses pérégrinations.
Quant à toi Michel, cette absence de douleur lors de cet accident , peut éventuellement s'expliquer par ce qu'on appelle une "sidération de la moelle" (épinière). La douleur est une perception "centrale" c'est à dire que le stimulus ( le choc et les atteintes neuro locales appelant une réponse immédiate) est perçu par un récepteur logé dans une partie du corps, l'influx nerveux se propage sur les fibres afférentes vers la moelle épinière ou monter vers le tronc cérébral .La propagation de cet influx nerveux se fait par un courant de particules chargées électriquement, qui au niveau des jonctions entre les neurones ( synapses) déclenche une sécrétion de neurotransmetteurs. En l'absence de cette sécrétion ou en cas de "sidération" il n'y a plus assez de neurotransmetteur pour la transmission des particules chargées vers le système nerveux central qui lui ne peut percevoir le message . Il n'y aura pas de réponse afférente (sous la forme d'un second influx nerveux ) qui part vers l'organe effecteur (muscle par exemple) ou vers les centres moteurs, supérieurs ou inférieurs ou vers les "centres d'analyse" du traumatisme .
Cette boucle que j'ai essayé de décrire constitue l'« arc réflexe ». Un arc réflexe n'est jamais modifiable par la volonté de l'individu : c'est la « loi du tout ou rien ». Les réflexes sont souvent des réactions de défense, comme le retrait du membre en cas de brûlure, avant que le cerveau ait perçu la douleur. Bien évidemment s'il y a "sidération de la moelle" il n'y a plus de douleur.
Bien à vous tous.

J-Pascal

J-Pascal

jean pascal ducret

Messages : 22
Date d'inscription : 28/09/2020

G. Delacroix, hrv1, Pierre Rouanne, Carrick, Michel Saunier, Francis Jonet, a.piot et aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Les arbres de Colbert - Page 2 Empty Re: Les arbres de Colbert

Message  Michel Saunier Mar 13 Oct 2020 - 20:02

Merci JP de ces descriptions et analyses fort intéressantes. Pour ce qui me concerne, une précision toutefois: je ne suis pas insensible à la douleur mais presque, vérifié dans de nombreuses occasions.
Concernant l'autre sujet, j'ai toujours pensé que si notre planète était dotée d'un champ magnétique qui nous protège de certains rayonnements nocifs du soleil (nous profitons des bons cependant) il pouvait exister en son sein une étrange homothétie sous forme d'ondes. Le noyau central de fer en fusion en étant l'origine. Tes explications me conforte dans cette idée dont je n'ai pas eu, comme toi, à en creuser les détails.
Merci donc
Michel Saunier
Michel Saunier

Messages : 7952
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Les arbres de Colbert - Page 2 Empty Re: Les arbres de Colbert

Message  Carrick Mer 14 Oct 2020 - 12:38

Si, Michel.  Si je me souviens bien de mes cours de radio, au service militaire, les deux ceintures de Van Allen, dans une partie de leurs composants faisaient office de protecteurs pour les petits hommes que nous sommes.

Jean Pascal, pour ce qu'on en sait, les réseaux telluriques ne sont pas des champs magnétiques mais des émergences telluriques négatives, et il faut attendre les émissions positives venant d'en haut (par les cheminées cosmo-telluriques, les vortex, sans oublier le Courant Tellurique lui-même (la vouivre du père Vincenot) et autres inconnues sans doute) pour que les deux se rencontrant, il se crée une harmonie homogène au niveau du sol. Les courants telluriques que tu dis décrits dans les chapiteaux romans ne sont que les réseaux des métaux. LE Courant Tellurique lui-même court sans plan défini au niveau de la terre et "chapeaute" tous les lieux magnétique d'importance, ou pas (toutes les Ste Anne, dans les lieux humides, les sources, les St Michel sur leurs pitons ...)

Quant à Henri Vincenot   ...   Autant j'ai aimé son écriture, sa faconde, le jovial Bourguignon qu'il était, son accent et sa voix sans pareils, autant tout ce qu'il a écrit n'est pas à prendre au pied de la lettre. J'ai connu son mentor, Bearnais l'Ami du Trait, hyper rigoureux sur sa profession et sur le trait de charpente, mais d'une grande imagination sur le Compagnonnage, ses "légendes", ses "vérités", ce qu'il aurait souhaité qu'il soit. Les deux compères, taillés dans le même bois, ont dû se payer de belles tranches de rigolades, et disait Béarnais avec de l'émotion dans la voix, quel bel homme à table !  Et pourtant, à lui, il ne fallait pas lui en promettre non plus !


Dernière édition par Carrick le Mer 14 Oct 2020 - 13:15, édité 1 fois
Carrick
Carrick

Messages : 3842
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Plougastel

Revenir en haut Aller en bas

Les arbres de Colbert - Page 2 Empty Re: Les arbres de Colbert

Message  Michel Saunier Mer 14 Oct 2020 - 13:08

La ceinture Van Hallen c’est une chose, le champ magnétique terrestre une autre. Le courant tellurique terrestre qui est en moyenne de 2 A/km2 varié suivant le champ magnétique.
Michel Saunier
Michel Saunier

Messages : 7952
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Les arbres de Colbert - Page 2 Empty Re: Les arbres de Colbert

Message  jean pascal ducret Mer 14 Oct 2020 - 13:39

André je suis bien d'accord avec toi sur le personnage à la fois écrivain , poète, sculpteur et peintre, qualités moins connues dont me parlait sa petite-fille dont j'ai le plaisir de compter parmi mes amies (même si nous ne vous voyons plus beaucoup et je sais que j'aurais toujours maison ouverte en Bourgogne dans cette petite vallée qu'il décrit dans la Bilbaude).Je confirme aussi cette joie de vivre authentique et rustique qu'il transmet dans ses ouvrages , et surtout ,me disait mon amie , grâce à sa grand-mére qui, malgré l'inconfort de cette bâtisse appelée la Pourrie , en faisait un lieu de villégiature des plus agréables avec table ouverte pour tous les amis passants. La magie des lieux en fait qu'il y a toujours cette même ambiance.
Son style simple , sincère fait que son récit ( qu'il soit sur la Bourgogne profonde et historique ou bien sur l'épopée du train) à le métrite de la vraisemblances à défaut de celui de l'authenticité des faits.
Bonne journée à tous.

J-Pascal
jean pascal ducret
jean pascal ducret

Messages : 22
Date d'inscription : 28/09/2020
Localisation : région parisienne et quercy

Carrick aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Les arbres de Colbert - Page 2 Empty Re: Les arbres de Colbert

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum