Marine et Modélisme d'Arsenal
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-38%
Le deal à ne pas rater :
Lot de 3 Tasses Empilables en Céramique – Star Wars
10.49 € 16.99 €
Voir le deal

B. Ollivier et le gaillard d’avant des frégates, La Renommée

Aller en bas

B. Ollivier et le gaillard d’avant des frégates, La Renommée Empty B. Ollivier et le gaillard d’avant des frégates, La Renommée

Message  Curieux le Mar 5 Jan 2021 - 14:13

Je reviens sur l’un de mes traités préférés : celui de B.Ollivier.
Il décrit en détail l’agencement du gaillard d’avant des frégates:

1. Les bittes «  abordent la face de l’arrière du second bau...placé en arrière du mât de misaine ».
2. Les cuisines sont « sous l’entrée du château d’avant au milieu de la largeur du vaisseau ». « Les bâtiments qui n’ont point de château d’avant ont leur cuisine établie contre le bord entre deux sabords ».
3. Le petit cabestan « est élevé en avant des cuisines.

Ces dispositions sont valables pour les frégates à un ou deux ponts (version antérieure). Le plan de la Néréide (ci-joint 1), dessiné par Ollivier, confirme son traité. Le plan anglais de la Panthère, construite sous l’autorité d’Ollivier, indique la position de bittes et du petit cabestan en ligne avec le traité. Les cuisines ne sont pas sur ce plan mais le cabestan a été rapproché des bittes pour leurs laisser la place nécessaire.

La frégate la Renommée a aussi été construite sous la direction d’Ollivier. Les plans de Londres, après capture, ne donnent aucune info sur les dispositions intérieures, sauf les baux. Dans sa monographie (ci-joint 3), M. Boudriot explique que l’emplacement des baux s’éloigne des usages et entraîne une fixation différente des bittes. Elles sont déplacées en arrière sur le 3e bau dans la mono. et ne laissent apparemment plus de place pour la cuisine qui part à l’avant en 2 pièces, contre le bord entre 2 sabords. D’après le traité d’Ollivier, cette solution est réservée aux frégates sans château d’avant.

Dans son ouvrage sur les frégates, M. Boudriot nous informe que l’Embuscade (en haut du plan ci-joint 2), construite au Havre par Pierre Chaillé en 1745, avait des cuisines sur le bord avant, comme dans la mono de la Renommée. Malgré le château avant, cette option existait donc. Au final, la monographie de la Renommée reprend des dispositions assez similaires à celle de l’Embuscade. C’est la même période mais pas le même port ni le même constructeur/concepteur. Le design de la coque de cette frégate Embuscade est très différent de celui de la Renommée et de la Panthère (l’école Ollivier).

Pour la petite histoire, l’Embuscade a inspiré, après sa capture par les anglais, les formes de la frégate Unicorn (voir Chapman - Architectura Navalis Mercatoria) , l’une des  premières outre-manche.

La question reste entière de savoir pourquoi Ollivier aurait supervisé la construction d’une frégate, le Renommée, qui ne respecte pas les usages (d’après M. Boudriot) , alors qu’il a rédigé un dictionnaire justement pour établir ces usages.

Frégate Néréide
B. Ollivier et le gaillard d’avant des frégates, La Renommée Fc592210
Frégate Embuscade
B. Ollivier et le gaillard d’avant des frégates, La Renommée 86ef0910
Frégate Renommée
B. Ollivier et le gaillard d’avant des frégates, La Renommée Bb171610


Dernière édition par Curieux le Ven 8 Jan 2021 - 20:57, édité 1 fois
Curieux
Curieux

Messages : 61
Date d'inscription : 09/03/2018
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas

B. Ollivier et le gaillard d’avant des frégates, La Renommée Empty Re: B. Ollivier et le gaillard d’avant des frégates, La Renommée

Message  Curieux le Mar 5 Jan 2021 - 18:24

B. Ollivier et le gaillard d’avant des frégates, La Renommée 5c36c710

Pour être complet, voici le plan anglais no 2 de la Renommée, après les modifications anglaises (rebaptisée Renown).

1. Les 1ères bittes sont fixées sur l’arrière du 2e bau, derrière le mât (conforme au traité d’Ollivier).
2. L’ouverture d’un sabord à l’avant exclue des cuisines à cet endroit mais une cheminée se distingue (du moins je crois) proche de l’entrée du château.

Si les ajouts de secondes bittes et d’un sabord sont clairement le fait des anglais, rien ne permet d’affirmer qu’ils auraient déplacé les premières bittes et la cuisine. Ces deux éléments sont en position comme dans le traité d’Ollivier

Il ne manque que le petit cabestan. Le plan de la Belle Poule (musée de Londres, base de la mono de M. Boudriot - voir ci-joint 2) indique une solution en ligne avec Ollivier.

Dans sa monographie sur la Renommée, M. Boudriot justifie le déplacement des cuisines à l’avant sur les bords par le manque de place.
Pourtant, la distance entre le mât de misaine et l’entrée du château est quasi-identique sur la Renommée et la Belle-Poule (différence de 25 cm). Les dispositions de la Belle-Poule, avec cuisine centrale, devraient pouvoir être ainsi adaptées à la Renommée.

B. Ollivier et le gaillard d’avant des frégates, La Renommée 2a82a410

.
Curieux
Curieux

Messages : 61
Date d'inscription : 09/03/2018
Localisation : Genève

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum