Machines, machines et travail de la mai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Machines, machines et travail de la mai

Message  Michel Saunier le Ven 9 Juin 2017 - 22:12

A la réflexion j'ai envie d'en remettre une couche au sujet des machines.
Revenons un peu en arriere:
Tailler un silex pour en faire une pointe de flèche propre à entamer un cuir animal devait être un apprentissage long et peu aisé. Fondre cette pointe en bronze, puis en fer sera une production plus rapide et efficace grâce à des technologies plus avancées. Le geste originel aura-t-il été perdu pour autant ? Le silex est-il plus performant ?
Tailler une pierre dans la construction d'une cathédrale avec burins et fers de toute sorte mais aussi avec la main qui sait est un art. Mais tailler avec scie et autres machines la même pierre n'est-il pas aussi un art de l'ingénierie et donc d'un certain progrès ?
Revenons en notre temps et sujet.
Savoir produire avec des outils simplistes ( n'est-ce pas Pierre) les différents éléments de charpente de nos modèles nécessité un certain apprentissage assez long et peu facile au novice.
Mais savoir programmer une fraiseuse CNC pour faire le même travail est tout autant sinon plus long et difficile.
Bien évidemment il en sera de meme et plus pour les imprimantes 3D. Notre ami très cher Bernard Huc pourrait nous dire les longues années d'apprentissage pour gerer ces machines avec aisance.
Mais notre autre aussi cher ami Andre Miossec pourrait tout aussi bien nous apprendre le long apprentissage des métiers d'Art qu'il a longtemps appris et pratiqué.
Nous voila donc confrontés à un dilemme.
Pourquoi et quand utiliser ces machines ?
A l'unité, l'investissement n'est pas du tout rentable car il consiste à vouloir apprendre un nouveau métier pour une seule piece. Autant faire à la main meme avec deux, trois, quatres cadavres ou rien.
En quantité, c'est selon et cela se discute (fleurs mini du SR, ou Tanneron a triché pour aboutir)le recours à celui qui sait faire est une commodité. C'est aussi un partage de compétences.
Alors, faire à la main qui sait où qui va apprendre, bénéficier des progrès mécaniques et où informatiques ?
Je pense que selon nos concepts dans notre art, autant de différences se font jour. Nos amis Russe sont plus ouverts semble-t-il.
En fait chacun fait selon ses propres conceptions.

avatar
Michel Saunier

Messages : 5346
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machines, machines et travail de la mai

Message  Pierre Rouanne le Sam 10 Juin 2017 - 10:04

Mis en cause pour l'utilisation de la "bocfil"et du travail manuel, je sais aussi me servir de la Hegner ou d'une fraiseuse M70 à bon escient.

Pierre


avatar
Pierre Rouanne

Messages : 4688
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Le Roc St André 56460

http://pagesperso-orange.fr/pierre.rouanne/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machines, machines et travail de la mai

Message  Carrick le Sam 10 Juin 2017 - 12:16


Bonjour

Cité par Michel, je vais ramener mon grain de sel.

Faire une pointe de flèche en silex, aussi fine et munie d'ardillons soit-elle,
C'est une affaire de trois heures ! Une heure pour regarder faire le moniteur, deux heures pour y arriver.

Le problème c'est depuis combien de temps, après combien d'essais loupés, non aboutis,
l'homme aura réussi à solutionner une pratique qui devra devenir courante et répétitive
Sans que ça soit un geste MACHINAL ?

C'est à ce même endroit que j'aimerais que la course à l'outillage s'arrête chez les modéliste,
que l'on n'arrive pas à du maquettisme manufacturé !
sunny
avatar
Carrick

Messages : 3165
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Plougastel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machines, machines et travail de la mai

Message  gérard 2 le Sam 10 Juin 2017 - 14:08

Bonjour,
j'y mettrai mon grain de poivre aussi,
de tout temps les gens se sont servi des moyens qu'ils avaient pour réaliser quelque-chose, et seul le résultat compte.
Je me souviens des concours photo quand le numérique est arrivé. Il était question de ranger les concurrents dans 3 catégories : argentique, numérique sans retouche et numérique avec retouche. Mais quand ils ont réalisé que le fait d'imprimer une photo argentique pouvait passer par un scan, puis une retouche numérique, ce fût les grands débats, pour en venir l'année suivante au faite que ce qui était présenté était de simples images.
On ne va pas classer nos modèles selon les méthodes d'exécution. On ne demande pas à Mercedes ou à Ferrari d'avoir des points de pénalité pour les ramener au niveau des petits constructeurs.
Nous avons chacun nos modèles, plus ou moins réussis, mais nous y mettons tout notre cœur et nos moyens, quel qu’ils soient, pour notre plus grand plaisir, et c'est ce qui compte.
Gérard
avatar
gérard 2

Messages : 3103
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Saint Memmie 51470

https://chenivessemaquettes.shost.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machines, machines et travail de la mai

Message  J-P Ducret le Dim 11 Juin 2017 - 10:04

Je vois que ce sujet revient régulièrement , pas toujours sous le même forme mais toujours sur le même fond et toujours avec les même arguments.
Je pratique un modélisme qui me va bien et j'utilise aussi bien des machines que mes scalpels.
Avant que la querelle des modernes et des anciens ne reprenne, j'aimerai vous citer ce que disait Niels Bohr ,prix Nobel de physique
et un des créateurs de la théorie quantique ,infatigable promoteur de la paix dans le monde, mort en 1962.
" Ce n'est pas en faisant évoluer la bougie que l'on a inventé l’électricité et l'ampoule".
On peut toujours s'éclairer à la bougie quand il y a une panne ou bien lorsque l'on veut une certaine intimité romantique.
Bien à vous tous.
J-Pascal
avatar
J-P Ducret

Messages : 144
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : L'Hay les Roses

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machines, machines et travail de la mai

Message  Beagle le Dim 11 Juin 2017 - 21:34

On parle en fait de deux choses très différentes: la fin et les moyens. Pour certains, l'essentiel est d'arriver au résultat voulu, peu importent les moyens utilisés pour y parvenir, pourvu que le résultat soit plaisant, pour les autres c'est précisément les moyens qui comptent. Selon ce qu'on recherche, un modèle entièrement réalisé à la CNC (ou à l'imprimante 3D) est parfaitement acceptable, pour d'autres c'est un sacrilège d'utiliser des outils autres que ceux utilisés à l'époque.
En réalité, les uns et les autres ne parlent pas du tout de la même chose.
Les deux opinions sont parfaitement défendables, mais pas comparables.

Michel
avatar
Beagle

Messages : 13
Date d'inscription : 28/05/2013
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machines, machines et travail de la mai

Message  Michel Saunier le Dim 11 Juin 2017 - 21:52

"Pour d'autres c'est un sacrilège d'utiliser des outils autres que ceux utilisés à l'époque"
Ben mon canard faudra virer aux poubelles toute une instrumentation: scie Hegner, bistouri, papier de verre, cutter, mini-perceuse,... et remplacer par beaucoup d'imagination et d'huile de coude. Je ne parle même pas du dégrossissage des bois.
Ben, pourquoi pas, mais je n'en suis pas, j'évolue avec mon temps si possible.
avatar
Michel Saunier

Messages : 5346
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machines, machines et travail de la mai

Message  Carrick le Dim 11 Juin 2017 - 23:21


Bonjour

Mais tous ces outils existaient, Michel, on les a seulement motorisés, électrifiés ...
avatar
Carrick

Messages : 3165
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Plougastel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machines, machines et travail de la mai

Message  duc de brabant le Lun 12 Juin 2017 - 20:17

Dans un monde où la digitalisation et l'automatisation se propagent à une vitesse exponentielle , les gestes manuels se perdent pour une grande partie, surtout dans la fabrication industrielle.
Notre passetemps commun est peut-être un retour vers un passé pas si loin pour reprendre un peu ses pas dans la course intellectuelle de tous les jours.
Sans pour autant dévaloriserr les exploits techniques de nos ancêtres: autre temps , autres moyens.

Perso j'ai toujours aimé ce genre d'exercice cérébro-manuelle , oú l'on essaie de comprendre les volumes et assemblages, lire les dessins, estimer la suite des étapes de construction, pour ensuite passer à l'exécution d'un modèle visioné dans sa tëte.
J'en ai fait mon métier dans un sens.

Pour améliore certains gestes, que ce soit pour une meilleure finition ou un gain de temps important , je n'hésite pas à investir dans un peu d'outillage motorisée.
Ce qui reste important, c'est que mes modèles gardent un air de travail manuel, avec ces défauts de finition et ces erreurs de pensée.

Mais ce n'est qu'une vision personelle.


Nick
avatar
duc de brabant

Messages : 319
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Assenede (Belgique)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machines, machines et travail de la mai

Message  Michel Saunier le Lun 12 Juin 2017 - 20:32

Carrick a écrit:
              Bonjour

  Mais tous ces outils existaient, Michel, on les a seulement motorisés, électrifiés  ...

La lampe pigeon aussi, la tarière de trépanation aussi mais ce n'est pas elle qui a généré le laser chirurgical.
Et dans le domaine des arts que tu connais bien, bien des méthodes et produits sont nés et apportent des solutions méconnues. Entre l'évolution et la création associons les deux, ne rejetons pas l'avenir vieux barbu.
Je t'espere encore quelques dizaines d'années pour nous produire encore quelques beautés que "ta patte" peut encore faire sortir du lot.
avatar
Michel Saunier

Messages : 5346
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Pacy sur Eure

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machines, machines et travail de la mai

Message  isalbert le Mer 14 Juin 2017 - 8:42

Merci Duc de brabant, tu as résumé parfaitement l'esprit dans lequel je travail, si je devais faire faire une pièce par une machine 3D ou par une autre personne ma passion s'effondrerai dans l'instant même. Mon but ce n'est pas de savoir si il faut ou pas se moderniser, c'est de fabriquer une pièce de mes mains et avec certains outils qui reste indispensables comme une lime, un cuter ou même un tour...
J'ai constaté en discutant que beaucoup d'entre nous fonctionne ainsi comme Francis ou J.Maillère.
Mais ma passion n'est pas forcément la même pour un autre modéliste comme Bernard Huc qui se passionne dans le 3D ou Gérard C. dans l'automatisation (qui est au préalable un de ses métiers) et je me passionne de voir ce que sa donne.
Pour le modélisme d'arsenal où est la frontière de l'outillage? Peut être que GD pourrais vous en dire plus.

Isalbert

avatar
isalbert

Messages : 451
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Villeneuve les Avignon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Machines, machines et travail de la mai

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum