Marine et Modélisme d'Arsenal
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-34%
Le deal à ne pas rater :
Hauck Lit Parapluie Dream N Play – jusqu’à 15 kg
32.99 € 49.99 €
Voir le deal

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Re: Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  G. Delacroix Mer 6 Mai 2020 - 10:33

Bonjour,

Le répertoire de Roche est en vente sur le site Net-Marine : http://www.netmarine.net/livres/dico/index.htm

Concernant Le Saumon et Le Pluvier, j'ai retrouvé leur plan de 1776 signé par Ginoux, il s'agit bien de gabares classiques de 350 à 450 tx de port, grées à trois mâts aucun doute sur le sujet. 
Ce type de bâtiment est trop grand pour être mâté en senault.

Le plan :
Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Saumon10

Agrandissement du texte en haut à gauche qui donne les indications des ports où seront construites les gabares avec leurs noms respectifs :
Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Saumon11

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 522816

G. Delacroix
Admin

Messages : 9162
Date d'inscription : 21/05/2010

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Re: Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  Francis Jonet Mer 6 Mai 2020 - 11:11

Plus aucun doute.
Mais que sont alors ces descriptions bidons que l'on retrouve un peu partout ?

_______________________________________________
Francis
Francis Jonet
Francis Jonet
Modérateur

Messages : 7948
Date d'inscription : 24/05/2010
Localisation : Moulin-Neuf - Ariège

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Re: Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  G. Delacroix Mer 6 Mai 2020 - 15:27

Souvent parce que les états sont faux ou du moins pas très justes, parce qu'il y a des doublons, des erreurs d'écriture d'époque, parce qu'il y a des milliers de noms, un même nom porté par différents navires à des époques différentes, des changements de noms, etc.
Si une vérification ponctuelle n'est pas faite et comme ces listes se copient les unes les autres, il en ressort automatiquement des anomalies.

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 522816

_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
G. Delacroix
G. Delacroix
Admin

Messages : 9162
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Re: Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  Vétéran Mer 6 Mai 2020 - 17:48

G. Delacroix a écrit:Souvent parce que les états sont faux ou du moins pas très justes, parce qu'il y a des doublons, des erreurs d'écriture d'époque, parce qu'il y a des milliers de noms, un même nom porté par différents navires à des époques différentes, des changements de noms, etc.
Si une vérification ponctuelle n'est pas faite et comme ces listes se copient les unes les autres, il en ressort automatiquement des anomalies.
En parlant de vérification, je viens de lire que le bâtiment ostendais objet de mes recherches était en réalité un BRIGANTIN de 150 tonnes percé pour 14 canons. Donc un 2-mâts! Et moi qui venais juste de décider d'abandonner l'idée d'une corvette Saumon fantôme pour reprendre l'avis général d'un seul Saumon gabarre-mouche 3 mâts construit à Rochefort en 1776! Mais, hélas, ma mouche à moi, c'est...une ancienne prise anglaise... Alors à nous deux, monsieur de Ternay, petit cachotier: avouez que vous aviez une seconde mouche. Je trouverai son nom, l'avenir me l'apprendra et je reviendrai le déposer sur ce forum. Merci, mes amis, soyons positifs, on a fermé une porte et pour moi, ce n'est pas une première. A bientôt donc...

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 001_310
Vétéran
Vétéran

Messages : 25
Date d'inscription : 03/05/2020
Localisation : Latinne, Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Re: Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  Carrick Mer 6 Mai 2020 - 23:51


Je n'ai jamais rencontré ce terme "... ayant été vingt-sept ..." !!!
Qu'est-ce que ça veut dire, Chef ?
Carrick
Carrick

Messages : 3842
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Plougastel

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Re: Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  le Spahi Jeu 7 Mai 2020 - 7:18

"Ayant été 27 mois la mouche de M. de Ternay"... Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 651131

Thierry
le Spahi
le Spahi

Messages : 1037
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Re: Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  Carrick Jeu 7 Mai 2020 - 9:42


Oui, bien sûr ! Je lisais mais et non mois. Embarassed Merci Thierry.
Carrick
Carrick

Messages : 3842
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Plougastel

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  Vétéran Jeu 7 Mai 2020 - 11:55

Bonjour à tous.
La seconde "mouche" est peut-être "La Guêpe", commandant chevalier Edouard Colbert de Maulevrier. Il s'agit d'un cotre (cutter)-corvette à ses moments *...Vraisemblablement un cotre marchand anglais "Wasp" doublé en cuivre, capturé en février 1778 à....par........(Dermaliac)!
Il exista un corsaire anglais de Liverpool, "Wasp", ex-Union, ex-May, construit à New-York en 1759, brig de 120/144 tonnes armé de 12/14 X 9, mais qui reçut sa Lettre-de-Marque le 9 JUIN 1778, pour 144 tonnes/12 canons de 9, 2 mâts, figure de proue=un Lion.
MAIS  la petite note 568 de Dermaliac dit " marchand anglais capturé février/78"!.....
.... Sad

*La Guêpe est citée au départ de Brest parfois comme "cutter", parfois comme "corvette" dans l'escadre de de Ternay en avril 1780. Sad

Nous sommes donc sur un 2-mâts/12 canons (ou 1-mât ou 3-mâts) ? Une nouvelle porte est ouverte. Smile
Vétéran
Vétéran

Messages : 25
Date d'inscription : 03/05/2020
Localisation : Latinne, Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Re: Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  G. Delacroix Jeu 7 Mai 2020 - 13:52

Bonjour,

Un cotre ne compte qu'un mât et un seul. Il ne peut donc pas être considéré comme une corvette qui en a trois.

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Guzope10

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 522816

_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
G. Delacroix
G. Delacroix
Admin

Messages : 9162
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  Vétéran Jeu 7 Mai 2020 - 17:25

Mr Delacroix, merci. Retiré en 1781 pour cause de naufrage ( j'avais lu quelque part "échouage"). Donc cette Guêpe ne peut pas être la Mouche qui a servi 27 mois. Voilà pourquoi de Maulevrier est passé subitement en 1781 sur l'Ariel! Mais elle, par contre est une corvette(ou frégate?( donc 3 mâts. Porte aussi fermée, par conséquent. Ouvrons-en une autre: à la chasse à une Mouche à 2 mâts.
Vétéran
Vétéran

Messages : 25
Date d'inscription : 03/05/2020
Localisation : Latinne, Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  Vétéran Jeu 7 Mai 2020 - 20:53

Une autre possibilité: la goëlette La Souris, "acquise" en 1780, sert de Mouche à l'escadre aux Antilles (Demerliac). Elle participe à la prise de Pensacola de mars à  mai 1781, on la voit aussi à Mobile et à La Havane. Qui la commandait? Qu'était-elle avant 1780? Comme goëlette, elle a pu être gréée en 2-mâts et "peser" 150 tonnes, mais fut-elle une prise anglaise? Etait-elle doublée en cuivre? Etait-elle percée pour 14 canons? Je cherche, qui m'aime me suive...
Vétéran
Vétéran

Messages : 25
Date d'inscription : 03/05/2020
Localisation : Latinne, Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Re: Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  G. Delacroix Jeu 7 Mai 2020 - 21:26

Cette "Souris" n’apparaît pas dans le Roche mais une goélette qui, à cette époque, était toujours gréée à 2 mâts, est un navire idéal pour faire une "mouche".

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 522816

_______________________________________________
Marine et Modélisme d'Arsenal... le site !
G. Delacroix
G. Delacroix
Admin

Messages : 9162
Date d'inscription : 21/05/2010
Localisation : Toulouse

http://www.gerard-delacroix.fr

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Re: Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  Vétéran Jeu 7 Mai 2020 - 22:35

G. Delacroix a écrit:Cette "Souris" n’apparaît pas dans le Roche mais une goélette qui, à cette époque, était toujours gréée à 2 mâts, est un navire idéal pour faire une "mouche".

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 522816
Merci! Facilement transformable en brigantin ? Dans un article de journal: La bélandre La Souris arrive à La Havane venant de Pensacola (4/81). Si c'est une goélette gréée en bélandre, je suppose que l'on peut facilement la transformer en brig...

Smile Smile study
Vétéran
Vétéran

Messages : 25
Date d'inscription : 03/05/2020
Localisation : Latinne, Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  Vétéran Ven 8 Mai 2020 - 22:44

Je viens de lire que rares sont les bélandres à avoir pu traverser l'Atlantique (faible tonnage, mais également fond plat). Et, ailleurs, que le terme bélandre peut tout aussi bien désigner tout bateau corsaire!
Je suis sur la trace d'une goélette anglaise CAESAR, 80 tonnes, 12 canons de 3 , lettre de marque de Dartmouth, ex-marchand américain Sally de 1767. Il a été capturé le 26 septembre 1778 au large d'Ouessant par la Belle-Poule et amené à Lorient, où l'inventaire de prise décrit Le César comme senau gréé en goélette -(dans cet inventaire figurent effectivement un mât de tapcu avec sa garniture, mais aussi, assez bizarrement, une voile de misaine en pointe).. et une autre carrée en plus des voiles de petit hunier et de petit perroquet et 3 vergues. Quant au grand mât, il a 3 vergues, une grand'voile avec corne et gui, un hunier et un perroquet. Il y a aussi 3 focs, une voile d'étai et 3 bonnettes. Il est  armé de 14 X3 +18 pierriers. Acheté pour 10.068 livres par la Marine Royale semble-t-il. (cf A.D.Morbihan Jurid.Roy.Extraord. Prises/corsaires. Amirauté de Vannes.pp30 à 47 du 9B175).
Vétéran
Vétéran

Messages : 25
Date d'inscription : 03/05/2020
Localisation : Latinne, Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Re: Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  Carrick Ven 8 Mai 2020 - 23:54

Bonjour

Vétéran,... "goélette gréée en bélandre"...Ça ne se peut pas.

Une bélandre est un type de bateau (fond plat et dérives latérales) qui n'a pas de gréement propre.

Une goélette est un type de gréement portant grand voile à tous ses deux, trois ou X mâts.
Carrick
Carrick

Messages : 3842
Date d'inscription : 23/05/2010
Localisation : Plougastel

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Re: Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  le Spahi Sam 9 Mai 2020 - 7:34

Bonjour Freddy, Very Happy

Que de recherches différentes ! Tu tentes de trouver une (autre) origine à l'ex-voto d'Ostende ?

Thierry
le Spahi
le Spahi

Messages : 1037
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Re: Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  Vétéran Sam 9 Mai 2020 - 11:40

le Spahi a écrit:Bonjour Freddy, Very Happy

Que de recherches différentes ! Tu tentes de trouver une (autre) origine à l'ex-voto d'Ostende ?

Thierry
Non, Thierry, j'ai un peu abandonné ce sujet, mais j'y reviendrai un jour. J'ai averti le recteur de la confusion et de mes regrets au sujet du petit livre "Dragon Liverpool". Un désastre, mais j'ai été mal dirigé dès le début, beaucoup d'imprécision publiée un peu partout, manque de réflexion, défaut de vérification et de relecture de leur part....Ici je suis sur un brigantin ostendais de la même époque. Bien le bonjour, mes hommages à Mary. Et à un de ces quatre....sur ce forum?
Freddy
Vétéran
Vétéran

Messages : 25
Date d'inscription : 03/05/2020
Localisation : Latinne, Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Re: Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  Vétéran Sam 9 Mai 2020 - 11:44

Carrick a écrit:Bonjour

Vétéran,... "goélette gréée en bélandre"...Ça ne se peut pas.

Une bélandre est un type de bateau (fond plat et dérives latérales) qui n'a pas de gréement propre.

Une goélette est un type de gréement portant grand voile à tous ses deux, trois ou X mâts.
Oui, Carrick. J'ai corrigé hier soir, une heure avant ton message. Ce sont des chroniqueurs de l'époque, des Espagnols, je crois, qui ont baptisé cette  goélette de bélandre.
Merci quand même pour ton intérêt et à bientôt,
Freddy
Vétéran
Vétéran

Messages : 25
Date d'inscription : 03/05/2020
Localisation : Latinne, Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Re: Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  Vétéran Dim 10 Mai 2020 - 18:49

Vétéran a écrit:...Je suis sur la trace d'une goélette anglaise CAESAR, 80 tonnes, 12 canons de 3 , lettre de marque de Dartmouth, ex-marchand américain Sally de 1767. Il a été capturé le 26 septembre 1778 au large d'Ouessant par la Belle-Poule et amené à Lorient, où l'inventaire de prise décrit Le César comme senau gréé en goélette -(dans cet inventaire figurent effectivement un mât de tapcu avec sa garniture, mais aussi, assez bizarrement, une voile de misaine en pointe).. et une autre carrée en plus des voiles de petit hunier et de petit perroquet et 3 vergues. Quant au grand mât, il a 3 vergues, une grand'voile avec corne et gui, un hunier et un perroquet. Il y a aussi 3 focs, une voile d'étai et 3 bonnettes. Il est  armé de 14 X3 +18 pierriers. Acheté pour 10.068 livres par la Marine Royale semble-t-il. (cf A.D.Morbihan Jurid.Roy.Extraord. Prises/corsaires. Amirauté de Vannes.pp30 à 47 du 9B175).
Le César, ancienne goélette anglaise capturée en 1778 et remise au Roi à Lorient, a été affrêté à Saint-Malo de juin à décembre 1779 pour l'expédition d'Angleterre. Il aurait alors changé de nom en 1780 pour partir avec l'escadre de Mr de Ternay en avril.
Note: je rappelle que je suis toujours à la recherche de la mouche qui a été achetée par mon armateur ostendais à Bordeaux le 28 mai 1782!
Vétéran
Vétéran

Messages : 25
Date d'inscription : 03/05/2020
Localisation : Latinne, Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Re: Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  le Spahi Lun 11 Mai 2020 - 9:17

Vétéran a écrit:
le Spahi a écrit:Bonjour Freddy, Very Happy

Que de recherches différentes ! Tu tentes de trouver une (autre) origine à l'ex-voto d'Ostende ?

Thierry
Non, Thierry, j'ai un peu abandonné ce sujet, mais j'y reviendrai un jour. J'ai averti le recteur de la confusion et de mes regrets au sujet du petit livre "Dragon Liverpool". Un désastre, mais j'ai été mal dirigé dès le début, beaucoup d'imprécision publiée un peu partout, manque de réflexion, défaut de vérification et de relecture de leur part....Ici je suis sur un brigantin ostendais de la même époque. Bien le bonjour, mes hommages à Mary. Et à un de ces quatre....sur ce forum?
Freddy

Bonjour Freddy, Very Happy

Le Dragon de Liverpool nous a "foutu dedans" pendant de nombreux mois, jusqu'à ma visite aux archives départementales de Nantes et à "un peu de chance" avec la découverte du journal de bord du Dragon de Guernesey... C'est la loi du genre en Histoire ; on part sur de fausses pistes, en l'occurrence en ayant pris pour vérité première des travaux britanniques et américains sur les privateers qui se sont avérés faux. Le changement dans la genèse du Dragon a eu de lourdes conséquences sur rédaction de la thèse de Florence Prudhomme, particulièrement au niveau des conclusions partielles.
Quant au directeur britannique des fouilles, ne lisant pas le français et prenant toujours pour vérité première les vieilles lunes américaines et britanniques, il en est resté à un privateer Dragon de Liverpool ex-privateer Washington du Massachusetts. C'est avec ce faux argument qu'il recrute toujours ses équipes de plongée sur son site… Avec le coronavirus, il n'y aura sans doute pas de campagne 2020 en République Dominicaine, ce qui est bien dommage.

Bon vent pour ta recherche !
J'espère que "tu vas faire mouche au stand" ou plutôt "trouver la mouche d'Ostende" ! Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 651131

Thierry
le Spahi
le Spahi

Messages : 1037
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  Vétéran Mar 12 Mai 2020 - 22:57

Spahi, Bonjour Rolling Eyes comment dire à ce directeur des fouilles de ne plus chercher de figure de proue? Etant donné que:
Dragon-Liverpool Letter-of-Marque-120 T-14X6- Billet head/2 masts-Reed Mackey 1.7.1779
Dragon-Guernsey Letter-of-Marque-200T-16X4- No figurehead/1 mast-Drew Joseph 27.2.1779 : Wink
Vétéran
Vétéran

Messages : 25
Date d'inscription : 03/05/2020
Localisation : Latinne, Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  Vétéran Lun 18 Mai 2020 - 20:17

Bonjour à tous. Ma question de ce soir: au XVIIIe siècle, les navires marchands armés qui se voyaient affrétés par le Roi devaient-ils -(ou pouvaient-ils)- arborer en poupe l'écu de la Marine Royale, qui devait, me semble-t-il, ressembler un peu à ceci, sans les "draperies bleues", mais bien avec la couronne royale, les 2 ancres croisées et l'ordre de Saint-Louis ?:
Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Marine10
Vétéran
Vétéran

Messages : 25
Date d'inscription : 03/05/2020
Localisation : Latinne, Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Re: Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  Bern Mar 19 Mai 2020 - 11:48

Pour le Spahi,

Dans le Chasse Marée n°313 de mai.juin, il y a un article qui pourrait vous intéresser " La Rochelle dans l’œil de Cognacq" qui page 32 montre une photo de l'aviso le Travailleur construit à Lorient en 1864, navire mixte à aubes.


Bern

Messages : 1640
Date d'inscription : 25/05/2010
Localisation : Matran Canton de Fribourg Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Re: Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  Vétéran Mer 20 Mai 2020 - 21:24

Vétéran a écrit:Bonjour à tous. Ma question de ce soir: au XVIIIe siècle, les navires marchands armés qui se voyaient affrétés par le Roi devaient-ils -(ou pouvaient-ils)- arborer en poupe l'écu de la Marine Royale, qui devait, me semble-t-il, ressembler un peu à ceci, sans les "draperies bleues", mais bien avec la couronne royale, les 2 ancres croisées et l'ordre de Saint-Louis ?:
Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Marine10

Bonsoir à tous. Question similaire au sujet des nombreux navires qui se sont vus octroyer pour un voyage une commission royale en guerre et marchandises: étaient-ils automatiquement incorporés dans la Marine Royale, avec le devoir (ou l'autorisation) d'en arborer les symboles, les pavillons,.... ?
Vétéran
Vétéran

Messages : 25
Date d'inscription : 03/05/2020
Localisation : Latinne, Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Re: Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  le Spahi Jeu 21 Mai 2020 - 14:26

Bern a écrit:Pour le Spahi,

Dans le Chasse Marée n°313 de mai.juin, il y a un article qui pourrait vous intéresser " La Rochelle dans l’œil de Cognacq" qui page 32 montre une photo de l'aviso le Travailleur construit à Lorient en 1864, navire mixte à aubes.


Merci beaucoup ! Very Happy

Désolé pour le retard dans ma réponse mais je suppose que vous vouliez plutôt poster ce billet dans ce fil :
https://5500.forumactif.org/t3752p50-fregate-a-roues-la-caraibe-perdue-en-janvier-1847

Thierry Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 651131
le Spahi
le Spahi

Messages : 1037
Date d'inscription : 09/06/2017
Localisation : France - Irlande

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845

Revenir en haut Aller en bas

Corvette royale française Le Saumon 1779-1782 - Page 2 Empty Re: Corvette royale française Le Saumon 1779-1782

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum